Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. De viandard à végane : pour que vivent les animaux

Couverture du livre De viandard à végane : pour que vivent les animaux

Auteur : Bruno Blum

Préface : Paul McCartney

Date de saisie : 28/04/2016

Genre : Sociologie, Société

Editeur : Mama éditions, Paris, France

Collection : Témoignages

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782845941465

GENCOD : 9782845941465

Sorti le : 09/05/2016

  • Les présentations des éditeurs : 01/06/2016

Artiste polyvalent et écrivain rock reconnu, Bruno Blum nous livre ici un ouvrage à la fois plein d'humour et profond sur son sujet fétiche : le véganisme.

Décalé, drôle et très documenté, ce témoignage nous invite à des prises de conscience aussi inattendues qu'essentielles. Il nous plonge dans la vague végane actuelle, un mouvement de plus en plus populaire en Europe et en Amérique du Nord, qui a pour but d'éviter la souffrance animale et de mettre un terme à l'exploitation des animaux par l'espèce humaine.

Il fut un temps où l'esclavage, qui nous horrifie aujourd'hui, paraissait naturel ; de même, soutiennent les véganes, un jour viendra où il nous semblera inadmissible de tuer des animaux pour les manger.

Bruno Blum, qui a depuis longtemps cessé de «consommer de l'alcool, du tabac, des drogues, des animaux et autres produits donnant prise à l'addiction», nous fait ici le récit de sa transformation, dans le style effronté et affûté qui lui est propre. Il nous explique par ailleurs pourquoi il est important de manger autre chose que des animaux, et comme il est facile de passer aux délices véganes.

l'auteur

Connu, dès la fin des années 1970, en tant que correspondant «gonzo», à Londres, du populaire mensuel de rock Best, et spécialiste français du reggae, Bruno Blum a très tôt côtoyé les grandes stars du rock. C'est la chanteuse des Pretenders qui l'initie au végétarisme en 1980, précipitant un long voyage intérieur.
Globe-trotter polyglotte versé dans la spiritualité, Bruno Blum est dessinateur, conférencier, musicologue, musicien et compositeur.
Il est aussi l'auteur d'une quinzaine de livres.

«Végétarien depuis trente ans, je suis très heureux de recommander à tous le livre de Bruno.»
PAUL McCARTNEY


  • Les courts extraits de livres : 01/06/2016

INTRODUCTION
(EN MODE INSÉMINATION ARTIFICIELLE)

L'amour pour épée,
L'humour pour bouclier.

Bernard Werber

Bon, j'avoue, j'étais un viandard.
Je vous rassure, j'en suis pas fier. Mea culpa, je suis venu ici vous raconter comment j'ai progressé au fil des années. Comment je suis devenu «végétarien», comme on dit. Et, peu à peu, comment ma conscience s'est élargie. Au point d'être jalousé par les plus grands maîtres spirituels de Ménilmontant, à l'est de Paris. Ils me chuchotent en serrant les dents : «Votre Sérénité, comment faites-vous pour accéder à une conscience cosmique aussi clairvoyante ? Montrez-nous la voie menant à cette sagesse infinie.» Il faut reconnaître qu'en comparaison ma zénitude fait ressembler le dalaï-lama et le souverain pontife urbi et orbi à des Chinois écorcheurs de lapins vivants, à des fabricants de cols en fourrure pour parkas premier prix chez Carrefour. Végétarien ? Quelle idée ! Comment un truc pareil a-t-il pu arriver ?
Naturellement, certains ont été intimidés, voire éblouis, de côtoyer librement l'être exceptionnel, capable de manger autre chose que des animaux, que je suis. Il est vrai qu'une telle abnégation n'est pas si courante au pays de la triperie-boucherie Sanzot à chaque coin de rue, de la grenouille écartelée «label rouge» en surgelé et de l'escargot au jus du Guide Michelin, fleurons de notre culture gastronomique nationale. D'autres, incrédules et connaissant mon amour inconditionnel pour Little Richard, la drag-queen reine du rock and roll qui consacra sa vie à Dieu et à qui je voue un culte bien connu de mes copines trans vendeuses de falafels rue des Rosiers, hésitent entre des soupçons de conversion chez les végétariens adventistes du septième jour - comme le fit, paraît-il, le génial interprète de Tutti Frutti -, et ma tout aussi vraisemblable adhésion au culte de Maître Suprême Ching Hai, qui prodigue son «chemin noble de vie» par le biais des restaurants véganes Loving Hut (qu'au passage je recommande sincèrement à tous et à toutes pour la qualité de leur cuisine végane).
On m'a demandé une fois comment j'avais fait pour tomber dans les griffes de Raël, le prophète des Élohim, mais je nie catégoriquement toute affiliation avec celui que Michel Onfray traita de crétin sidéral et qui, par-dessus le marché, est un amateur de steaks-frites bleus.
Accoudés au comptoir de leur grec-frites habituel, d'autres encore ont même été un peu agacés en se comparant avec Moi, observant le contraste entre la plénitude continuelle resplendissante de mon âme pure et leur tumulte intérieur parfumé au boudin-rillettes.
Je ne résiste pas au plaisir de dévoiler ici le petit nom qui m'a été attribué par le bassiste de mon groupe de reggae, mon adepte numéro un, surnommé Chourave en raison de sa ressemblance frappante avec le personnage de Mandryka dans Les Aventures potagères du Concombre masqué. Conscient de la chance qu'a un simple légume de contribuer à la propagation de mon art à mes côtés, ce fidèle compagnon musicien ne saurait s'adresser à moi en d'autres termes que Votre Grandeur ou, plus trivialement lorsqu'on est entre nous, sans chichis, Grand Maître.

(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia