Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

Les coups de cœur de Anne Delphin de la librairie LE BATEAU BLANC à BRIGNOLES, France


  • Le choix des libraires : Breaking the wall (1 choix) - Claire Gratias - Syros jeunesse, Paris, France - 14/07/2012

Un des rares romans pour ados sur le Berlin déchiré des années 80. Dans cette ambiance de méfiance incarnée parfaitement par la Stasi, l'histoire de Klaus, Anna et Markus est reconstruite ; celle d'Anna par son journal intime de l'époque, celle de Klaus par le récit qu'il fait à une jeune documentaliste française et celle de Markus, à travers son témoignage après une attaque cérébrale qui le prive de la parole.
Trois personnages aux vies tragiques, tellement différentes mais reliées. Markus, voisin amoureux d'Anna mais également agent de la Stasi est chargé d'enquêter sur l'amoureux d'Anna, qui n'est d'autre que le frère de Klaus.
Une histoire d'amour et d'amitié brisée par le socialisme et le Mur, qui tombe à la fin du roman.
Un roman qui ne s'encombre pas de trop d'indications politiques et de sigles et qui de cette manière reste très accessible aux ados à partir de 15/16 ans, mais aussi aux grands ados...
Un roman fort qui traduit bien le sentiment de cette jeunesse brisée, privée de ses libertés (Anna rêve tellement de voyager et Klaus rêve tellement d'écrire tout ce qu'il veut), de sa liberté de penser, mais d'une jeunesse qui croit en ses convictions, son avenir, pleine d'espoir.
Cette histoire a une bien étrange résonance lorsque l'on a visité Berlin et "admiré" les restes du Mur, les marques du socialisme qui perdurent tant d'années après...
Un roman à conseiller et à faire découvrir sans modération !


  • Le choix des libraires : Un lilas pour toi (1 choix) - Laure Hillman - Bayard Jeunesse, Montrouge, France - 14/07/2012

Voici le récit romancé d'une histoire singulière pendant la seconde guerre mondiale. Hannelore est juive, et va transiter de camps en camps, va faire des rencontres plus ou moins heureuses, de Fraulein Liselotte à Manek, un jeune soldat polonais dont elle tombe amoureuse. Mais surtout Oskar Schindler, homme mystérieux et dont tout le monde cherche à s'assurer de ses faveurs, sans trop savoir pourquoi.
Au fil de ses tribulations, Hannelore se questionne, grandit, fait preuve d'un courage incroyable et d'une force insoupçonnable.
Un roman d'autant plus émouvant quand on sait qu'il s'agit d'une histoire vécue. Un très bon roman, à l'écriture fluide et au rythme soutenu, pour faire découvrir aux enfants (à partir de 12 ans) qui était cet homme.


  • Le choix des libraires : Be safe (1 choix) - Xavier-Laurent Petit - Ecole des loisirs, Paris, France - 14/07/2012

Il m'avait déjà émue avec "Miée", et là, je suis à nouveau éblouie par son nouveau roman. Xavier-Laurent Petit aborde un thème qui a été vaguement traité dans les journaux, le recrutement "abusif" des jeunes par l'armée. Il a la virtuosité de ne pas situer son roman géographiquement, de ne donner aucune date, les prénoms ont des consonances américaines, mais...
Jeremy et son frère font une pause entre deux morceaux de musique joués dans le garage familial et vont s'offrir un Coca au centre commercial sur lequel se trouve un car de l'armée. Ses soldats patrouillent sur le parking à la recherche de nouvelles recrues. Jeremy, sans avenir scolaire voire même professionnel signe, dans l'espoir de "construire des ponts". Sauf que c'est "là-bas" que Jeremy part.
Chacun de leur côté, les deux frères vont faire l'apprentissage de la réalité, de la distance, de l'éloignement, de la peur. Ils vont grandir séparément, chacun à leur façon.
Un très grand texte, juste et sans fioritures, qui décrit un autre aspect de la guerre sans jamais s'attarder sur les horreurs que l'on voit à la télé, mais qui peint à merveille les dégâts qu'elle engendre bien loin du lieu des combats.


L'histoire de deux amis, deux garçons d'une dizaine d'années qui se voient interdire de manger du chocolat et des sucreries par un parti politique, "Le Parti Qui Vous veut du Bien". Mais ces deux enfants ne sont pas d'accord et vont contourner la loi, en se fournissant du chocolat au noir, et vont essayer d'en fabriquer avec la complicité d'une épicière, malgré toutes les techniques plus sophistiquées les unes des autres du parti pour repérer les contrevenants.
Un roman qui incite à réfléchir sur la montée d'un parti totalitaire, faut-il contourner la loi même si elle est mauvaise ? Le chocolat permet d'aborder ce sujet un peu délicat et souvent traité au sujet de la seconde guerre mondiale. Dans ce livre, nous ne savons pas à quelle époque nous situer ni dans quel pays et c'est ce qui en fait la force.
Un roman qui donne envie de manger du chocolat pendant sa lecture !


  • Le choix des libraires : Toi qui as la clé... (1 choix) - Sarah Dessen - Pocket Jeunesse, Paris, France - 14/07/2012

Le quatrième roman de Sarah Dessen, après "cette chanson là", "Ecoute-la" et "pour toujours... jusqu'à demain", auteure très appréciée des adolescentes (pour en juger, voir le forum du site de Pocket Jeunesse !). Elle nous revient avec un très bon roman pour adolescentes, moins mièvre que les précédents et un peu plus "social".
L"histoire... Ruby est anti-famille... normal, sa mère est alcoolique, a des relations de passage et Ruby est contrainte de travailler avec/à la place de sa mère pour remplir le porte monnaie. Un jour, sa mère s'en va sans crier gare et Ruby essaie de se débrouiller pour vivre dans la caravane pourrie que lui a laissée sa mère, jusqu'à ce que les services sociaux n'interviennent et ne l'envoie chez sa soeur, exilée dans un quartier bourgeois. Là-bas, Ruby rencontre un jeune homme qui cache un secret mais qui lui redonnera le goût de vivre.
Le roman, de presque 500 pages, mais cela ne fait plus peur aux ados, on le sait bien depuis Twilight et Harry Potter, est captivant et se lit d'une traite, les personnages touchants et attachants (notamment l"héroïne, dont on suit la renaissance). Bien plus destiné aux jeunes filles, ce roman saura captiver les nouvelles venues dans l'univers de Sarah Dessen, mais plaira tout autant aux inconditionnelles.


"Une lecture d'une force inoubliable" dit la quatrième de couverture. Gallimard Jeunesse a bien raison ! Une histoire d'amitié entre eux jeunes garçons, dans les années 40, en plein coeur de la seconde guerre mondiale. Sauf que l'un, Bruno, est le fils d'un haut gradé dans l'armée nazie et l'autre, Shmuel, un petit garçon juif déporté. Ils se rencontrent au camp de concentration, dont le père de Bruno est devenu responsable.
Ce roman aborde avec toute la naïveté d'un enfant de 9 ans, les incompréhensions de la guerre avec aussi une certaine forme d'humour (Shmuel est incarcéré à "Hoche-Vite"). Malgré la fin, tragique, ce roman reste plein d'espoir.
Un roman pour les enfants à partir de 12 ans, à lire quand même avec les parents à proximité pour quelques explications.
Le meilleur roman sur la seconde guerre mondiale pour la jeunesse !


  • Le choix des libraires : Abela (1 choix) - Berlie Doherty - Pocket Jeunesse, Paris, France - 14/07/2012

Ceci est l'histoire d'une rencontre entre deux petites filles du même pays, la Tanzanie, totalement différentes mais dont les destins vont de retrouver. Rosa, elle, vit en Angleterre avec sa maman, fait du patinage avec elle, une petite vie tranquille, en somme... jusqu'au jour où sa mère décide d'adopter un enfant de Tanzanie.
Abela, elle, vit en Tanzanie où les gens meurent du sida par centaines, et parmi elles, sa mère, sa soeur, son père. Sa grand mère l'élève, mais un beau jour, re-surgit son oncle qui se marie avec une jeune Anglaise, dessous de tables à l'appui, pour obtenir son visa pour l'Angleterre d'où il vient d'être expulsé. Il projette d'emmener Abela pour ensuite la revendre comme petite domestique à une risque famille britannique.
Même si l'on pressent la fin de l'histoire dès le quart du roman, je suis restée suspendue aux mots de l'auteur, qui met sur notre passage quelques obstacles et des sujets de réflexion. Un texte pourtant assez dur (à partir de 13 ans) qui aborde les thèmes du sida, de l'excision, du trafic d'enfants sans pour autant être moralisateur.
Un roman bouleversant, dont on se souvient.
Après "Cher inconnu", le nouveau roman de Berlie Doherty.


  • Le choix des libraires : L'attrape rêves (1 choix) - Xavier-Laurent Petit - Ecole des loisirs, Paris, France - 27/09/2009

Encore un grand roman ! Le talent de conteur de Xavier Laurent Petit nous entraîne dans une vallée éloignée de tout, dont les habitants sont mis au rebut par les "gens de la ville". Leur quotidien est malmené lorsque Chems et sa mère s'installe dans une caravane loin de tout.
Louise tombe amoureuse, le voit en secret, subit les foudres des autres habitants préoccupés par la fermeture de la scierie qui les emploie presque tous.
Une émotion incroyable se dégage de ce roman, une force, une vivacité, un courage, la folie de l'adolescence et de la passion amoureuse, mais aussi la difficulté de la réalité et la confrontation entre le monde des adultes et celui plein d'idéaux.


  • Le choix des libraires : Une année étrangère (1 choix) - Brigitte Giraud - Stock, Paris, France - 12/09/2009

Nouveau roman de cette auteure lyonnaise qui nous avait tant émus avec " A présent".
Celui-ci raconte avec pudeur l'année étrangère de Laura, jeune française de 17 ans qui s'"exile" pour 6 mois en Allemagne, dans les années 80, avant la chute du Mur. Les difficultés d'adaptation, tant au niveau de langage, que d'insertion dans la famille - comment trouver sa place dans une famille où l'on est à la fois blanchisseuse, cuisinière, deuxième soeur, confidente... - et les fuites sont dans ce roman décrites avec beaucoup de sensibilité et de douceur, dans un langage qui va à l'essentiel. Laura qui croyait fuir sa drôle de famille et surtout le décès de son petit frère sera confrontée à bien d'autres non-dits avant de devenir femme.
Parler de cette "mutation", du rapport à la mère, d'un décès d'un enfant et s'interroger sur la langue, voilà tout ce que referme le très beau roman presque initiatique de Brigitte Giraud.


  • Le choix des libraires : Le temps des miracles (3 choix) - Anne-Laure Bondoux - Bayard Jeunesse, Montrouge, France - 09/02/2009

L'histoire d'un petit garçon, venant de l'est de l'Europe, et voulant quitter sa vie misérable pour rejoindre la France, "le pays de Baudelaire et des droits de l'homme". Rescapé d'un accident de train et recueilli par une jeune femme qui récupère aussi deux passeports français, il est bringuebalé de village en village, de petits boulots en petits boulots tous misérables, poursuivi par la mafia, et toujours la peur au ventre. Sa soif d'apprendre et son désir d'engranger le plus d'informations, persuadé que celles ci lui servirons tôt ou tard, le sauvent.
Il est retrouvé tapi au fond d'un camion au milieu d'une cargaison de porcs. Dès lors, il partira à la recherche de sa mère, de ses mères.
Un sujet original, un style fluide pour un roman bien écrit et un sujet très bien traité.


Copyright : lechoixdeslibraires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia