Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Antonin Artaud dans la guerre : de Verdun à Hitler : l'hygiène mentale

Couverture du livre Antonin Artaud dans la guerre : de Verdun à Hitler : l'hygiène mentale

Auteur : Florence de Mèredieu

Date de saisie : 10/12/2013

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Blusson, Paris, France

Prix : 26.00 €

ISBN : 9782907784269

GENCOD : 9782907784269

Sorti le : 25/11/2013

  • Le courrier des auteurs : 19/12/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Un chercheur et un écrivain funambule, naviguant entre des mondes divers - littérature, arts plastiques, poésie, sciences humaines, histoire et philosophie. Ce qui me vaut des découvertes surprenantes, l'arrivée dans des mondes bizarres, peuplés d'êtres fantasques.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La GUERRE. - Les guerres de la première moitié du XXe siècle. Et la manière dont elles ont bouleversé la vie des écrivains et des artistes : Breton, Céline, André Masson. Et au premier chef ANTONIN ARTAUD dont l'existence fut prise dans la tenaille de deux guerres mondiales.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Mr Mutilé, Mr tronçonné, Mr amputé, Mr décapité dans les barbelés et les guillotines du pouvoir discrétionnaire de la guerre.» (Antonin Artaud)

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Arnold Schönberg, Un survivant de Varsovie

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Tous ces chemins - de terre, de boue, de feu, de sang - qu'ont emprunté les soldats de la Grande Guerre et de la Seconde Guerre de 1939-1945. Et ces autres chemins de la langue et des mots - qui sont ceux d'Antonin ARTAUD, de Louis-Ferdinand Céline, d'André Breton et de tous les autres notables anonymes de la guerre de 1914-1918.


  • Les présentations des éditeurs : 19/12/2013

«Mr Mutilé, Mr tronçonné, Mr amputé, Mr décapité dans les barbelés et les guillotines du pouvoir discrétionnaire de la guerre».
(Antonin Artaud)

1914-1918 : une génération d'artistes et d'écrivains (Artaud, Breton, Masson, Céline...) est projetée dans la Grande Guerre, ses tranchées, ses champs de bataille (Verdun), ses morts et ses blessés psychiques. Des Centres de neuropsychiatrie sont créés pour traiter au plus vite les malades «sans blessures apparentes», et les renvoyer au front.
Cette guerre de 14-18, Antonin Artaud (1896-1948) ne cessera de la revivre. Comme acteur de cinéma, dans Verdun, Vision d'histoire et Les Croix de bois. Comme écrivain, auteur et acteur de théâtre. - Les textes et dessins de ses derniers cahiers sont l'expression de la guerre littéraire et graphique qu'il mène à l'encontre d'une société qui a fait de lui : un «mutilé», un «amputé», un «déporté» de l'être.
Entre les deux conflits (de 1918 à 1939), se mettent en place un processus de guerre continuée (Michel Foucault), une société de plus en plus technicisée et médicalisée, une banalisation de masse (George Mosse) de la société civile et la montée d'une forme d'«hygiène mentale» et sociale dont le dévoiement aboutira, en Allemagne, au fascisme hitlérien.
1939-1945 : Hitler (soigné lui aussi, durant la Première Guerre, dans un centre psychiatrique) entraîne l'Europe et le monde dans une guerre d'extermination. Artaud connaît alors les asiles psychiatriques, la faim, les électrochocs.
Ce livre plonge au coeur même de ce qui fit l'essentiel de l'histoire politique et culturelle du XXe siècle. La grande histoire s'écrit au rythme de la littérature et des arts de la première moitié du siècle. On y croise ces psychiatres (et psychanalystes) qui ont nom Charcot, Freud, Babinski, Toulouse, Grasset, Tausk, Allendy, etc. - Ce qu'Édouard Toulouse nommait «la biocratie» marque, aujourd'hui encore, l'ensemble de notre société.

FLORENCE DE MÈREDIEU

Écrivain et universitaire (Paris I - Panthéon/Sorbonne - Philosophie. Esthétique et sciences de l'art). Auteur d'ouvrages sur Picasso, Duchamp, Masson, le Gutai, Van Gogh... Et d'un ensemble d'études sur l'oeuvre et la vie d'Antonin Artaud : C'était Antonin Artaud, biographie, Fayard, 2006. Antonin Artaud, Portraits et Gris-gris, 1984-2008 ; Sur l'électrochoc, le Cas Antonin Artaud, 1996 ; La Chine/Le Japon d Antonin Artaud, 2006, Blusson. L'Affaire Artaud, Fayard, 2009, etc.


  • Les courts extraits de livres : 19/12/2013

Extrait de l'introduction

De Verdun à Hitler et Nagasaki :
les guerres d'Antonin Artaud

«Car moi, homme vivant, je suis une ville assiégée par l'armée des morts, intercepté par leurs charniers, coupé de tous objets externes, quand je suis l'externe d'un mort».

A.A.

Antonin Artaud naît en 1896 et meurt dans les premiers mois de 1948. Son adolescence et sa vie d'homme se sont déroulées dans l'espace-temps de deux guerres mondiales. Il n'a pas 18 ans quand éclate le conflit de 1914-1918, est incorporé en août 1916 et rapidement réformé. En dehors des premiers mois de cette «campagne contre l'Allemagne», que la feuille de Registre matricule des Archives de Marseille lui fait mener du «9 août 1916 au 21 janvier 1917» (cf. Fig p. 23), l'essentiel du conflit sera vécu par lui en retrait du monde, dans l'atmosphère ouatée et morbide de ces maisons de santé privées que fréquentent alors les grands bourgeois neurasthéniques. C'est dans l'atmosphère autrement terrifiante des asiles publics (Ville-Evrard et Rodez) qu'il vivra la deuxième guerre mondiale. Il ne connut le front et le combat que peu de temps, et ensuite à distance. Il revivra plus tard les événements de 14-18 de manière cinématographique et virtuelle, lors du tournage de deux films portant sur la grande guerre, Verdun, Visions d'histoire de Léon Poirier (1928-1931) et Les Croix de bois de Raymond Bernard (1932). Ces deux conflits mondiaux ont eu une influence déterminante sur sa vie, sa santé (physique et mentale) et sur l'ensemble de son oeuvre.

La prise en compte du contexte historique dans lequel s'est déroulée l'existence du poète, l'examen minutieux des événements qui ont ponctué sa vie, la relecture de l'ensemble de ses textes, comme la prise en compte des innombrables dessins qui émaillent les 406 cahiers de la fin de sa vie, tout cela montre à l'évidence que le phénomène de la guerre ne relève pas, chez lui, d'une simple thématique. Prolongée par la Seconde Guerre mondiale, son expérience de la Grande Guerre demeure assurément dans son histoire un élément fondateur.

La guerre confronte les hommes à la redoutable question de l'exacerbation du pouvoir, à la délimitation et la défense de territoires sans cesse abandonnés ou repris à l'ennemi. Cet état de confrontation permanente, avec le monde et avec les hommes, tout cela fait d'Artaud un guerrier. Au sens strict du terme. Sa principale raison d'être est de guerroyer :

«Toute création est un acte de guerre : guerre contre la faim, contre la nature, contre la maladie, contre la mort, contre la vie, contre le destin.
Je ne suis pas pour le sybaritisme* de la paix individuelle. Je ne suis pas pour les arts de la paix. Créer en paix est une attitude bourgeoise...» [*Sybaritisme : recherche effrénée du luxe et du plaisir.]

Envisagée sur le mode d'un conflit humain primordial, la guerre revêt alors des accents cosmologiques et métaphysiques. Mais s'en tenir là conduirait à méconnaître l'essentiel, à savoir l'impact que les épisodes les plus tragiques de l'histoire ont sur la vie des individus. Dans le cas d'Antonin Artaud, ces deux guerres ont été décisives. Et sans conteste, déjà, la première guerre mondiale dont le rôle déterminant s'imposera progressivement au lecteur. Ce fut une des grandes surprises de la recherche ici menée. S'imposait alors une relecture de l'oeuvre et de la vie du poète à la lumière noire de la Grande Guerre.


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 19/12/2013

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Je vis entourée de milliers de livres, de pages, je surfe sur les mots, je tricote journellement et tisse ensemble les mille et une pensées qui s'en échappent.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia