Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Alexandre Jacob : journal d'un anarchiste cambrioleur

Couverture du livre Alexandre Jacob : journal d'un anarchiste cambrioleur

Auteur : Vincent Henry

Illustrateur : Gaël Henry

Date de saisie : 22/01/2016

Genre : Bandes dessinées

Editeur : Ed. Sarbacane, Paris, France

Collection : Collection dirigée par Frédéric Lavabre

Prix : 22.50 €

ISBN : 9782848658384

GENCOD : 9782848658384

Sorti le : 06/01/2016

  • Les présentations des éditeurs : 10/02/2016

Alexandre Marius Jacob (né en 1879) est un homme à la destinée extraordinaire ! Il aura sillonné les mers du globe, embrassé la cause anarchiste, constitué une «équipe de travailleurs de la nuit» créditée de près 500 cambriolages dans les demeures bourgeoises et les églises (pour donner aux pauvres), transformé son procès en tribune politique et survécu au bagne de Cayenne où passa 22 ans...

Bref, un personnage "hors norme" qui tient tout à la fois d'Arsène Lupin, de Robin des bois et de Papillon.

L'auteur
Vincent Henry est né en 1966 à Brive-la-Gaillarde et réside désormais en Touraine. Après des études commerciales et une carrière classique dans l'industrie, il décide de vivre ses passions et se lance dans le journalisme BD, puis la création d'une maison d'édition : La Boîte à Bulles. En 2013, il décide de franchir une nouvelle étape à la poursuite de ses rêves et a signé depuis plusieurs scénarios aux registres fort différents : La Boîte à Bulles en images (autobiographie de sa maison d'édition), Loulou ne veut pas grandir (BD jeunesse avec Stéphanie Bellat), puis début 2016 Alexandre Jacob, journal d'un anarchiste cambrioleur (avec Gaël Henry).

Le dessinateur
Gaël Henry est né en 1989 dans la porcelaine limousine, ce qui ne l'empêche pas d'avoir un dessin solide ! Diplômé en 2010 de l'Académie de Tournai (Belgique) en section Bande Dessinée, il a depuis ^ voyagé un peu partout à travers le monde.
Il vit et travaille à Lille en collaboration avec d'autres dessinateurs.


  • Les courts extraits de livres : 10/02/2016

QUE SAIT-ON D'ALEXANDRE MARIUS JACOB ?
Par J.-.M Delpech

SELON MOI LE CRIMINEL N'ÉTANT, AU FOND, QU'UN HONNÊTE HOMME QUI N'A PAS RÉUSSI, IL SUFFIT D'INVERSER LE POSTULAT POUR AVOIR LA DÉFINITION DE L'HONNÊTE HOMME.
Lettre d'Alexandre Jacob à Jean Maitron, 2 juin 1949

ALEXANDRE MARIUS JACOB ?
QUE SAIT-ON D'ALEXANDRE MARIUS JACOB ?

Né à Marseille le 29 septembre 1879, mort à Reuilly, Indre, le 28 août 1954. Anarchiste. Voleur. Bagnard. Marchand forain. Il ne fut ni le gentleman-cambrioleur d'un quelconque romancier bourgeois et normand en mal de reconnaissance, ni un énième Robin des Bois du XIXe siècle finissant, ni un nouveau Mandrin, ni même un autre Papillon tentant la belle dix-sept fois dans l'enfer vert et pénitentiaire de la Guyane, encore moins un Vidocq de plus (voleur, bagnard, puis premier flic de l'Empereur).

QUE SAIT-ON D'ALEXANDRE MARIUS JACOB ?

Beaucoup et peu de choses à la fois. Beaucoup parce que les sources existent, éparpillées à tous les coins de l'hexagone et même au-delà. Elles prouvent que déjà, au début du XXe siècle, l'anar, le marginal, l'outlaw est fliqué, fiché, traqué, bertillonné. Les sources existent. Mais elles sont lacunaires. Les souvenirs de voleurs évitent soigneusement de tout dire pour ne pas compromettre les copains. Lacunaires car l'histoire de l'illégalisme anarchiste passe forcément par le prisme de la vision floue et partisane du cerbère de l'ordre républicain ou autre : médias, police, justice... Comment pourrait-il en être autrement ?

QUE SAIT-ON ALORS D'ALEXANDRE MARIUS JACOB ?

Peu de choses en fin de compte. Car les sources sont passées par les fourches caudines de l'écrivain, revêtant tour à tour les habits du biographe puis ceux du romancier quand la source devient trop rigide, trop froide, trop peu apte à faire rêver le lecteur. Et l'histoire est devenue un mythe. Une épopée. Il existe à ce jour cinq biographies de Jacob : Alain Sergent en 1950, Bernard Thomas en 1970, William Caruchet en 1993, Jean-Marc Delpech en 2008 et Jacques Colombat en 2012. Et, pour quatre d'entre elles, le stéréotype est devenu une évidence.
L'historien d'obédience communiste, Jean Maitron, fait de Jacob le cas témoin de l'illégalisme anarchiste. Et par extension, le cas témoin de l'échec de la famille des voleurs libertaires. Jacob lui a écrit en 1948. Le doctorant Maitron, qui prépare sa thèse sur le mouvement libertaire, n'a retenu des Souvenirs rassis d'un demi-siècle qu'une phrase : «Je ne crois pas que l'illégalisme puisse affranchir l'individu de la société présente.»
(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia