Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Contester en Espagne : crise démocratique et mouvements sociaux

Couverture du livre Contester en Espagne : crise démocratique et mouvements sociaux

Auteur : Alicia Fernandez Garcia | Mathieu Petithomme

Date de saisie : 19/01/2016

Genre : Politique

Editeur : Demopolis, Paris, France

Collection : Quaero

Prix : 32.00 €

ISBN : 9782354570903

GENCOD : 9782354570903

Sorti le : 07/01/2016

  • Les présentations des éditeurs : 19/01/2016

Violence de la crise payée au prix fort par les classes populaires après l'éclatement de la bulle immobilière, plans d'austérité drastiques et chômage avoisinant les 25 %, renouveau de l'émigration des jeunes, multiplication des affaires de corruption touchant jusqu'à la famille royale, radicalisation de l'indépendantisme en Catalogne, crise du bipartisme et des partis socialiste et conservateur, les éléments «dramatiques» ne manquent pas dans le tableau de l'Espagne d'aujourd'hui. La crise économique, sociale et politique enclenchée depuis 2008 marquera toute une génération. Mais ce livre montre que cette période troublée a aussi été marquée par le renouveau de la contestation et l'essor de nouveaux mouvements sociaux : luttes contre les expulsions, mouvement des indignés mobilisés à Madrid en 2011, résistances syndicales contre les plans d'austérité, «marées» citoyennes contre les coupes budgétaires dans l'éducation et la santé, mobilisations féministes et républicaines, renouveau des pratiques artistiques critiques. Neuf spécialistes offrent des analyses de l'intérieur de l'actualité sociale et politique espagnole, de l'indignation citoyenne à l'émergence de nouvelles alternatives politiques telles que Podemos et Citoyens.

L'ouvrage a été dirigé par Alicia Fernández Garcia, doctorante à l'université de Nanterre et ATER en civilisation espagnole à l'université Paris Est Marne La Vallée ; et Mathieu Petithomme, maître de conférences en science politique à l'IUT de Besançon et chercheur au CRJFC de l'université de Besançon.


  • Les courts extraits de livres : 19/01/2016

Avant-propos

Contester dans l'Espagne d'aujourd'hui. Le titre même de cet ouvrage est une invitation à l'analyse des causes et des effets des nombreuses mobilisations sociales et politiques qui ont bousculé le pays depuis 2008. Violence de la crise après l'éclatement de la bulle immobilière marquée par l'appauvrissement des classes populaires, la hausse des inégalités et les expulsions locatives, plans d'austérité drastiques et chômage avoisinant les 25 %, renouveau de l'émigration des jeunes entraînant un vieillissement et un déclin démographique, multiplication des affaires de corruption touchant jusqu'à la famille royale, radicalisation de l'indépendantisme en Catalogne, crise du bipartisme, les éléments «dramatiques» ne manquent pas dans le tableau de l'Espagne d'aujourd'hui. La crise économique, sociale et politique enclenchée depuis 2008 marquera toute une génération. Les années 2007-2015 seront présentées comme une «décennie perdue» dans les manuels d'histoire, puisque le niveau de vie des Espagnols est revenu à ce qu'il était au début des années 2000. Les frais d'inscription à l'université ont augmenté, les prestations sociales aux familles ont été réduites et les frais de santé seront désormais moins remboursés. Les sans-papiers ne peuvent plus avoir accès aux soins suite à la remise en cause de la couverture maladie universelle. Les exigences européennes et le soutien au dogme des plans d'austérité par les gouvernements du socialiste José Luis Rodriguez Zapatero (2004-2011) et du conservateur Mariano Rajoy (2011-2015), ont frappé l'État-providence espagnol de lourds coups de butoir.
Mais au-delà du pessimisme, des drames humains et de la résignation, ce livre montre que cette période troublée a aussi été marquée par le renouveau de l'action citoyenne et par l'essor de nouveaux mouvements sociaux : luttes contre les expulsions ; mouvement des indignés mobilisés à Madrid en 2011 pour dénoncer les limites de la démocratie représentative; résistance syndicale aux plans d'austérité à travers trois grèves générales en quelques années, du jamais vu depuis la transition ; «marées» citoyennes contre les coupes budgétaires pratiquées dans l'éducation et la santé ; mobilisations féministes contre le projet de loi anti-avortement, et républicaines en faveur de l'abdication de Juan Carlos Ier et d'un référendum sur la monarchie ; renouveau des groupes anarchistes et d'extrême gauche qui furent jusqu'à «faire le siège» du Congrès des députés ; regain d'intérêt pour le théâtre social, le cinéma engagé, le flamenco militant et les pratiques artistiques critiques. La crise démocratique et l'indignation citoyenne ont peu à peu laissé place à une politisation nouvelle de la société espagnole pour la défense de ses droits fondamentaux (logement, éducation, santé), qui s'exprime aussi par la critique de la corruption politique et du fonctionnement d'institutions issues de la constitution de 1978 et qui ont très peu évolué depuis lors.
Il est d'ailleurs frappant de noter l'inscription résolument «progressiste» de la contestation dans un pays qui, pour une raison historique liée à l'héritage dictatorial franquiste, demeure imperméable à la poussée de l'extrême droite observée ailleurs en Europe. Les enquêtes d'opinion montrent aussi que malgré la crise, les Espagnols demeurent assez pro-européens.
(...)

Alicia Fernández GarcIa et Mathieu Petithomme


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia