Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La fragmentation dans le roman : Louis-Ferdinand Céline, Robert Pinget, Alain Robbe-Grillet

Couverture du livre La fragmentation dans le roman : Louis-Ferdinand Céline, Robert Pinget, Alain Robbe-Grillet

Auteur : Maryse Roussel-Meyer

Date de saisie : 26/06/2011

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Presses universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, France

Collection : Littératures

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782845164710

GENCOD : 9782845164710

Sorti le : 25/04/2011

  • Les présentations des éditeurs : 13/09/2011

Le choix de l'écriture fragmentaire dans le roman peut se concevoir comme une force de désintégration du genre. Il en va ainsi pour Graal Flibuste de Pinget, roman en forme de fragments, Le Voyeur de Robbe-Grillet, récit troué d'ellipses, et Rigodon de Céline, morcelant la syntaxe à la limite de la lisibilité.

Manière de dissidence, disjonction de l'épistémologie classique, la description devient étrange, étrangère, déconcertant toute doxa. La minutie descriptive des romans de Pinget et Robbe-Grillet libère du grand mythe de la Profondeur et du Sens. Au contraire, chez Céline, la description, absorbée par le discours, consiste à chercher un sens caché, à découvrir une vérité «sous le réel», dans un rythme calqué sur l'incohérence du monde. Ces oeuvres suscitent également une réflexion sur la notion de phrasé - les effets musiciens de sa dislocation, la fragmentation du discours ou de la composition procédant à la manière de l'art musical, tantôt variations, tantôt fugue ou sonate.

Enfin, en démystifiant les qualités du roman classique, pour faire advenir un roman du jeu, l'ironie de la fragmentation sollicite l'active participation du lecteur. De la sorte, ces auteurs ont donné à leur écriture l'allure et la pugnacité d'un défi. S'affranchissant de la tyrannie de l'Oeuvre et des catégories littéraires, résistant à la tentation de la totalité, la fragmentation qu'ils instruisent dans leurs récits, élabore d'elle-même l'idée très moderne d'un roman «transgénérique».

Maryse Roussel-Meyer est professeur agrégé de Lettres Modernes, et enseigne à Toulouse. Elle a soutenu une thèse en 2008. Rattachée à l'équipe de recherche «Littératures 20/21» du CELIS, elle travaille sur la littérature narrative contemporaine et, en particulier, sur l'oeuvre de Robbe-Grillet.


  • Les courts extraits de livres : 13/09/2011

Extrait de l'avant-propos

Dans le vaste univers du roman français, cette étude a voulu interroger un moment : celui des années 1950, de l'après-guerre de 1940-1945, pendant laquelle les hommes, selon une expression de Théodor Adorno dans un article de 1954, «ont été arrachés les uns aux autres et à eux-mêmes» ; moment encore où «le désenchantement du monde se reflète dans sa transcendance esthétique», et où, par conséquent, s'organise un certain dérèglement de la forme romanesque par le biais de ce que nous voudrions nommer un art de la fragmentation. Ainsi, trois oeuvres majeures de la fiction française ont été explorées : Rigodon, dernier ouvrage de Louis-Ferdinand Céline, achevé la veille de sa mort survenue le 1er juillet 1961, Le Voyeur (1955), deuxième roman d'Alain Robbe-Grillet, et Graal Flibuste (1956), le troisième opus de Robert Pinget.
Non que précédemment il n'ait existé des romans subversifs qui inscrivent dans leur forme les marques de leur «déliaison» et de leur contestation (le roman est depuis longtemps le territoire de tous les désordres), mais cette époque engage une autre rupture épistémologique, éthique et esthétique : si, comme le dit encore Adorno, le véritable objet du roman se situe dans «son héritage réaliste» à savoir «dire ce qui existe vraiment», soit «le conflit entre les hommes vivants et leurs conditions pétrifiées», une question se pose à ce moment de l'Histoire : comment narrer à partir ou après l'expérience de la barbarie ? Comment s'affranchir du silence ? Ce qui réclame, pour en sortir, l'exploration d'autres formes de narration. Dès lors, une nouvelle réflexion esthétique, ayant pour origine ce questionnement éthique, est menée par les romanciers de cette génération et provoque une prise de position contre ce que la critique a pu nommer «le mensonge de la représentation».

Cependant, malgré une mise en rapport chronologique, que viennent faire «ensemble» l'oeuvre très solitaire de Céline et celles de Pinget et de Robbe-Grillet, deux écrivains d'une proximité toute relative, même si la critique les a classés dans le courant du Nouveau Roman ?
Par-delà le défi qui consiste à associer des oeuvres si différentes, celles-ci sont encore perçues, cinquante ans après, comme contemporaines, comme des romans nouveaux, certes chronologiquement liés, mais correspondant surtout à un écart vis-à-vis des normes du roman traditionnel (qu'Henri Godard préfère nommer «mimétique»).


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia