Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Quelle place pour l'architecte dans l'auto-construction?

Couverture du livre Quelle place pour l'architecte dans l'auto-construction?

Auteur : Claire Guyet

Date de saisie : 27/01/2015

Genre : Architecture

Editeur : Cosmografia, Nantes

Collection : Nouvelles géographies. Architecture

Prix : 12.00 €

ISBN : 978-2-9550048-0-7

GENCOD : 9782955004807

Sorti le : 29/12/2014

  • Le courrier des auteurs : 28/02/2015

1) Qui êtes-vous ? !
Une rêveuse qui commence tout juste à donner forme à ses songes.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Ce livre parle d'initiatives, de personnes, qui ont permis la rencontre d'architectes et d'auto-constructeurs.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Le rêve des architectes engagés dans l'auto-construction n'est-il pas de remettre en question le système, et de démontrer que chacun peut avoir son rôle à jouer dans la construction de son avenir ?"

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une chorale d'hommes et de femmes, qui chantent parfois à l'unisson, parfois en discorde... un répertoire engagé du monde entier, bien sûr !

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un bon repas sur un chantier, en échangeant idées et expériences.


  • Les présentations des éditeurs : 28/02/2015

Alors que la rencontre ne semble pas évidente à priori, quels sont les cadres qui permettent à l'architecte et à l'auto-constructeur de travailler main dans la main ?
En brossant un portrait clair et exhaustif des différentes postures que peuvent adopter les architectes auprès des auto-constructeurs, cet ouvrage cherche à définir quelles compétences sont mises en oeuvre selon le type de chantier. Il présente des acteurs significatifs qui contribuent depuis le début du XXe siècle à l'essor ou à la redécouverte des projets d'auto-construction, de la maison en kit aux bâtiments en terre-paille, en passant par les actions humanitaires. Le propos est celui d'une jeune professionnelle offrant un regard neuf sur des pratiques constructives qui suscitent un engouement croissant auprès du grand public, dans un contexte de crise économique et d'essor des pratiques de préservation de l'environnement.

Claire Guyet est architecte diplômée d'état. Elle a acquis une solide expérience du terrain en participant à différents chantiers en auto-construction. Elle explore sans relâche les problématiques qui font une architecture engagée, durable et sociale.


  • Les courts extraits de livres : 28/02/2015

INTRODUCTION

Les oeuvres d'art naissent toujours de qui a affronté le danger, de qui est allé jusqu'au bout d'une expérience, jusqu'au point que nul humain ne peut dépasser. Plus loin on pousse, et plus propre, plus personnelle, plus unique, devient une vie.

Rainer Maria Rilke

Les chantiers bénévoles auxquels j'ai pu participer ont constitué mes premières approches de l'architecture. Par ces expériences, j'ai appris que la construction est accessible à tous, que l'on peut s'y dépasser, mais aussi que l'effet de groupe peut décupler les forces de chacun. A l'école d'architecture, j'ai profité de la rédaction de mon mémoire de fin d'études pour réfléchir à l'architecte que je voulais être. C'est aux côtés de ceux qui souhaitent aller au bout de leurs rêves que j'ai envie de vivre, car ils mettent beaucoup d'eux-mêmes à les réaliser.
C'est avec cette idée du monde auto-constructeur que je me suis intéressée au sujet. Je me suis donc penchée sur ceux qui ont pris cette voie en étudiant par quels biais certains architectes ont pu accompagner des auto-constructeurs. Il est difficile de trouver des écrits qui exposeraient précisément les cadres dans lesquels architectes et auto-constructeurs peuvent collaborer, c'est donc en cherchant de quelle manière je pourrais moi-même exercer ma profession qu'est né cet essai. Cette recherche débutée en 2010 ouvre des pistes de réflexion toujours d'actualité quatre ans plus tard.

1. l'auto-construction : nécessité actuelle et évolutions culturelles

Auto-construction : réalisation totale ou partielle de la construction d'un bâtiment par des dilettantes.

Il arrive que l'on oppose l'idée de l'auto-construction à celle de l'intervention de l'architecte. Cette idée préconçue est due à la confusion entre l'architecture vernaculaire et l'architecture auto-construite. Chaque terme est utilisé dans une situation donnée.

L'architecture vernaculaire est celle qui a été bâtie durant des millénaires, sans professionnels. Elle s'est constituée par accumulation d'expérience, elle est donc totalement issue de son contexte. Elle résulte d'une adaptation à un climat, à des ressources naturelles et d'une culture. Dans les sociétés occidentales, l'architecture vernaculaire a été réalisée par les classes populaires. Des générations de constructeurs dilettantes ont édifié leur propre habitat, mais aussi des bâtiments agricoles, des édifices publics et religieux. Jusqu'au siècle dernier en France, cette architecture représentait encore la majorité des constructions neuves.

On parle d'auto-construction dans les sociétés dont le secteur du bâtiment est industrialisé. L'intervention de professionnels n'y est pas exclue et l'on trouve différents degrés de participation des futurs usagers dans la construction. Cela va de la conception et la réalisation totale d'un bâtiment à la simple contribution aux travaux, que ce soit pour de la construction neuve ou de la réhabilitation. Il s'agit généralement d'un logement : au vu de l'engagement personnel que cela demande, c'est l'usage individuel qui prime. Dans les pays riches, l'auto-construction n'est plus forcément rattachée à une classe socio-économique car l'obligation s'est muée en possibilité : ces expériences se sont raréfiées mais démocratisées dans le même temps, touchant un public plus diversifié.

(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia