Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Absolution

Couverture du livre Absolution

Auteur : Patrick Flanery

Traducteur : Michel Marny

Date de saisie : 19/12/2013

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Robert Laffont, Paris, France

Collection : Pavillons

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782221126349

GENCOD : 9782221126349

Sorti le : 22/08/2013

  • Les présentations des éditeurs : 11/10/2013

Un fascinant duel littéraire qui tourne au thriller psychologique post-apartheid

En Afrique du Sud, de nos jours, Clare Wade, célèbre romancière connue pour ses positions en faveur des droits de l'homme, rencontre Sam Leroux, jeune universitaire désireux de retracer sa carrière dans une biographie. Parallèlement aux entretiens quelle donne à Sam, Clare enquête sur la disparition de sa fille qui a rejoint la lutte armée en 1989. Si le travail de Sam révèle des liens inavouables entre Clare et l'ancien régime d'apartheid, Sam est loin d'avoir tout dit, lui aussi, sur sa véritable identité. Entre ambivalence et faux-semblants, chacun va devoir faire tomber les masques pour entrevoir enfin la part de vérité cachée qui lui manquait.

«Le portrait de l'Afrique du Sud de Flanery fait l'effet d'une bombe... Voilà un roman exceptionnellement brillant, profond, qui mêle politique, histoire, intrigue captivante et personnages complexes.»

The lndependent

Acclamé par la presse anglo-saxonne, Absolution revient, à l'aide d'une construction diabolique et d'un suspense infernal, sur des aspects terrifiants de l'histoire de l'apartheid. Interrogeant les notions de culpabilité, de bien et de mal, mais aussi les limites de la démocratie et de la liberté, ce premier roman magistral dévoile toute la complexité de la société sud-africaine contemporaine. Mais, au bout du compte, c'est à la littérature, seule capable de relier l'histoire individuelle à l'histoire collective, qu'Absolution rend un hommage appuyé.

PAVILLONS
Collection dirigée par Maggie Doyle et Jean-Claude Zylberstein



  • La revue de presse Marie-Laure Delorme - Le Journal du Dimanche du 15 décembre 2013

Petite et grande histoire s'entremêlent. Le journaliste américain Patrick Flanery, né en 1975, a composé une oeuvre ample. Une construction complexe, un tableau de la société sud-africaine post-apartheid, un style sans afféterie...
Sa vision de l'Afrique du Sud est semblable à celle distillée par Disgrâce, de J. M. Coetzee. L'auteur décrit un pays où les gens se meuvent de part et d'autre de hauts murs, de grilles menaçantes, de clôtures électriques. On trouve à Johannesburg des quartiers entiers devenus des zones de sécurité privatisée...
La fin est cinglante. Une beauté noire se dégage d'Absolution. Les murs se dressent, de plus en plus épais, entre les maisons et entre les individus. La poussière du passé se dépose sur les moindres recoins d'un présent nauséeux. Aucun dialogue ne prend corps dans la réalité. C'est ailleurs que les personnages d'Absolution cherchent la confrontation dont peut naître le salut. Le romancier Patrick Flanery rend hommage à la littérature. La vie circule à travers les écrits où les mots blessants et blessés se rencontrent, enfin.


  • La revue de presse Claire Devarrieux - Libération du 29 août 2013

Les romans contemporains du monde entier regorgent de personnages d'écrivains, ç'en est lassant. Il suffit pourtant d'une scène à Patrick Flanery, une seule, pour que nous adoptions Clare Wald, la romancière sud-africaine blanche et célèbre qu'il invente dans Absolution. Elle vit au Cap dans une maison ultrasécurisée. Le narrateur, Sam, vient se présenter, et l'interroger. Il est son biographe très officiel, elle l'accueille sans le tolérer, ou l'inverse, le maltraite d'une patte indolente qui pourrait l'abattre d'un coup. Elle est gigantesque (parmi les nonagénaires, format Doris Lessing plus que Nadine Gordimer), s'adoucit, se conforme à son nom, Wald, qui veut dire forêt : «Hors de la forêt émerge la personne que j'ai créée dans ma tête : mi-ogre, mi-mère, refusant et donnant, mauvais sein et bon sein, entourée de bois ou de bosquets.» Nous savons dès la première page qu'ils se sont déjà rencontrés. Les circonstances se mettront en place selon la logique d'un lent et passionnant labyrinthe.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia