Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Avant que tout ne recommence

Couverture du livre Avant que tout ne recommence

Auteur : Michel Nittis

Date de saisie : 04/07/2012

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : Sombres Rets, Marseille, France

Collection : Quêtes et présages, n° 8

Prix : 14.00 €

ISBN : 9782918265085

GENCOD : 9782918265085

Sorti le : 08/06/2011

  • Le courrier des auteurs : 03/09/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Un être ordinaire égaré dans la multitude (ce qui est le cas pour la plupart des gens).

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Notre solitude dans l'immense cosmos.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Cet extrait d'un dialogue : «... Ne sommes-nous point condamnés à toujours chercher ailleurs les impossibles paradis ? N'est-ce pas notre condition de toujours fuir, en fin de compte ?»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une de ces mélodies du genre New Age.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le sentiment sublime des grands espaces.


  • Les présentations des éditeurs : 29/06/2011

La planète Oasia, lointaine colonie de la Terre, est à l'abandon. Jac Mauregrande en est l'un des derniers habitants. Il a choisi de vivre à l'écart du monde, s'efforçant d'oublier le remarquable astronaute qu'il a été. De la société, de la civilisation, il ne veut plus rien savoir, n'en déplaise à Jul, le facétieux robot. À l'ombre des palmiers doucement bercés par les vents du désert, Jac se contente de cultiver son jardin et de se rendre de temps en temps dans le Tréfonds malfamé, un amas d'étoiles voisin. Les jours s'écoulent, paisibles, jusqu'à l'arrivée d'une femme.

Avec poésie, ce roman, nous entraîne à la conquête des étoiles. Il nous conte, comme un éternel recommencement, la solitude, l'amour, le dépassement de soi, l'ivresse de la découverte, le combat pour la liberté et l'avenir du genre humain.

Michel Nittis est né à Marseille en 1955. Il a quatorze ans quand l'homme marche sur la Lune. Un âge idéal ; assez grand pour comprendre, toujours gamin pour rêver. Le temps a passé, le futur s'assombrit, les étoiles attendent. Et la question reste posée : irons-nous un jour ?


  • Les courts extraits de livres : 29/06/2011

Quand Gerve l'ouvrier mineur se réveilla vers cinq heures du matin, sa femme était déjà debout. Il la trouva dans la pièce voisine, penchée maternellement au-dessus du lit où leur jeune fils dormait encore.
- Là-bas, il y aura de belles plaines, dit-elle, d'immenses forêts, et peut-être la mer, toutes ces choses qu'il n'a jamais vues.
Gerve se traînait, la tête tout ébouriffée, l'esprit empêtré par les rêves tordus qui avaient peuplé son sommeil. Il grommela et poursuivit son parcours hésitant à travers la maison. Il finit par ouvrir une fenêtre dont le volet de bois en grinçant troubla le silence de l'aube. Il se pencha et regarda au-dehors. À l'est, une faible clarté teintait les bas horizons. Le reste appartenait encore à la nuit ; le village, toujours endormi, avec ses maisons serrées et ses façades indistinctes, en retenait les ombres. Les étoiles brillaient et ne cédaient pas ; elles composaient leur familière géométrie. D'autres cieux attendaient Gerve. Que deviendraient ces constellations ? Les retrouverait-il ? Seraient-elles déformées ou totalement renouvelées ? Ici et pour longtemps, en tout cas, leur douce lumière continuerait de glisser, mais sur des pierres devenues muettes.
Gerve tomba le regard et scruta les recoins sombres. Il aperçut la silhouette furtive d'un homme qui disparut à l'angle d'une ruelle.
L'homme, c'était Pujo, technicien des mines. Lui aussi mal réveillé, lui aussi traînant et contraint. Il allait, voûté par le poids d'un sac porté à l'épaule, engoncé dans une épaisse veste parce qu'ici les nuits étaient toujours fraîches et sans nuages. Au bout de la ruelle, il y avait le désert. Toutes les rues finissaient sur le désert. Le village existait au milieu de rien, appuyé sur le flanc sud d'une basse colline, avec pour tout horizon ce désert sans limites, encore sombre à cette heure, profond, infiniment calme sous les étoiles. Pujo sentit sur lui le regard abyssal du grand vide. C'était sans comparaison avec la chaude consistance du jour. Le désert se confondait avec la nuit ; à celui qui s'en allait, il ne parlait que d'immensités et de ténèbres.
Pujo n'était pas seul. Il rencontra ceux qui avaient en charge les préparatifs du départ et qui avaient dû se lever tôt, et certains autres, à qui on n'avait rien demandé, mais qui se trouvaient là, jetés précocement hors du lit après un sommeil perturbé. Pujo les suivit.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia