Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Les plumes du dinosaure

Couverture du livre Les plumes du dinosaure

Auteur : Sissel-Jo Gazan

Traducteur : Lucile Clauss | Max Stadler

Date de saisie : 20/04/2011

Genre : Policiers

Editeur : Serpent à Plumes, Monaco, France

Collection : Serpent noir

Prix : 26.00 €

ISBN : 9782268071114

GENCOD : 9782268071114

Sorti le : 29/04/2011

Nathalie Fiszman au micro de Jean Morzadec


  • Les présentations des éditeurs : 28/04/2011

«Absolument magnifique... l'un des meilleurs romans que j'ai lus depuis un moment.»
Weekendavisen (Danemark)

Élu meilleur polar de la décennie du DR Crime's Book Club Traduit dans 15 pays et prix du meilleur roman danois 2010, Les Plumes du dinosaure sera publié chez Harper Collins aux États-Unis.

Un polar préhistorique, écrit par une biologiste de renom.

Anna Bella, 30 ans, mère de la petite Lily, vient de rendre sa thèse de doctorat à Lars Helland et Erik Tybjerg, les deux professeurs qui vont lui faire passer l'examen final. Dans sa thèse, elle met en question la théorie du chercheur américain Clive Freeman, qui, malgré la découverte de nombreux squelettes de dinosaures à plumes, se refuse à affirmer que les oiseaux descendent des dinosaures.

Déprimée et débordée, Anna Bella trouve du réconfort dans ses discussions animées avec Johannes, un jeune homme androgyne qui lui avoue son penchant pour le fétichisme et le mouvement gothique. Son monde s'écroule lorsque Lars Helland est retrouvé mort dans son bureau, dans des circonstances suspectes. Plusieurs milliers d'oeufs de cestodes ont été déposés dans son corps et dans ses muscles qui ont fini par paralyser son système nerveux. Une seule théorie s'impose : quelqu'un a dû intentionnellement déposer une larve dans sa nourriture.

Seren Marhauge, le plus jeune commissaire du Danemark, mène l'enquête. Survient alors un deuxième meurtre, cette fois-ci c'est Johannes, l'ami et collègue d'Anna

Née en 1973, Sissel-Jo Gazan est un écrivain et biologiste danois et vit à Berlin. Également journaliste culture au magazine Fémina, elle a déjà publié plusieurs ouvrages dont Les Plumes du dinosaure qui a reçu le prix du meilleur roman danois en 2010 et le prix du meilleur polar de la décennie.


  • Les courts extraits de livres : 28/04/2011

Solnhofen, Bavière, 5 avril 1877

Dans son rêve, Anna Bella avait trouvé elle-même l'Archaeopteryx, cet oiseau fossile originaire de Bavière. C'était la sixième semaine de fouilles : les visages étaient depuis longtemps recouverts d'une mince couche de terre et l'ambiance était plutôt maussade. Le directeur des fouilles, Friedemann von Molsen, était le seul à avoir conservé sa bonne humeur. Quand Anna sortit de sa tente le matin, mal réveillée et grelottant de froid, elle trouva Friedemann assis près du feu, en train de boire son café. Dans la marmite, une bouillie indiquait qu'il avait pris son petit déjeuner depuis déjà pas mal de temps. Anna en avait assez de la bouillie, elle en avait assez de la poussière et elle en avait assez de passer ses journées agenouillée dans cette terre qui recelait des os beaucoup trop jeunes. Des os certes très intéressants, mais qui n étaient pas la raison pour laquelle elle avait étudié la biologie, ni celle pour laquelle elle avait déjà passé cinq semaines de ses vacances semestrielles dans des conditions aussi misérables.
On était en 1877, et à ce moment de son rêve, Anna eut le sentiment que quelque chose clochait. Elle portait sa parka et ses bottes fourrées à semelles en caoutchouc. Cela ne semblait pas étonner Friedemann von Molsen qui, lui, était en costume trois-pièces de velours avec veston, montre à gousset et bonnet en laine. Il fumait une pipe. Ils avancèrent vite cet après-midi-là. Ils étaient à Solnhofen, au nord de Munich, et mis à part Anna et Friedemann von Molsen, l'expédition comptait cinq membres : deux porteurs de la région, deux autres étudiants et une chienne golden retriever de Molsen au pelage cognac qui s'appelait, elle aussi, Anna Bella, un détail du rêve pour le moins troublant. Ils gravissaient la même chaîne de montagnes que la veille, et von Molsen racontait des anecdotes. Enfin, il ne s'agissait pas réellement d'anecdotes, mais Anna avait déjà entendu ses histoires si souvent qu'elle n'était plus en mesure de se réjouir de se trouver sur ce site légendaire, rêve de tous les biologistes. Avant de parler, Friedemann von Molsen enlevait sa pipe et pointait le doigt en direction de l'Angleterre. Darwin troublait en effet sa conception du monde.
A cette époque, la théorie de l'évolution faisait lentement son chemin, mais il régnait encore un grand désaccord sur ses mécanismes. Von Molsen avait beau s'intéresser de près à l'évolution, il rejetait en bloc l'affirmation de Darwin selon laquelle elle serait provoquée par une sélection naturelle. Les jours où il était particulièrement remonté, von Molsen traitait Darwin d'épinoche, et Anna avait du mal à comprendre qu'épinoche soit la pire insulte qui vienne à l'esprit de von Molsen.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia