Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Vivre, penser, regarder

Couverture du livre Vivre, penser, regarder

Auteur : Siri Hustvedt

Traducteur : Christine Le Boeuf

Date de saisie : 04/04/2013

Genre : Littérature, essais

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Prix : 24.80 €

ISBN : 9782330014148

GENCOD : 9782330014148

Sorti le : 16/01/2013

  • Les présentations des éditeurs : 02/02/2013

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS

Dans ces essais écrits entre 2006 et 2011, la célèbre romancière Siri Hustvedt, après avoir pris pour sujet d'étude le matériau autobiographique ("Vivre"), examine les complexes fonctionnements de l'esprit, de la mémoire, des émotions et de l'imaginaire chez l'être humain ("Penser") et explicite le rapport qui est le sien à la création visuelle dans tous ses états ("Regarder"). Authentique somme intellectuelle retraçant le parcours de son auteur, l'ouvrage pose des questions essentielles quant à la manière dont tout individu se constitue en tant que tel, élabore, à travers la pensée, la mémoire, le langage, son problématique "être-au-monde" et interagit avec autrui.
Dans le souci de réinventer le dialogue trop souvent malaisé entre les "humanités" et les sciences, Siri Hustvedt convoque de multiples disciplines - de la psychologie aux neurosciences en passant par la philosophie, l'art et la littérature - pour en tenter l'ambitieuse synthèse, et ce faisant, dévoile les arcanes de sa vocation et de sa pratique d'écrivain.

En France, toute l'oeuvre de Siri Hustvedt est publiée par Actes Sud. Dernier ouvrage paru : Un été sans les hommes (2011).



  • La revue de presse Sabine Audrerie - La Croix du 3 avril 2013

Art, neurosciences, psychanalyse, esthétique, littérature, la recherche intellectuelle menée par l'Américaine d'origine norvégienne Siri Hustvedt est avant tout interdisciplinaire...
Lisant ce recueil d'articles parus depuis six ans dans la presse internationale (Granta, le Guardian, le New York Times, Neuropsychoanalysis...), c'est à la force de la pensée de Siri Hustvedt que l'on ne peut échapper. Trois sections (vivre, penser, regarder) pour des textes fourmillant d'anecdotes et de souvenirs (et dont l'un interroge d'ailleurs la nature du souvenir, en lien avec l'autobiographie).


  • Les courts extraits de livres : 02/02/2013

UN MOT DE L'AUTEUR

Après avoir relu les essais rassemblés dans ce volume, j'ai compris que, quelle que soit la diversité de leurs sujets, ils ont en commun leur curiosité constante à l'égard de ce qu'être humain signifie. Comment voyons-nous, nous souvenons-nous, comment ressentons-nous autrui et comment communiquons-nous avec lui ? Que signifient dormir, rêver et parler ? Lorsque nous utilisons le mot moi, de quoi parlons-nous ? Chaque époque a eu ses propres platitudes, truismes, sagesse populaire et dogmes en tout genre, censés répondre à ces questions. La nôtre n'est pas différente. A vrai dire, nous nous noyons dans les réponses. Des simplistes manuels de développement personnel en vente dans toutes les librairies ou des méthodes de "reprise-en-main-à-la-portée-de-tous" prodiguées par des thérapeutes médiatiques, aux analyses plus complexes proposées par la sociobiologie évolutionniste, de la philosophie analytique européenne et de la psychiatrie aux neurosciences, les théories abondent dans notre culture. Il importe néanmoins de se souvenir que, en dépit de ces explications pléthoriques, la question de ce que nous sommes ex. de la manière dont nous le sommes devenus demeure ouverte, non seulement sur le plan des sciences humaines mais également sur le plan purement scientifique.
Rédigés sur une durée de six années, les essais ici rassemblés sont le reflet de mon désir de recourir aux lumières de plusieurs disciplines dans la simple mesure où j'ai acquis la conviction qu'aucun modèle théorique ne peut contenir la complexité de la réalité humaine. Le lecteur y trouvera des références à la philosophie, aux neurosciences, à la psychologie, à la psychanalyse, à la neurologie et à la littérature. Quelques penseurs y font des apparitions répétées : Edmund Husserl, Maurice Merleau-Ponty, Martin Buber, Sigmund Freud, D. W. Winnicott, A. R. Louria, Mary Douglas et Lev Vygotsky. Les découvertes de la recherche en neurosciences parcourent le livre entier, en particulier les travaux réalisés dans le domaine de la perception, de la mémoire, des émotions et de la relation du "moi" à autrui.
Je suis profondément attachée à l'usage, dans mon travail, d'un langage courant. Les jargons ésotériques ne résultent pourtant pas d'un quelconque snobisme de la part des initiés. Les vocabulaires spécialisés rendent possibles certaines conversations parce que les interlocuteurs ont affiné leurs définitions et peuvent donc les partager et les utiliser dans leur travail. Le problème, c'est que le cercle des intéressés est fermé sur lui-même et que l'expertise dans tel domaine reste inaccessible aux spécialistes de tel autre, sans parler des profanes qui n'y comprennent rien. Je crois que, au moins dans une certaine mesure, un dialogue authentique est possible d'une discipline à une autre, et que des propos distincts peuvent être unifiés par une exposition claire des idées. Quoi qu'il en soit, il convient de rappeler que ces essais ont, à l'origine, paru dans un vaste éventail de publications, allant de revues littéraires telles que Granta, Conjunctions, Salmagundi et The Yak Review, ou de journaux et magazines tels que le Guardian de Londres, le New York Times et Le Nouvel Observateur en France à des publications plus spécialisées, dont Contemporary Psychoanalysis et la revue Neuropsychoanalysis, éditée sous l'autorité de spécialistes. Certains des articles comportent donc abondance de notes tandis que d'autres en sont dépourvus. D'aucuns étaient à l'origine les textes de conférences. L'essai sur Morandi faisait partie d'une série de conférences au Metropolitan Muséum, les "Sunday Lectures at the Met". "Pourquoi Goya ?" a été prononcé au Prado. "Visions incarnées : que signifie regarder une oeuvre d'art ?" le fut lors de la troisième conférence annuelle Schelling à l'académie des Beaux-Arts de Munich, et "L'aire de jeu de Freud" à l'occasion de la trente-neuvième conférence annuelle Sigmund Freud, en mai 2011. Tantôt, il m'était possible de compter, chez les membres de mes auditoires, sur certains types de connaissances, tantôt non. Néanmoins, chacun des textes de ce recueil est un essai - au sens du verbe français essayer- et tous sont rédigés à la première personne.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia