Le choix des libraires - en savoir plus sur le livre Comment ne pas payer ses dettes à son banquier : guide de survie à l'usager face à sa banque et à la crise

Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Comment ne pas payer ses dettes à son banquier : guide de survie à l'usager face à sa banque et à la crise

Couverture du livre Comment ne pas payer ses dettes à son banquier : guide de survie à l'usager face à sa banque et à la crise

Auteur : Serge Maître

Date de saisie : 02/04/2012

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : Librio, Paris, France

Collection : Librio. Mémo

Prix : 3.00 €

ISBN : 9782290054666

GENCOD : 9782290054666

Sorti le : 11/04/2012

  • Les présentations des éditeurs : 02/04/2012

Gagner sur votre banque ?
C'est possible, avec la Loi !

Incidents de fonctionnement, agios, frais d'intervention...
La lecture d'un relevé bancaire tient de la traduction d'une langue étrangère ?
Si tel est le cas, ce guide vous intéresse.
Loin d'être un ouvrage jargonneux destiné aux juristes spécialisés en droit bancaire, il vous apprendra que vous avez des droits et vous expliquera comment les faire valoir, exemples à l'appui.
Comment suspendre des échéances sans frais ?
Comment gérer un découvert ou alléger les traites de son prêt ?
À quoi sert une commission de surendettement ?

Serge Maître répond à toutes ces questions, et à bien d'autres, en livrant des modèles de lettres de réclamation, une liste des décisions judiciaires citées, et un lexique pratique des termes bancaires et juridiques.

SERGE MAÎTRE
Membre titulaire du CCSF (Comité consultatif du secteur financier) auprès du ministre de l'Économie et des Finances, il dirige le service juridique de l'AFUB (Association française des usagers des banques) dont il est le secrétaire général. En qualité d'expert, il intervient chaque jour sur les ondes de France Bleu pour répondre aux questions des auditeurs.

Texte inédit


  • Les courts extraits de livres : 02/04/2012

Qui paie ses dettes s'enrichit !

Mais qui n'a pas songé un jour à desserrer l'étau financier, à échapper au poids de ses remboursements, à la charge de son endettement bancaire ?
Ce guide pratique s'adresse à tous ces emprunteurs.
Et l'on en compte plus de 25 millions !
La plupart paieront, tout et souvent bien plus que le respect de la loi le suppose. Et pour preuve : le taux d'incidents de paiement serait l'un des plus bas en Europe, demeurant inférieur à 3 %.
Et même lorsqu'il est menacé par un service contentieux, trop souvent, le débiteur risque d'adopter la «politique de l'autruche», dans l'attitude du coupable qui doit expier, prêt à se résigner au pire des sorts, condamné par avance à ses propres yeux...
Et, en devenant la proie des recouvrements et de leurs harcèlements qui épuisent, certains envisageront de succomber sous ce poids, jusqu'à cesser tout paiement, et même jusqu'à solliciter la protection de la loi et d'une commission de surendettement. Un peu comme le naufragé se saisit de la bouée. Ainsi, en 2011, 131316 personnes ont obtenu, auprès des commissions de surendettement, des plans de rééchelonnement de leurs dettes, ceci sur une durée maximum de 8 ans.
Pourtant, l'endettement n'est pas une fatalité !
Ce guide de survie s'adresse donc à ces millions d'emprunteurs, car son objet est de donner à chacun les moyens de résister à la pression bancaire.
La loi définit des conditions et des règles que, trop souvent, les banques et les sociétés de crédit méconnaissent. Au risque pourtant d'être sanctionnées par les juges, qui peuvent en ce cas annuler totalement ou partiellement les dettes.
La loi définit par ailleurs des protections pour tous ceux qui sont en difficulté de paiement, permettant aussi de suspendre les dettes, voire de les supprimer.
Ainsi, en prenant au piège de la légalité ces parangons de vertus républicaines que se prétendent les banques, l'usager a tout à gagner... à condition de connaître la loi !
À cet égard, la survie, pour nombre d'usagers, passe par une solution temporaire : celle qui vise à ne pas payer les échéances du prêt, le temps de se refaire une «santé financière». C'est ce que le Code de la consommation autorise expressément, permettant ainsi aux emprunteurs en difficulté de «prendre les devants», pour éviter de ne plus pouvoir payer et pour anticiper une véritable catastrophe.
Pour d'autres emprunteurs qui ne sont pas nécessairement confrontés à une telle urgence, il s'agit alors de desserrer l'étau financier, soit pour résister aux poursuites d'un créancier, soit tout simplement pour alléger le fardeau de la charge des remboursements. Il conviendra alors pour ces usagers d'opposer à la banque ou à la société de crédit la loi et sa violation, pour faire valoir à leur encontre les sanctions qui y sont attachées, celles-ci allant de la réduction des intérêts jusqu'à l'annulation de la dette elle-même !


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia