Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Du soleil vers l'enfer

Couverture du livre Du soleil vers l'enfer

Auteur : Eric Oliva

Date de saisie : 15/03/2014

Genre : Policiers

Editeur : Sudarènes éditions, Fréjus

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782918413387

GENCOD : 9782918413387

Sorti le : 01/02/2014

  • Le courrier des auteurs : 09/04/2014

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis Major de Police en fonction à l'antenne police judiciaire de Nice et, depuis quelques années, également auteur de romans policiers. À présent, j'essaie d'amener le lecteur où j'ai envie qu'il aille en lui donnant accès à notre véritable univers policier.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La trame de ce 3ème roman est surtout basée sur un trafic de stupéfiants, mais son centre d'intérêt met en évidence la facilité avec laquelle une vie peut basculer. Le roman démontre avec le plus de réalisme possible la fragilité d'une femme lorsqu'elle tombe dans la précarité, ainsi que l'opportunisme de certains individus qui peuvent être sans pitié pour arriver à leurs fins.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Je pense que ce serait "Il ne s'agissait là que d'un intermède, ce moment crucial où l'homme, dépossédé de tout discernement, au coeur d'une quête dominatrice effrénée, prenait possession de sa chose". Ça résume bien l'état d'esprit du roman et laisse imaginer ce qu'Emma (l'héroïne) va devoir subir.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Ce serait une mélodie qui monte crescendo sans jamais s'arrêter. Un mélange de sons graves et aigus qui, sur une partition, ressemblerait à des montagnes russes.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Quelque chose qui me tient à coeur, l'amour de mon métier et la passion de le conter sans ne jamais m'éloigner du réel, du plausible. Les principaux retours qui m'ont été donnés par mes lecteurs sont tous unanimes sur un point, le fait que chacun d'eux s'est vu entraîner dans un véritable univers policier, avec une certaine approche des choses, un certain parlé. J'aime que le lecteur se sente aspirer dans la lecture et tourne les pages sans ne jamais se lasser. Même si "Du soleil vers l'enfer" n'est pas une histoire vraie, c'est avec une multitude de choses vécues que ce roman a pu voir le jour.


  • Les présentations des éditeurs : 09/04/2014

Sous le soleil de la côte d'azur, Emma avait tout pour être heureuse. Jusqu'au jour où la mort accidentelle de son mari, peu de temps avant la perte de son emploi vont lentement la plonger dans le bain de la précarité.
Pour subvenir aux besoins de ses enfants, Emma va faire les mauvais choix qui vont l'entraîner vers les mauvaises rencontres. Décisions que l'on croit salvatrices mais qui sont parfois lourdes de conséquences.
Cet emploi d'escort-girl qu'elle aurait voulu éphémère va l'amener à côtoyer les milieux festifs étroitement liés à la drogue et à ses dérives.
Commencera alors sa longue descente aux enfers.... Terrible réalité faite de viols et de tortures sur fond de trafic de stupéfiants.

Éric Oliva est né en juillet 1967 à Casablanca. Ses études terminées, il intègrera à 24 ans les rangs de la Police Nationale où il est toujours en activité dans le sud de la France. Depuis quelques années, aidé dans cela par son métier, il écrit des romans qui se veulent au plus près de la réalité du terrain.


  • Les courts extraits de livres : 09/04/2014

- Bonjour, Martine, lança Emma tout essoufflée.
- Bonjour, répondit la nounou sur le pas de la porte.
- Je suis follement en retard, je ne peux pas traînasser.
- J'ai vu oui, tu ne seras jamais à l'heure au boulot.
- Ce matin, impossible de remettre la main sur mes clefs de voiture, je les ai cherchées dans tout l'appartement pendant un bon quart d'heure.
- J'imagine que tu devais être bigrement énervée.
- Vous n'avez pas idée, surtout quand Brian les retrouve dans le frigo, il avait dû les y déposer hier soir...
- Ah ces gosses !
- Et encore, quand je pense au sketch de Coluche ; ils ont dit qu'il fallait faire deux enfants et demi... Je suis bien contente de n'avoir pas mis la dernière moitié en route avant que mon mari ne nous quitte.
Martine la fixa avec deux yeux ronds. À bientôt soixante-dix ans, elle manquait cruellement d'humour, ce qui plaisait énormément à Emma qui passait son temps à la piquer gentiment. Elle paraissait pourtant bien plus jeune. Du haut de son mètre soixante, à huit heures du matin, cinq jours par semaine, elle était apprêtée comme pour sortir, élégamment coiffée et toujours maquillée.
Depuis que la nounou s'occupait de ses enfants, Emma Paolini était détendue et pouvait se consacrer entièrement à son travail. Les problèmes liés à la garde de sa progéniture ne l'atteignaient plus le moins du monde.
- Allez file ! Ton retard ne va pas s'améliorer, dit Martine en levant des sourcils fins et épilés.
- Je suis partie, répliqua la maman en faisant une bise sur le front de sa petite fille, tu seras bien sage mon bébé, n'est-ce pas ?
Mia se contenta de lui rendre un sourire et fit volte-face pour entrer chez sa nourrice.
- Ça c'est fait..., murmura Emma à l'attention de Martine.
- Ne t'en fais pas, elle te pardonnera un jour ; sans le savoir, quelqu'un lui manque, c'est tout.
- Je suppose, soupira-t-elle, c'est l'histoire de notre vie.
Après avoir tendu à Martine le sac qui renfermait les habits de Mia, Emma se dit qu'il était temps de passer à la vitesse supérieure. Délaissant volontairement l'ascenseur qui avait tendance à se faire prier, elle descendit l'escalier de marbre pour rallier la ferveur de la rue.
Il lui fallut vingt bonnes minutes pour rejoindre son bureau situé au centre d'affaires de l'Arénas, à l'ouest de Nice, à proximité de l'aéroport. Comme souvent, son chemin croisa celui de plusieurs collègues, certains tout aussi en retard qu'elle ; Patrick, qui venait de batailler pour trouver une place de stationnement ou Jérémie qui cherchait désespérément une nouvelle excuse pour son énième panne de réveil. Mais pourquoi venaient-ils s'épancher sur sa frêle épaule ? Elle qui, sempiternelle ment chaque matin, ramait entre les couches de Mia, l'école de Brian et son travail s'en voyait déjà de toutes les couleurs. Comment pourrait-elle gérer les problèmes des autres ?
- Je dois avoir la tête à ça, fit-elle à voix basse en rejoignant l'Escalator de la tour de verre.


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 09/04/2014

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres que je lis sont un enrichissement personnel sans limite, ceux que j'écris sont un exutoire nécessaire à un métier passion qui s'avère de plus en plus difficile.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia