Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'empire en héritage

Couverture du livre L'empire en héritage

Auteur : Serge Hayat

Date de saisie : 02/12/2015

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Allary éditions, Paris, France

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782370730619

GENCOD : 9782370730619

Sorti le : 24/09/2015

Edmond Rostand écrivit en 1900 une pièce de théâtre sur l'Aiglon, le fils de Napoléon et depuis plus rien à l'horizon ! Aucun auteur n'a osé concevoir la moindre oeuvre de fiction sur ce jeune homme qui naquit français et mourut autrichien. Sa fin prématurée ouvre néanmoins la porte aux plus audacieuses hypothèses romanesques. Il était temps que quelqu'un se jette à l'eau ! Serge Hayat a relevé ce défi haut la main.
Le roman débute à Vienne, à l'époque où le jeune prince prend conscience de son héritage et souhaiterait jouer un rôle à la hauteur de ses ambitions. L'Aiglon est certes éduqué comme un Habsbourg à part entière, mais il sent bien que l'ombre de son père le condamne à demeurer un simple duc d'apparat. Être ou ne pas être, il ne cesse de se poser en boucle la grande question shakespearienne.
La véracité historique de ce roman est irréprochable, l'ambiance de l'époque plus que convaincante et l'intrigue fort séduisante. Pionnier dans son domaine, Serge Hayat s'en donne à coeur de joie tout en soignant sa plume. Il nous donne envie de parader à cheval, vêtu d'un beau dolman, dans les allées du parc du palais de Schönbrunn. Si vous faites partie de ces nombreux lecteurs impatients d'en savoir davantage sur ce grand oublié de l'histoire, sachez que le talent de l'auteur saura combler vos attentes ! Au fait Monsieur Hayat, vous ne nous prépareriez pas un petit film sur l'Aiglon par hasard ? Je vous verrais bien dans le rôle de l'empereur d'Autriche !


  • Les présentations des éditeurs : 18/11/2015

Et si François, fils de Napoléon 1er, petit-fils de l'empereur d'Autriche, s'était affranchi de la tutelle de sa famille pour essayer de conquérir le trône de France ?
Dans ce grand roman d'aventures, l'Aiglon entreprend un voyage initiatique imaginaire. Il s'enfuit de sa prison dorée de Vienne et gagne Paris. Malgré sa mère Marie-Louise, son cousin Napoléon III, Talleyrand, Metternich et d'innombrables courtisans et séductrices, l'adolescent se bat pour donner un sens à sa vie.
Avec une écriture très cinématographique, servie par une restitution minutieuse du contexte historique, Serge Hayat invente un destin trépidant au plus célèbre des héritiers, et transforme la quête du père en épopée.

Serge Hayat travaille dans les coulisses du cinéma. Il est au générique des plus grands succès hexagonaux. L'Empire en héritage est son premier roman.



  • La revue de presse - Paris-Match, décembre 2015

Dans «L'Empire en héritage», Serge Hayat imagine les aventures du fils de Napoléon et de l'impératrice Marie-Louise. Il faut se méfier des uchronies ; elles peuvent être terriblement amusantes. Ainsi «L'Empire en héritage», qui raconte les aventures imaginaires de l'Aiglon prenant son envol...
On ne souciera pas ici d'exactitude historique : l'auteur prend de très grandes libertés avec les faits, et même avec la chronologie. Plutôt que d'exactitude, il s'agit d'explorer la psychologie de certains personnages historiques - Talleyrand, Napoléon III etc. - et de donner avec finesse le «ton» d'une époque, en l'occurrence les Trois Glorieuses.


  • Les courts extraits de livres : 18/11/2015

En cette claire matinée de juillet, un cavalier rejoignait au petit trot les écuries de Schönbrunn. Il se tenait impeccablement en selle : le dos droit sous son dolman blanc, les mains gantées retenant la bride avec aisance, le menton haut. Mais sous sa chevelure blonde les yeux brillaient d'enthousiasme, les traits étaient juvéniles, et les joues rosies par la course restaient encore imberbes.
Dès qu'il sauta à terre, deux palefreniers accoururent pour s'occuper de son cheval. Il les suivit à l'intérieur, sa jument préférée boitait depuis quelques jours et il voulait voir comment elle se portait.
À l'entrée, il faillit rentrer dans un jeune sous-officier en uniforme qui aussitôt recula, se découvrit et lui fit une profonde révérence.
«Johann ? ! s'exclama le cavalier. Depuis quand es-tu de retour au château ?
- Depuis dix jours, votre... euh...
- Dix jours, et tu n'es pas venu me saluer ?» Les yeux marron du soldat restaient fixés au sol. «C'est que je pensais demander une audience à votre Altesse, mais je n'étais pas sûr que... j'attendais de savoir si...
- Votre Altesse ! Me demander audience ! Johann, tu es devenu fou ? dit le cavalier en dolman, avant de passer son bras sous le sien. Viens, tu vas me donner quelques nouvelles.
- Mais vous...» Le soldat jetait un regard embarrassé au laquais qui leur emboîtait le pas.
«Laisse le vous et appelle-moi François comme avant, abruti !»
Jamais personne n'avait eu l'air aussi heureux d'être traité d'abruti. Ni de recevoir une claque derrière le crâne, à laquelle il riposta par un éclat de rire et un coup de coude dans les côtes :
«Tu me cherches ? Tu vas me trouver !»
De bourrade en coup de poing, ils avaient fini par rouler à terre devant le laquais imperturbable qui, les bras derrière son dos, faisait mine de ne rien voir. On devinait là un vieux rituel entre eux. Ils se relevèrent, couverts de sciure, et se regardèrent dans les yeux.
«Sacré Johann, murmura François. Tu m'as fait peur avec tes airs de cérémonie. Qu'est-ce qui t'a pris ?
- Excuse-moi. Mes parents pensaient que tu voudrais peut-être prendre tes distances et que je devais me montrer moins familier avec toi.
- Tes parents sont de braves gens, mais ils ne me connaissent pas bien. Oublie !»


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia