Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Ce que la France doit aux francs-maçons : et ce qu'elle ne leur doit pas

Couverture du livre Ce que la France doit aux francs-maçons : et ce qu'elle ne leur doit pas

Auteur : Laurent Kupfermann | Emmanuel Pierrat

Préface : Pierre Mollier

Date de saisie : 30/10/2012

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : First Editions, Paris, France

Collection : First Document

Prix : 20.50 €

ISBN : 9782754032216

GENCOD : 9782754032216

Sorti le : 04/10/2012

Emmanuel Pierrat au micro de Jean Morzadec


  • Les présentations des éditeurs : 06/02/2013

C'est à partir du XVIIIe siècle - à la faveur du progrès des idées des Lumières - que la franc-maçonnerie s'implante aussi profondément que durablement dans la société française. Au point que ses adversaires les plus enragés, monarchistes catholiques et antirépublicains en tête, ont tôt fait de voir en elle un groupe de conspirateurs occulte - on dirait aujourd'hui un «lobby» - et de dénoncer son influence néfaste : le fameux «complot maçonnique».

Si la légende noire de la franc-maçonnerie fait la part belle au fantasme, il n'en demeure pas moins exact que la franc-maçonnerie a parfois joué un rôle non négligeable dans la conduite des affaires de la nation, et que certains de ses membres illustres ont façonné l'édifice politique et social de l'État moderne. Savez-vous par exemple que la Marseillaise est l'oeuvre d'un franc-maçon, ou que les frères furent aux avant-postes de la bataille pour la laïcité ?

Pour la première fois, un livre inventorie ce que notre pays doit - et, pour faire bonne mesure, ce qu'il ne doit pas - aux «frères trois-points» : des avancées incontestables, telles la liberté d'association ou l'abolition de l'esclavage, mais aussi des entreprises plus discutables, comme la colonisation, ou plus inattendues, comme... la crémation ! Vous y apprendrez beaucoup de choses passionnantes non seulement sur la franc-maçonnerie elle-même, mais plus généralement sur l'histoire de France et les dessous de notre République.

Dans cet ouvrage aussi foisonnant qu'érudit, Laurent Kupferman et Emmanuel Pierrat (Le Paris des francs-maçons, Les Grands Textes de la franc-maçonnerie décryptés,) nous font partager leur passion pour l'histoire et la franc-maçonnerie.


  • Les courts extraits de livres : 06/02/2013

Avant-propos

Non ! La franc-maçonnerie n'a pas, contrairement à ce qu'a laissé entendre l'extrême droite, eu pour finalité de renverser les rois. La Révolution française n'est même pas le fruit d'un complot maçonnique, et, quant à sa devise («Liberté, Égalité, Fraternité»), elle n'a pas été forgée dans les loges maçonniques, qui ne l'adopteront que bien plus tard, en plein second Empire, en 1860.
Au-delà donc des légendes tenaces, colportées par les ennemis de la maçonnerie et parfois entretenues par les frères eux-mêmes, il est fascinant de se pencher sur ce qu'a réellement apporté la franc-maçonnerie à la France - et au monde - depuis sa création, en 1725.
L'ordre a été le creuset dans lequel la pensée des hommes qui étaient condamnés au silence du fait de leur naissance pouvait s'exprimer, alors que dans le monde profane la parole était sous le joug de l'Église et du trône.
Plus que sur de grands desseins et de grands complots visant à déstabiliser les pouvoirs en place, la franc-maçonnerie s'est concentrée sur des mesures destinées à améliorer la vie quotidienne des citoyens.
Qu'on en juge plutôt : l'instruction laïque, gratuite et obligatoire, la mutualité, la liberté d'association, l'union libre et le divorce par consentement mutuel, le service militaire, la crémation, l'impôt sur le revenu, le célèbre décret du frère Crémieux, le syndicalisme, l'Assistance publique, la Banque de France et l'étatisation des chemins de fer, l'assurance chômage, l'avortement et les banques populaires sont autant d'exemples qui montrent l'action féconde de la maçonnerie sur la société française. Et il ne faut pas oublier les combats idéologiques, comme la séparation des Églises et de l'État, l'abolition de la peine de mort - tout comme l'amélioration du sort des condamnés due au frère Guillotin ! - ou encore de l'esclavage.
En près de trois siècles - des Lumières au Front populaire en passant par la Commune et les grandes luttes sociales de la fin du millénaire -, petites et grandes réformes sont à mettre au bilan de la franc-maçonnerie. C'est l'objet de cet ouvrage que de faire la lumière sur ce que la franc-maçonnerie a apporté à la France - ainsi que sur ce que la France ne lui doit pas !
Oubliés de l'histoire ou grands noms connus de tous, des maçons ont oeuvré à l'amélioration du sort de l'humanité, par une action sur le destin personnel des individus ou en diffusant les idées nouvelles et progressistes, fruits du travail des loges. C'est leur épopée, à travers des thèmes où se mêlent documents d'archivé et témoignages, qui est ici livrée pour la première fois. La légende noire (dont fait partie la colonisation tant vantée par le frère Jules Ferry) n'est pas laissée de côté. Ce volume s'adresse donc aussi bien aux initiés qu'aux profanes amateurs de sociétés secrètes comme d'histoire !


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia