Le choix des libraires - en savoir plus sur le livre Berthe Fouchère, la rebelle

Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Berthe Fouchère, la rebelle

Couverture du livre Berthe Fouchère, la rebelle

Auteur : Colette Avrane

Préface : Michelle Perrot

Postface : Jean-Claude Villemain

Date de saisie : 02/12/2014

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : L'Harmattan, Paris, France | Licorne, Amiens

Collection : Villes en mouvement

Prix : 15.00 €

ISBN : 9782296120921

GENCOD : 9782296120921

Sorti le : 17/11/2014

  • Les présentations des éditeurs : 21/01/2015

À l'orée des années vingt, Berthe Fouchère, jeune institutrice, prend la plume et la parole pour défendre la cause des femmes. Son écriture aussi vive qu'acérée dérange, tout comme ses conférences, particulièrement lorsqu'elle affirme la liberté du corps et celle de donner naissance. Elle subira tracasseries, déclassements et condamnations. Cependant, son existence durant, elle n'aura de cesse de se consacrer avec passion à ses idéaux.

Si Colette Avrane nous fait partager avec ferveur les vertigineux combats de la militante du siècle dernier, les témoignages de femmes d'aujourd'hui, elles aussi engagées socialement, démontrent, dans ce livre, l'actualité persistante et aiguë des questions qui l'ont animée. La lutte pour la liberté et pour l'égalité entre les femmes et les hommes est celle de l'égalité pour tous, nous disent-elles, celle de l'humanité.

Colette Avrane, historienne, est notamment l'auteure de Ouvrières à domicile, le combat pour un salaire minimum sous la troisième République.

Michelle Perrot, historienne, signe une éclairante préface, tandis que Jean-Claude Villemain, maire de Creil, affirme l'inscription de ces revendications dans la cité. Sylviane Léonetti, directrice des médiathèques de Creil, a rassemblé les textes qui composent la seconde partie de l'ouvrage.

Avec les contributions de : Nora Aceval, Marie-Claire Bernard-Luneau, Fatima Boumeddane, Danièle Carlier, Rama Diallo, Kelly Ferrati, Françoise Grux, Eisa Imbert, Latifa Kazi-Aoual, Béatrice Lejeune, Isabelle Rome.


  • Les courts extraits de livres : 21/01/2015

Extrait de l'introduction

«Je me sens mal.»
«La tête me tourne et je n'arrive pas à lire le journal que j'ai en main.»
«Le malaise ressemble à celui que j'ai ressenti, il y a quelques années, et qui m'a conduit à l'hôpital de Senlis. Mais je n'arrive pas à me lever pour prévenir mes amis. Mon côté gauche me fait mal. Une sorte de torpeur me gagne.»
Trois jours plus tard, le 20 avril 1979, les amis de Berthe, inquiets de ne pas la voir au local du Parti socialiste, ni au Bistro de la Gare où elle prend un café le matin, ni de recevoir un coup de fil, contactent le secrétaire de la section de Creil. Celui-ci appelle les pompiers, prévient le commissaire de police et ensemble, avec un serrurier, ils se rendent à la cité Jean-Biondi, où elle occupe un modeste logement, dans les HLM. C'est ainsi qu'ils la trouvent, décédée sans doute d'un malaise cardiaque depuis quelques jours, dans l'appartement rempli de journaux.
Ainsi disparaît Berthe Fouchère, militante socialiste, très connue non seulement dans l'Oise, qui est son fief depuis une quarantaine d'années, mais également à Paris, où elle assiste et participe souvent à des congrès et débats au sein du Parti.
Connue ? Sans doute sait-on son militantisme passionné pour le rayonnement du Parti socialiste, dans l'attente de la prise du pouvoir. Sans doute l'a-t-on entendue ici et là, vue dans les congrès où on identifie sa silhouette fragile, souriante, un cabas noir plein de journaux d'une main, son sac à main de l'autre. Tout le monde salue son don pour l'écriture et a plus ou moins lu ses articles, dans les journaux de gauche, depuis soixante ans. Mais qui sait vraiment qui elle est ?
Comment une femme aussi reconnue peut-elle disparaître en laissant si peu de souvenirs personnels ? La présence de François Mitterrand à ses obsèques ne compense pas le vide considérable de sa vie privée.
Berthe n'est plus là pour répondre, et surtout pour ne pas répondre aux questions de ses amis sur son passé, ses amours (en eut-elle ?), son enfance et son adolescence dans ce Nivernais qu'elle aimait, sans en parler jamais.
Comme de nombreuses militantes féministes, elle disparaît et ses papiers sont détruits. Oh ! Certes, elle n'est pas la seule. Il y a eu Hélène Brion, dont les papiers personnels, les carnets, les photos, les lettres et les livres, ont été jetés à la poubelle par ses descendants qui les trouvèrent trop encombrants quand la maison du cousin chez qui ils étaient déposés fut vendue. Encombrants par leur volume ou par les souvenirs intimes qu'ils contenaient ? C'est aussi cet aspect qui a dominé dans la disparition de Berthe Fouchère. Même si les témoins mettent tous en avant les piles de journaux qui ne valaient pas d'être gardées.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia