Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Alzheimer mon amour

Couverture du livre Alzheimer mon amour

Auteur : Cécile Huguenin

Préface : Jean-François Mattéi

Date de saisie : 24/06/2011

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Ed. Héloïse d'Ormesson, Paris, France

Prix : 14.00 €

ISBN : 978-2-35087-170-7

GENCOD : 9782350871707

Sorti le : 01/06/2011

  • Le courrier des auteurs : 01/07/2011

1) Qui êtes-vous ? !
Psychologue et coach, puis animatrice d'une association humanitaire, j'ai toujours fondé mes actions sur la conviction que toute personne possède un potentiel à développer. Un credo mis en pratique auprès d'adolescents en recherche d'orientation, de managers en quête d'un projet de vie et de femmes indiennes en lutte contre la pauvreté.
Littéraire depuis toujours, j'ai découvert le pouvoir des mots pour raconter la vie avec Marcel Aymé, pour la réfléchir avec Albert Camus et pour en traverser les grands espaces avec mes chers Américains, Jim Harrison, Russel Banks, Colum Mc Cann... Puis face à l'assaut frontal et intime de la disparition irrémédiable, chez mon mari, de ce potentiel auquel je croyais tant, j'ai cherché passionnément de nouvelles voies pour combattre, puis accompagner et accepter l'inéluctable. Alors, à mon tour, il m'a pris l'envie de raconter mes recherches, mes errances et mes tentatives désespérées de nous sauver par l'amour.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
C'est l'épopée moderne et désastreuse d'un couple confronté à la maladie dévastatrice avec l'amour pour seule arme de résistance. C'est Alzheimer, la maladie d'un être et de son entourage, maladie aussi «de l'invention» puisque, nouveau défi de société, nous sommes désormais dans l'obligation de trouver, depuis le diagnostic jusqu'à l'accompagnement de ces malades, des théories nouvelles, des comportements et des réponses inédites.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Elle a été choisie par «cathulu» dans son blog :
«Notre incapacité à entrer en contact avec ces malades ne signifie pas forcément qu'ils n'ont plus de vie intérieure, de sentiments, de sensations.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
«Le Sacre du Printemps», parce que la vie, comme la nature, nous offre en permanence des occasions de renaissance.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Il y a une vie après la mort psychique pour ceux qui semblent avoir tout perdu. Une vie rendue vivable par les équipes et les structures qui leur créent de nouvelles conditions d'existence. Et que, grâce à elles, pour celui ou celle qui les ont accompagnés jusqu'au point de rupture, peut advenir aussi le temps de re-vivre.


  • Les présentations des éditeurs : 01/07/2011

Au coeur du naufrage, continuer d'aimer.

Comment faire le deuil d'un couple alors que l'être aimé est encore en vie ? Il y a d'abord eu les premiers signes, les mots qui s'emmêlent, les souvenirs qui s'étiolent. Puis le diagnostic. Mais pour Cécile et Daniel, unis par une vie de bonheur de plus de trente ans, l'amour est plus fort que la peur.

Magnifique hommage qu'une épouse attentive et inquiète rend à son mari, ce récit donne la voix aux patients, mais également aux soignants et aux proches. Car cette maladie affecte l'entourage : face à la détresse, à la solitude, à la crainte de la perte, les accompagnants doivent aussi être soulagés.

Alzheimer mon amour, étonnant travail de reconstruction, est un témoignage bouleversant, mais apaisé, qui chante extraordinairement la vie, et fait progresser le regard de chacun.

L'auteur Cécile Huguenin, 71 ans, est psychologue et coach. Elle a consacré tout son temps aux autres, aussi bien à des adolescents en quête de projets de vie qu'à des femmes indiennes luttant contre la pauvreté. Telle était sa vie jusqu'au jour où le diagnostic est tombé. Après avoir longtemps refusé d'hospitaliser Daniel, Cécile a fini par trouver refuge dans leur Jura natal où un établissement d'hébergement novateur a pu les accompagner dans la dignité.


  • Les courts extraits de livres : 01/07/2011

Bercé par les succès de la médecine qui repousse davantage l'échéance de la mort, chacun a pu commencer de croire au mythe de l'immortalité. L'espérance de vie s'allongeant de trois mois chaque année, l'homme, une fois encore, pouvait se croire l'égal des dieux.
La réalité pourtant est tout autre. Avec l'âge, apparaît le risque de voir le corps et l'esprit rompre leur attelage. La fréquence croissante de la maladie d'Alzheimer et des syndromes apparentés le démontre. Le corps peut être bien portant, il se révèle, pourtant, incapable d'épauler un esprit défaillant. Un esprit qui sort de ses espaces convenus. S'affranchissant des usages ordinaires et bousculant les repères familiers, il refuse l'embrigadement et dessine sa propre maison dans son environnement singulier. Nouveaux espaces d'un nouveau monde qu'il faut apprendre à découvrir. Obéissant à des ressorts encore inconnus, cet esprit devenu insaisissable déroute et dérange.
Il déroute d'abord celui, ou celle, qui des années durant avait appris à deviner les désirs et les réactions du compagnon de vie. Après tant d'années partagées, découvrir que l'autre cesse d'être un autre soi-même pour devenir étranger est source d'une blessure indicible, d'une douleur immense. C'est une déchirure souvent plus difficile à porter qu'une mort imprévue. C'est une nouvelle rencontre qui s'amorce, une nouvelle vie qu'il faut inventer. C'est un monde nouveau où tout se mêle, sans logique apparente ni repères visibles, qu'il faut affronter.
Où se tourner pour chercher aide et assistance ? Les données scientifiques sont encourageantes mais encore si incomplètes, la médecine est souvent déconcertée au point de jargonner, les autres dont le regard interroge et qu'on s'ingénie à éviter ne sachant que répondre. Le parcours est encombré de tant d'obstacles qu'il prédispose au désespoir et au renoncement. Heureusement, reste la force de la rébellion. Cette rébellion qui porte à refuser les opinions trop faciles justifiant qu'il n'y a rien à faire, que la frontière entre la présence et l'absence est franchie, que l'humanité s'est perdue dans l'indécence de l'indignité, qu'il faut tourner la page en admettant que la mort s'est imposée avant l'heure sur un autre mode. Après tout, qu'importe un corps qui se meut si l'esprit a déserté ?
Tous ces lieux communs sont abordés et argumentes dans le récit de Cécile Huguenin. Sans fard, sans mensonge, sans honte. De la découverte de la maladie à la quête du bonheur réinventé chaque jour au prix d'une volonté sans bornes. Outre la découverte progressive de la vérité qui s'impose, ce qu'il faut retenir de l'itinéraire qui nous est raconté, c'est la force incroyable d'un amour jamais démenti. D'un amour qui se bat, improvise et jamais ne renonce. D'un amour qui forge sa propre espérance et guette sans relâche dans le regard de l'autre un éclat aussi fugitif que merveilleux témoignant d'une réelle présence au monde.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia