Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Engagez-vous ! Entretiens avec Gilles Vanderpooten

Couverture du livre Engagez-vous ! Entretiens avec Gilles Vanderpooten

Auteur : Stéphane Hessel

Date de saisie : 13/04/2011

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Ed. de l'Aube, La Tour-d'Aigue, France

Collection : Monde en cours. Conversations pour l'avenir

Prix : 7.00 €

ISBN : 9782815902298

GENCOD : 9782815902298

Sorti le : 10/03/2011

  • Le courrier des auteurs : 19/04/2011

1) Qui êtes-vous ? !
Un membre de la jeune génération, cette «génération future» à laquelle faisait appel le fameux concept de «développement durable» en 1987. 20 ans plus tard, nous sommes là ! Et nous nous interrogeons. C'est ce qui m'a amené à proposer à Stéphane Hessel de réaliser ce livre d'entretiens intergénérationnel, «Engagez-vous !»
Et nous nous engageons ! Tel un «explorateur d'avenirs» je recherche à connaître et à promouvoir des solutions d'avenir, pouvant nous aider à relever le défi d'une économie solidaire et humaine, d'un plus grand respect des écosystèmes, d'une société réellement soutenable.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
L'engagement, les engagements actuels au regard des enjeux contemporains -sociaux, environnementaux, sociétaux - et à la lumière de l'action de Stéphane Hessel en tant que résistant, diplomate, citoyen engagé.
Et l'avenir, une vision de l'avenir : quelles solutions ? Comment agir ? Où s'engager ?

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Gare à l'avenir et vive l'avenir ! Ne sous-estimons pas les dangers, et sachons en même temps que tout danger peut être confronté et surmonté.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La musique d'un poème, comme l'apprécie Stéphane Hessel.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'optimisme.


Une courte lecture à voix haute de Stéphane Hessel


Une courte lecture à voix haute de Gilles Vanderpooten


  • Les présentations des éditeurs : 19/04/2011

Avec Indignez-vous !, Stéphane Hessel a marqué l'année 2010. Après une sortie de crise difficile et une période de remise en cause des pouvoirs, cet ouvrage est venu à point nommé catalyser une immense vague de contestation qui a traversé le pays, et dépassé nos frontières. Dans le présent livre, Stéphane Hessel, au cours des entretiens qu'il a eus avec Gilles Vanderpooten, 25 ans, intensifie encore son exigence morale. Car, dit-il, il ne suffit pas de s'indigner. Chacun, avec sa sensibilité propre, doit savoir s'engager sur tous les fronts dans les combats de son époque : droits de l'homme, défense des sans-papiers et des sans-logis, lutte contre les inégalités, écologie...
Eternel optimiste, il croit la nature riche en ruses multiples " et invite les jeunes générations à s'indigner et à résister contre les choses scandaleuses qui les entourent. Un entretien vif, profond et passionnant.

Jean Viard


  • Les courts extraits de livres : 19/04/2011

Résistances contemporaines

Gilles VANDERPOOTEN. - L'un des messages que vous adressez à la jeunesse, c'est résister, comme vous l'avez fait vous-même. Vous dites : «Il suffit qu'il y ait une minorité solide, active, de jeunes qui considèrent que l'engagement signifie quelque chose, et à ce moment-là nous aurons une France résistante.» Comment transposer la Résistance aujourd'hui ? Et dans quelles luttes faut-il précisément s'engager ?

Stéphane HESSEL. - La Résistance a été un moment historique très particulier, qui n'a aucune raison de se reproduire sous cette forme : un pays occupé, des gens qui doivent résister à une situation qui leur est insupportable.
Mais nous sommes aujourd'hui face à des situations insupportables et contre lesquelles nous devrions avoir le même type de réaction. A l'époque de la Résistance, nous étions indignés par l'occupation nazie, Auschwitz, le nazisme, l'antisémitisme... Et nous espérions faire vivre les valeurs du Programme du Conseil national de la Résistance dès que la France serait libérée.

G. V. - Le programme du Conseil national de la Résistance appelait à des mesures très concrètes, comme «le retour à la nation des grands moyens de production monopolisés, fruit du travail commun, des sources d'énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d'assurances et des grandes banques». Pensez-vous que ces mesures sont toujours d'actualité ?

S. H. - Bien entendu, les choses ont changé en soixante-cinq ans. Les défis ne sont pas les mêmes que ceux que nous avons connus à l'époque de la Résistance. Le programme que nous proposions à l'époque ne peut donc plus s'appliquer intégralement aujourd'hui, et il ne faut pas faire de suivisme aveugle. Par contre, les valeurs que nous affirmions sont constantes, et il faut s'y attacher. Ce sont les valeurs de la République et de la démocratie. Je pense que l'on peut juger les gouvernements successifs à l'aune de ces valeurs.
Il y avait dans le programme du Conseil national de la Résistance l'affirmation d'une vision, et cette vision est toujours valable aujourd'hui. Refuser le diktat du profit et de l'argent, s'indigner contre la coexistence d'une extrême pauvreté et d'une richesse arrogante, refuser les féodalités économiques, réaffirmer le besoin d'une presse vraiment indépendante, assurer la sécurité sociale sous toutes ses formes... nombre de ces valeurs et acquis que nous défendions hier sont aujourd'hui en difficulté ou même en danger.
Beaucoup des mesures qui ont été récemment adoptées choquent mes camarades résistants - et nous choquent - car elles vont à l'encontre de ces valeurs fondamentales. Je pense qu'il faut s'en indigner, notamment chez les jeunes. Et résister !
Résister, c'est considérer qu'il y a des choses scandaleuses autour de nous et qui doivent être combattues avec vigueur. C'est refuser de se laisser aller à une situation qu'on pourrait accepter comme malheureusement définitive.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia