Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Chroniques de la vie des Français sous l'Occupation

Couverture du livre Chroniques de la vie des Français sous l'Occupation

Auteur : Emmanuel Thiébot

Date de saisie : 19/12/2011

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Larousse, Paris, France

Collection : Les documents de l'histoire

Prix : 29.90 €

ISBN : 9782035856418

GENCOD : 9782035856418

Sorti le : 26/10/2011

  • Le courrier des auteurs : 19/01/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Un historien qui travaille au Mémorial de Caen depuis 18 ans. Et qui a toujours été passionné par l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, au point de devenir un collectionneur de documents papiers et de presse de cette période depuis l'âge de 15 ans, avant d'en faire son sujet d'étude universitaire pour son mémoire de maîtrise consacré à la vie scolaire sous l'Occupation.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
L'idée est de permettre aux personnes qui n'ont pas vécu la Seconde Guerre mondiale de comprendre la complexité de cette période. Le postulat a donc été de leur faire découvrir par le quotidien cette période uniquement par les documents disponibles entre 1939 et 1946. Aux actes officiels ont donc été privilégiés les documents du quotidien. Ce choix de documents parfois inédits ou peu connus du grand public a été rendu possible grâce à mes collections personnelles gérées depuis deux ans via l'association "Histoire à la une" créée dans un but de valorisation de ces années de "chine" chez les bouquinistes, brocanteurs et autres vide-greniers.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts" ! Si en 1939, ce slogan de la propagande française officielle s'est révélé utopique, les événements ont prouvé que la lutte contre l'idéologie nazie n'aura été efficace que par l'alliance des volontés individuelles et collectives, nationales et supranationales, mais au prix de lourdes pertes. Si les défenseurs de la liberté et démocrates ont vaincu c'est au-delà du seul aspect militaire car ils étaient les plus forts idéologiquement.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
The Mooche (Duke Ellington)

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
J'aimerai pouvoir partager ma passion de l'histoire et mes connaissances sur cette période de l'histoire de France qui a touché chaque famille afin de permettre à chacun de retrouver des éléments d'histoire familiale entendus au fil des ans dans les réunions de famille. L'aspect ludique de cet ouvrage devrait aussi permettre aux personnes qui ont vécu ces années de guerre de se remémorer leurs propres souvenirs pour échanger avec leurs enfants et petits-enfants permettant ainsi d'instaurer un dialogue intergénérationnel tout en feuilletant les pages et pourquoi pas servir d'outil pédagogique pour les plus jeunes d'entre eux. Ce livre n'est-il pas, après tout, une invitation à la découverte de notre histoire commune ?


L'éditrice Christine Dauphant, au micro de Jean Morzadec


  • Les présentations des éditeurs : 19/01/2012

De la déclaration de guerre à la Libération, mille et un témoignages inédits et documents d'époque encore jamais publiés sur la vie quotidienne des Français sous l'Occupation et tout au long de la Seconde Guerre mondiale.

Un récit émouvant et plus de 350 documents exceptionnels sur cette page majeure de notre histoire nationale qu'est l'Occupation et qui continue à faire débat et à nourrir notre mémoire.

Plus de 100 fac-similés absolument inédits et extrêmement poignants permettent de découvrir la vie quotidienne des Français sous l'Occupation :

Une des journaux de l'époque, lettres de prisonniers, photographies et portraits des combattants sur le front et à la Libération, cartes postales des soldats à leur famille, témoignages sur l'exode et i les bombardements, correspondances du maréchal Pétain avec la des écoliers, carnet de vol d'un lieutenant français, partitions des chansons, cartes d'adhésion à des partis collaborationnistes, affiches des spectacles autorisés par la censure, tracts de propagande, tickets de rationnement, Ausweis, jeux de cartes, appel du 18 juin, etc.

Emmanuel Thiébot est historien au Mémorial de Caen. Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, il a écrit de nombreux ouvrages aux Éditions du Mémorial de Caen et chez Larousse.


  • Les courts extraits de livres : 19/01/2012

Une presse surréaliste

La presse, écrite comme radiodiffusée, qui ne reflète pas l'opinion puisqu'elle est soumise à la censure par la loi du 28 août 1939, s'évertue à parler des querelles politiques du moment et surtout de la grande affaire de l'interdiction du Parti communiste, plutôt que des questions diplomatiques et militaires. A la radio, les émissions de divertissements tentent de faire oublier momentanément que le pays est en guerre. Les vedettes de la chanson et du music-hall sont mobilisées pour galvaniser l'opinion à l'arrière et entretenir le moral des troupes par le biais du «Service de lecture, arts et spectacles aux armées» nouvellement créé.

Le mythe de la «cinquième colonne»

Parallèlement, une rumeur se propage dans toute la France, celle d'une hypothétique «cinquième colonne» composée d'espions allemands infiltrés en France, selon certains depuis des années. Cette rumeur, savamment orchestrée par la propagande allemande en langue française sur des tracts largués par avions, a pour but de saper le moral des troupes comme aussi de déstabiliser la production. L'«espionite» bat son plein et le moindre geste suspect ou le moindre propos pro-allemand est interprété comme pouvant relever d'un agent de cette «cinquième colonne «Cependant aucune psychose générale ne gagne l'opinion.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia