Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Une anthologie historique de la poésie française

Couverture du livre Une anthologie historique de la poésie française

Auteur : Xavier Darcos

Date de saisie : 16/05/2011

Genre : Poésie

Editeur : PUF, Paris, France

Prix : 29.00 €

ISBN : 9782130585060

GENCOD : 9782130585060

Sorti le : 03/01/2011

Une courte lecture de Xavier Darcos


  • Les présentations des éditeurs : 16/05/2011

Existe-t-il des caractéristiques propres à la poésie française, en comparaison avec d'autres cultures ? Cette anthologie essaie de les identifier, en suivant la chronologie de l'écriture poétique, considérée comme un dialogue cohérent et continu, même si les créateurs semblent toujours se réclamer de rupture et d'inouï. Les multiples «écoles poétiques» qui se succèdent au fil des siècles sont autant de points de tension, théorisant des vues extrêmes avant de se déliter, puis de laisser la place à d'autres inventeurs de formes se réclamant également de la novation et de l'audace...
Cet immense ensemble forme un dialogue ininterrompu et cohérent dont l'auteur propose une étude raisonnée, avant d'offrir un florilège commenté et annoté de textes majeurs ou moins connus, depuis la fin du Moyen Âge jusqu'à la période la plus contemporaine.

Xavier Darcos, membre de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques), est agrégé, docteur en études latines, docteur d'État ès lettres, inspecteur général de l'Éducation nationale et professeur d'université. Maire, sénateur, ambassadeur de France (auprès de l'OCDE, et actuellement pour la culture française à l'étranger), plusieurs fois ministre, il a publié de nombreuses études littéraires (notamment sur Mérimée, Tacite et Ovide) ainsi que des essais historiques sur l'École et sur la laïcité.


  • Les courts extraits de livres : 16/05/2011

L'anthologie que nous présentons ici revendique, comme le suppose le genre, sa subjectivité. Il s'agit, au sens étymologique, d'un florilège, d'une tentative pour saisir la fleur de la littérature poétique. Toutefois, ce tri se propose de suivre, par commodité, une ligne historique et chronologique. Je n'ignore pas le possible arbitraire d'un tel défilé diachronique. Mais il serait également absurde de se livrer à un brassage des hommes et des oeuvres, d'installer des concomitances ou d'établir des comparaisons à travers le temps et l'espace, comme si les conditions historiques et culturelles pouvaient être ignorées. Certes, les poètes dialoguent entre eux. Le dialogisme, l'intertextualité ou la transtextualité sont des facteurs de la création et des clés de lecture. Ce jeu culturel, implicite le plus souvent, permet la citation, l'hommage, la référence. Il rappelle que la posture poétique débute souvent dans la rivalité ou la filiation, dans la révolte ou la fascination. Tous les poètes émergent, peu ou prou, comme Hugo, exigeant d'«être Chateaubriand ou rien». Sans cesse en procès avec elle-même, la poésie aime rendre des comptes, ce qui se traduit par des querelles à distance : Alfred de Musset subit les fulminations de Baudelaire, Lautréamont ou Rimbaud. René Char s'insurge contre les écrivains «paresseux». Francis Ponge ironise contre le lyrisme geignard. Philippe Jaccottet refuse que la poésie soit une berceuse qui illusionne. Ces affrontements sont inévitables car c'est le langage lui-même qui est en débat. Mais ces concaténations souterraines ou avouées participent aussi au plaisir du lecteur informé, qui perçoit des échos et des dialogues. On a ainsi parlé, à propos des poètes de la Renaissance, d'«innutrition». Mais on pourrait généraliser : toute poésie est gorgée de littérature. Ce n'est qu'à l'extrême fin du XIXe siècle et, quelquefois, en ce siècle, que des poètes, maladroitement «rimbaldisés», ont cru pouvoir fonder leur oeuvre sur une ignorance et un mépris de tout, sur le surgissement d'une langue «énorme, barbare ou sauvage». Encore montrerait-on que cette dénégation est reconnaissance d'écritures préalables dont on prétend faire table rase ou que l'on veut maltraiter. Rien n'est plus «cultivé», par exemple, que l'oeuvre de Tzara ou de Breton.
Cette acculturation généralisée ne congédie pas le rôle fondateur de la vie intime. La poésie, plus que tout autre genre, procède d'un surgissement autobiographique. Elle est mise en scène de soi, moins «alchimie du verbe» que sublimation du malheur d'être né ou de l'«honneur de vivre». Puisque toute anthologie suppose un parti pris, j'ai choisi de privilégier ici l'écoute d'une voix, cri primai, et sans cesse reformulé, de l'étonnement d'être au monde. Il me semble même que c'est dans cette constante refondation «biogénétique» que nous saisirons la spécificité de la poésie française, si l'on veut à tout prix en dire l'«originalité», au sens propre du terme, c'est-à-dire d'où les choses viennent et comment elles se particularisent.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia