Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'exception

Couverture du livre L'exception

Auteur : Audur Ava Olafsdottir

Traducteur : Catherine Eyjolfsson

Date de saisie : 06/05/2014

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Zulma, Honfleur, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782843046957

GENCOD : 9782843046957

Sorti le : 03/04/2014

Un joli couple, on le dirait, parfait. Ils sont jeunes, beaux, parents d'adorables jumeaux. Un soir de décembre, le dernier de l'année d'ailleurs, Floki, le mari, apprend à Maria, sa femme, qu'il la quitte pour un homme, son double Floki collègue-amant de travail. Incrédulité, sidération. Mais, n'est-il pas spécialiste, comme l'autre, de la Théorie du Chaos ? Elle fut l'Exception et sera la dernière femme de sa vie.
Maria, tout de suite soutenue par sa voisine Perla, petit lutin énigmatique qui apparaît et disparaît par enchantement, conseillère conjugale, nègre d'une célébrité du polar et romancière, va tenter de décortiquer ce fracas amoureux.
Une histoire banale presque dans l'ordinaire des jours qui, sous la plume pleine d'humanité, de tendresse et de malice littéraire d'Auður Ava Ólafsdóttir, prend la belle allure d'une féerie islandaise.


  • Les présentations des éditeurs : 05/04/2014

Dans le vacarme ordinaire d'un réveillon à Reykjavik, entre feux d'artifice et bouchons de Champagne, Maria n'entend rien de ce que Floki, son mari, lui annonce. Grave décision longtemps mûrie : il la quitte pour un autre. Car la personne qu'il aime n'est autre que son collègue à l'Institut de recherche mathématique où ils mènent tous deux des investigations sur la théorie du chaos. Jusqu'à cette heure précise, Maria était encore une jeune femme rayonnante, flanquée d'adorables jumeaux, dans l'impeccable félicité de sa petite famille.
Passé la stupeur et le désarroi commence pour la narratrice l'enchaînement quasi inéluctable des états psychologiques liés à la séparation. Mais dans la nuit de l'hiver polaire, Perla est là, charitable voisine d'à peine un mètre vingt, co-auteur de romans policiers et conseillère conjugale. Comme les lutins des sagas, Perla surgit à tout moment de son appartement à l'entresol pour secourir fort à propos la belle géante délaissée, dont les mésaventures répondent étrangement au traité sur le bonheur matrimonial qu'elle est en train d'écrire...

Après l'immense succès de Rosa candida et de l'Embellie, merveilleux viatiques que l'on garde si durablement en mémoire et au coeur, Audur Ava Ólafsdóttir nous revient avec l'Exception, poursuivant son étude des moeurs de la société islandaise à travers un personnage bousculé par le sort qui prend sur lui, avec esprit et humour, toutes les méchantes drôleries de l'inconstance humaine. Vrai bain de jouvence littéraire, ses romans ressemblent à la vie.

Audur Ava Ólafsdóttir vit à Reykjavik. L'Exception, paru en Islande fin 2012, est traduit pour la première fois en français.



  • La revue de presse Delphine Peras - L'Express, mai 2014

L'Exception, troisième roman d'Audur Ava Olafsdottir, décrit un univers subtil et dépaysant...
"C'est un livre sur la mémoire qui se trompe, sur les relations compliquées entre un homme et une femme, sur l'écriture aussi. Mon héroïne est une exception à plusieurs titres." Son roman n'est pas banal non plus, qui mêle profondeur et fantaisie, hiver polaire et mets roboratifs, dans une ronde de personnages aussi décalés qu'attachants.


  • Les courts extraits de livres : 05/04/2014

IL N'Y A QUE TROIS PIEDS
ENTRE
LE CORBEAU et mon mari et au moment où celui-ci dénoue le fil de cuivre du bouchon de Champagne, l'oiseau déploie ses ailes d'un noir d'encre sur la balustrade du balcon et prend son essor dans l'obscurité polaire. D'habitude ils sont deux - un couple de corbeaux -, cette fois solitaire, l'oiseau donne l'impression d'être étonnamment lourd, comme un antique bombardier. Je devine au mouvement de ses lèvres que mon mari me parle, mais sans l'entendre ; le bruit des feux d'artifice qui dégringolent du ciel embrasé l'oblige à se répéter. Il me regarde bien en face, braquant vers moi la bouteille comme un fusil sur sa cible, puis il se détourne et fait sauter le bouchon en direction du sorbier. Il verse le contenu rosé dans deux verres et m'en tend un ; sa main tremble, son visage est parcouru de frémissements comme s'il allait pleurer. En chemise blanche, dehors, par moins dix degrés, il doit être transi. Je débarrasse les restes d'un ragoût de veau au vin rouge, je relève un peu ma robe longue vert bouteille et sors le rejoindre, bras nus, dans le froid mordant. Les jumeaux dorment à poings fermés dans leurs lits à barreaux, à l'étage au-dessus. Plus tôt dans la soirée, chacun a eu le droit d'allumer son étoile filante. Je demande alors à l'homme de ma vie :
- Que disais-tu à propos de Flóki ?
Dans chaque jardin et sur chaque balcon se déroule à ce moment même la bataille décisive entre l'année révolue et la nouvelle, ce qui explique que je n'ai pu l'entendre. Il répète alors distinctement :
- Pardonne-moi, mais je l'aime. Tu es la dernière femme de ma vie.
Je me tiens là, en escarpins dans la neige craquante, sous une pluie de pétards multicolores, en proie au roulis tandis que le balcon fait des vagues. Mon coeur, cette pompe sanguinolente endiablée, bat la chamade, tandis que j'essaie de focaliser mon attention sur le sorbier.
- Qu'est-ce que tu veux dire en me racontant que tu aimes Flóki ? Je croyais que vous étiez collègues.
- Oui, et amants.
- Mais nous, on est mariés depuis onze ans. Mon mari regarde derrière moi dans le noir.
- Tu devais bien t'en douter, dit-il.
- Non, je ne savais rien.
- Tu me regardais quelquefois comme si. On ne sait jamais à quoi pense une femme.
- Mais il a réveillonné avec nous ce soir.
- Oui, il a réveillonné avec nous ce soir.
Peu avant minuit, notre ami célibataire s'était soudain rappelé qu'il avait promis de faire un saut chez sa mère au moment où la nouvelle année s'annoncerait et, après nous avoir remerciés pour cette bonne soirée, il s'en était allé. Restait encore à savourer le dessert, un tiramisu qui attendait dans un saladier sur la table. Avant de prendre congé, il m'avait suivie dans la cuisine et, en me posant une main sur l'épaule, m'avait complimentée sur l'osso buco, curieux de savoir si c'était du fenouil frais que j'avais mis dans la sauce.
- Cette relation dure depuis longtemps ?
(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia