Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Et le silence sera ta peine

Couverture du livre Et le silence sera ta peine

Auteur : Elodie Geffray

Date de saisie : 15/03/2016

Genre : Policiers

Editeur : Belfond, Paris, France

Collection : Thrillers

Prix : 18.00 €

ISBN : 9782714473202

GENCOD : 9782714473202

Sorti le : 18/02/2016

Vendre son âme au Diable...
Si vous étiez célibataire, chômeur de longue durée, sans famille, sans amis, sans attaches et qu'un jour un type débarque pour vous proposer un marché : pendant quatre-vingt jours, vous aurez la vie dont vous rêvez, où vous voudrez, tous frais payés. Mais ensuite, vous devrez endosser le crime d'un autre et aller en prison à sa place pendant vingt ans. Avec bien-sûr à la clef une somme rondelette qui vous attendra à la sortie. Que feriez-vous ?
Dominique, chômeur solitaire et dépressif, accepte le marché.
Mais rien ne se passera comme prévu : les quatre-vingt jours lui apporteront des rencontres et un nouveau regard sur la vie. Celui qui lui met le marché entre les mains ne restera pas passif non plus. Et quid du meurtrier ? Comment réagira-t-il à cette supercherie organisée à son insu pour le protéger ?
Élodie Geffray livre un premier roman inattendu avec "Et le silence sera ta peine". Complicité, culpabilité, changement de vie et dissimilation, qu'est-on prêt à accepter pour de l'argent ? Et si la liberté passait par la prison ? Élodie Geffray est une auteure à suivre...


  • Les présentations des éditeurs : 15/06/2016

D'un côté il y a le jeune Nicolas, fils de ministre, qui a commis l'irréparable mais dont le père trouvera toujours le moyen d'arranger les choses. De l'autre il y a Dominique, un chômeur battu par la vie, qui accepte d'endosser l'irréparable.

Être libre... ne plus l'être...
Et si se faire accuser d'un crime qu'on n'a pas commis pouvait conduire à la liberté ?
Élodie Geffray signe un thriller construit d'une main de maître, implacable, palpitant.
Un auteur est né !

Élodie Geffray
Née en 1981, Élodie Geffray est ingénieur des Mines et travaille dans le secteur des énergies renouvelables.
Et le silence sera ta peine est son premier roman.


  • Les courts extraits de livres : 15/06/2016

Lorsqu'il grimpa dans la voiture, Dominique sut qu'il venait de faire le choix le plus important de sa vie, peut-être le plus téméraire, certainement le plus fou. Agrippé à son sac de voyage, il se laissa envelopper par l'odeur de cuir et de sent-bon à la pomme de l'habitacle. Il se rendit compte qu'il tremblait. Il n'avait pas fermé l'oeil de la nuit et rien avalé à part un grand bol de café soluble ; rien ne passait, son estomac était noué. N'avait-il rien oublié ? Il se repassa la liste de ses effets personnels, qu'il avait préféré garder sur ses genoux - les avoir tout contre soi le rassurait -, et entreprit de se détendre. Il aurait préféré voyager en train, mais on ne lui avait pas laissé le choix. Ivan prit place au volant et démarra, Dominique ajusta une dernière fois sa ceinture et vit disparaître derrière eux son petit immeuble de banlieue.
La grosse berline roulait depuis plus de trois quarts d'heure sur une piste cahoteuse lorsqu'elle déboucha sur une jolie clairière. La maison apparut. Les pierres de couleur claire reflétaient les rayons déjà puissants du soleil de fin de matinée, le toit ocre rappelait les tons du chemin qui serpentait jusqu'à son portail et elle portait en écharpe une glycine resplendissante en ce printemps déjà avancé.
Dès que Dominique aperçut la ferme, son coeur fit un bond. Il n'aurait pu imaginer plus bel endroit. Tout y était, le petit massif montagneux en arrière-plan, le cours d'eau qu'il devinait sur sa gauche, au loin, grâce aux saules pleureurs et aux peupliers, la ferme, la cour gravillonnée et l'enclos qu'il distingua dès qu'il eut fait quelques pas hors de la voiture. C'est comme cela que Dominique souhaitait nommer ce petit coin de campagne : sa nouvelle demeure. Il savait que ses jours en ce Heu seraient comptés, mais, s'il voulait profiter le plus sereinement possible de cette parenthèse enchantée, il fallait qu'il se sente chez lui. Ce ne serait pas difficile. Les odeurs qui chatouillaient maintenant ses narines lui rappelaient son enfance. Les arômes d'herbe fraîche, de terre encore humide et de basse-cour le ramenaient des années en arrière. Il avait grandi entre ville et campagne : ville la semaine, campagne certains dimanches et pour de rares vacances. Ses parents tenaient un petit commerce à Évreux et, tant que les affaires marchaient, les emmenaient parfois jusqu'à l'étang de Jouy-sur-Eure. Enfin, c'était plutôt Jules, le plus fidèle ami de son père, qui les y emmenait dans sa Simca. Ils allaient souvent pique-niquer ensemble. Parfois aussi, ils étaient invités à déjeuner chez Marcel, le frère de Jules. Dominique aimait beaucoup Marcel. C'était un homme grand et fort qui criait plus qu'il ne parlait tout en jouant avec les poils de sa moustache et qui ponctuait ses phrases par de grands éclats de rire. Même lorsqu'il n'y avait pas de quoi rire. Marcel prenait Dominique par la main et l'entraînait au coeur de sa ferme. Ils buvaient du lait tout chaud, à peine sorti du pis des vaches, il lui donnait du calvados en cachette et l'emmenait caresser les bêtes fraîchement nées en lui répétant sa phrase favorite : «Tu sais, Dominique, avec les animaux, il n'y a trop rien à dire, c'est le coeur qui compte.»


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia