Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Jean Pruvost

enseigne l'histoire de la langue française

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Lucie Desaubliaux

séduit par son écriture au scalpel et ses dialogues imparables

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Anne B. Ragde

est l'une des plus grandes romancières Scandinaves,

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Les personnages de Jacques Vandroux

lui offrent des nuits balanches

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Mitterrand requiem

Couverture du livre Mitterrand requiem

Auteur : Joël Callède

Date de saisie : 20/04/2016

Genre : Bandes dessinées

Editeur : Le Lombard, Paris, France

Prix : 17.95 €

ISBN : 9782803637478

GENCOD : 9782803637478

Sorti le : 25/03/2016

  • Le courrier des auteurs : 29/06/2016

1) Qui êtes-vous ? !
Un scénariste qui dessine. Un rêveur. Un idéaliste. Qui accessoirement adore les viennoiseries.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Les derniers jours d'un homme qui fut président, et qui accueille Anubis, le dieu des morts, pour un ultime bilan avant le grand départ...

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"En tant que chef d'état, j'ai été obligé de composer avec la société dominante qui porte si bien son nom. Avais-je le choix ?... Je suis parfois effrayé de voir tout ce que j'ai dû accepter comme compromis..."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
"L'important, c'est la rose" de Gilbert Bécaud. Mais on peut lui préférer la version de Thierry Le Luron : "L'emmerdant, c'est la rose"...

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Je suis un quadra qui fait partie de cette fameuse génération Mitterrand. J'ai tenté de brosser dans ce livre les grandes lignes de la vie du président au seuil de la mort. A travers lui, je tente une interrogation plus profonde et plus universelle sur le grand mystère qui nous fonde et nous entoure.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Je commence toujours par un café très fort. Je mets une bonne musique de film en boucle (la BO de Titanic par Céline Dion est à proscrire). Je sors le chat. Et je laisse opérer la magie.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Allongé sur mon canapé. Toujours.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
J'ai toujours su que je raconterais des histoires, à travers l'écriture ou le dessin. Aujourd'hui, je concilie les deux. Un aboutissement qui me comble profondément.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
"Adèle Blanc-Sec" de Tardi au collège.
"Lent dehors " de Philippe Djian, lu pendant mon service militaire. Je l'ai même volé à la bibliothèque de la caserne. L'objet du délit trône toujours dans mon bureau à portée de main.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
A respirer. A vivre aussi. A mieux mourir parfois.


  • Les présentations des éditeurs : 29/06/2016

Au crépuscule de sa vie, François Mitterrand se confronte à son passé. Son esprit convoque de grandes figures qui l'ont inspiré - depuis Anubis, le dieu des morts égyptien jusqu'à Jean Moulin, en passant par Jaurès - pour entamer avec lui un fascinant dialogue sur sa vie.
À travers ces échanges, l'auteur nous invite à redécouvrir le passé d'un homme d'état aussi exceptionnel que complexe.


  • Les courts extraits de livres : 29/06/2016

Je n'étais qu'un petit garçon lorsque François Mitterrand est devenu le premier président socialiste de la Ve République. J'étais devenu un homme lorsqu'il est mort.

Entre-temps, je me suis éveillé à la politique en militant au sein de mon lycée pour sa réélection en 88. Je fais partie de la «génération Mitterrand» qui a grandi avec l'image de ce «Tonton», tantôt sévère, tantôt bienveillant, qui nous souhaitait ses voeux à la télé tous les 31 décembre en nous promettant toujours les mêmes lendemains qui (dé)chantent.

Il m'a tour à tour fasciné, agacé, écoeuré parfois. Je l'ai aimé, puis détesté, et cette ambivalence dont il s'était fait le chantre absolu ne serait pas pour lui déplaire.

Que garder de lui 20 ans après sa mort ? Le politicien retors ? Le don Juan invétéré ?
Le «vichysto-résistant» ? Le cancéreux de la prostate ? Les roses du Panthéon ?...
Tout cela sans doute, mais aussi le président abolitionniste, le papa de Mazarine, le marcheur de Solutré... Drôle de cocktail, avouons-le.

Et puis, il y a aussi l'homme de Latche. L'amoureux des Landes. Le voisin. J'ai passé une grande partie de mon enfance à quelques kilomètres à peine de sa bergerie perdue au milieu des pins.
Les habitants des villages environnants parlaient avec déférence, et en baissant la voix, de «Monsieur Mitterrand», le notable des notables. Son ombre impressionnait fortement l'enfant que j'étais.

Mais il existe aussi un autre Mitterrand, un peu oublié par les politologues et les historiens. Je veux parler du président «mystique», celui qui croyait aux forces de l'esprit. Il existait en lui une curiosité insatiable pour les choses de «l'au-delà». Oh, bien sûr, Mitterrand n'était pas un saint ! Ni même un croyant à proprement parler. L'âge venant, il avait pris ses distances avec l'Église catholique de son enfance. Mais il conservait des questionnements métaphysiques qui l'ont taraudé jusqu'à son dernier souffle. Le grand mystère du sens de la vie et de la mort avait fini par prendre toute la place.

Cette dimension-là me touche profondément. Car ces questionnements sont aussi les miens. Refuser de réduire l'homme à une simple vision matérialiste, déceler le sacré dans le cours ordinaire de l'existence, s'ouvrir à la transcendance et à l'invisible, voilà ce qui fonde aujourd'hui mon regard sur le monde. Je me sens forcément proche du Mitterrand qui s'était donné pour but ultime de comprendre l'inconcevable.

J'ai donc choisi de faire ce livre en partant de ce questionnement spirituel. Je mets en scène le vieux président à la fin de sa vie qui s'interroge sur sa mort prochaine et qui revisite à cette aune les grandes étapes de son existence. Il ne s'agit pas d'un portrait exhaustif, mais bien de «mon» Mitterrand, même si j'ai tout fait pour rester au plus près de sa pensée et de ses convictions.

En ces temps troublés où les questions spirituelles sont ignorées, moquées, ou pire récupérées par des «fous de Dieu» ; où la laïcité est attaquée de toutes parts par les croyances religieuses ; où les hommes politiques n'ont plus qu'une vision économiste et consumériste de l'être humain, il est peut-être bon de se souvenir qu'un président socialiste de la Ve République portait en lui un autre regard sur le monde. Une certaine façon d'habiter le grand Mystère qui nous relie tous. Une forme d'espérance.

Quant à moi, je vais continuer à me promener au coeur de ma chère forêt landaise, mettant mes pas dans ceux du vieux président qui a si longtemps arpenté cette terre qu'il aimait tant...

CALLÈDE Joël


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia