Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Un coeur simple

Couverture du livre Un coeur simple

Auteur : Gustave Flaubert

Préface : Edouard Bessière

Date de saisie : 11/02/2013

Genre : Education, Pédagogie

Editeur : Larousse, Paris, France

Collection : Petits classiques Larousse

Prix : 3.00 €

ISBN : 9782035874016

GENCOD : 9782035874016

Sorti le : 06/02/2013

  • Les présentations des éditeurs : 11/02/2013

Félicité est une femme dévouée qui, à la suite d'un chagrin d'amour, consacre le reste de sa vie au service de la famille Aubain. Tour à tour attachée aux enfants Paul et Virginie, puis à son neveu Victor, elle finira par vénérer le perroquet Loulou avant de s'éteindre dans une extase mystique. Dans ce conte doux-amer, traversé par une tendre ironie, Flaubert distille ses souvenirs de jeunesse, décrivant la Normandie où il a passé ses vacances d'enfant, tout en faisant une critique délicate de la vie des bourgeois de province et des dogmes religieux.

Avant d'aborder l'oeuvre
° Fiche d'identité de l'auteur
° Repères chronologiques
° Fiche d'identité de l'oeuvre
° Pour mieux lire l'oeuvre

Pour approfondir
° Thèmes et prolongements
° Textes et images

° Vers le brevet
° Outils de lecture
° Bibliographie et filmographie

+ Lecture d'images
+ Quiz de compréhension de l'oeuvre


  • Les courts extraits de livres : 11/02/2013

Pour mieux lire l'oeuvre

Au temps de Gustave Flaubert

Une période politique troublée
Après la Révolution française qui a clos le XVIIIe siècle en abolissant la monarchie, le XIXe siècle voit se succéder différents régimes politiques : dès 1804, Napoléon, Premier consul, se proclame empereur. S'ensuit alors une période de grandes conquêtes militaires, source de fascination pour la future génération romantique qui saura entretenir cet élan révolutionnaire. En 1814, Napoléon abdique une première fois. La première Restauration, qui voit le retour des Bourbons, est interrompue par la période des Cent-Jours (1815), au cours de laquelle l'Empereur reprend le pouvoir et qui s'achève par la défaite de Waterloo.
La seconde Restauration, après les Cent-Jours, rétablit la monarchie, et trois rois se succèdent jusqu'en 1848 : Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe. Mais le peuple français n'est pas en accord avec cette royauté qui peine à s'adapter aux évolutions d'une société en pleine révolution industrielle. La révolution de février 1848, à laquelle assiste Flaubert, au côté de nombreux écrivains et artistes de l'époque, instaure la IIe République ; Louis Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, auréolé de la gloire de son oncle, est élu prince-président. Mais les espoirs seront vite déçus...
Le 2 décembre 1851, Louis Napoléon Bonaparte organise un coup d'État et, l'année suivante, il se proclame empereur. Le peuple français entre dans la période du second Empire, qui servira de cadre à de nombreux romans réalistes et naturalistes (par exemple Nana de Zola).
Enfin, en mai 1871, Paris vit les épisodes sanglants de la Commune, révolte populaire provoquée en partie par la guerre franco-prussienne de 1870 (trame de fond de la nouvelle Boule de suif, de Maupassant). Au terme de ces conflits, la IIIe République voit le jour ; elle ne prendra fin qu'en 1940, au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Une société en pleine évolution

C'est sous le règne de Louis-Philippe (1830-1848), appelé «monarchie de Juillet», que la France commence son industrialisation. La vie politique se voit alors peu à peu dominée par les familles de la haute bourgeoisie, liées aux banques ou aux grandes entreprises ; ces bourgeois s'enrichissent de manière considérable grâce à la révolution industrielle, car ce sont eux qui possèdent les mines, les chemins de fer, les filatures, les commerces... À l'inverse, l'exode rural - les villes se développant très rapidement, les habitants des campagnes vont s'y installer - contribue à l'apparition d'une population urbaine ouvrière qui vivra dans des conditions misérables, décrites dans L'Assommoir de Zola, par exemple. L'argent devient la clé de voûte de l'édifice. Le Premier ministre Guizot instituera d'ailleurs le credo de cette nouvelle époque : «Enrichissez-vous !», tandis que les grands magasins et la publicité amorcent la création de la société dite «de consommation». La monarchie de Juillet est aussi marquée par un nouvel essor de la colonisation française, évoquée dans Un coeur simple par le départ de Victor pour un voyage au long cours (chapitre III). À partir de 1827, c'est l'Algérie qui est colonisée, au prétexte d'un coup d'éventail donné par le dey (régent) d'Alger au consul français I Le développement des chemins de fer aura une autre conséquence plus inattendue : l'essor des villes balnéaires sur les côtes normandes et bretonnes. Avec le nouveau concept de loisirs, dorénavant on vient aussi en bord de mer pour s'amuser, et non plus simplement pour profiter des vertus marines. En effet, dès le XVIIIe siècle, en Angleterre, l'idée que les bains de mer étaient bons pour la santé et qu'ils vivifiaient le corps s'était instaurée. Très vite, la bonne société française avait suivi cette mode anglaise, et les enfants malingres étaient envoyés dans le premier établissement de bains de mer, créé à Boulogne en 1790. À partir des années 1820, le phénomène s'amplifie encore. Les côtes normandes sont particulièrement appréciées car elles sont proches de Paris ; Deauville est créée au XIXe siècle par le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, et Trouville est mise à la mode par des peintres qui vont y séjourner.
(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia