Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'inaccessible étoile : du profane au franc-maçon : journal

Couverture du livre L'inaccessible étoile : du profane au franc-maçon : journal

Auteur : Frédéric Pinson-Meilhac

Date de saisie : 21/06/2016

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Cépaduès-Editions de Midi, Toulouse

Prix : 19.00 €

ISBN : 9791090138346

GENCOD : 9791090138346

Sorti le : 15/03/2016

  • Le courrier des auteurs : 29/06/2016

1) Qui êtes-vous ? !
Une vie ne suffira pas à le savoir... Né le 30 avril 1956 en région parisienne, j'ai fait carrière dans les métiers de la communication et de la médiation culturelle. Si la lecture, de fait, a toujours été au centre de mes besoins et de mon équilibre, rien pour autant, n'envisageait que j'écrive un jour...
Initié aux mystères de Franc-Maçonnerie au début des années deux-mille et convaincu des vertus multiples de cette démarche particulière mais aussi de ses limites, j'ai eu assez tôt la volonté de transmettre un chemin de vie parmi d'autres, permettant la découverte de soi.
Moins attaché à l'aspect historique de la Franc-Maçonnerie, que de l'incroyable aventure humaine et très actuelle qu'elle propose, c'est en «passeur» prudent mais passionné, que je témoigne de cet art au sein des loges mais surtout auprès du public qui s'interroge sur son intérêt plus que de ses secrets.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
L'idée socratique que d'apprendre à se connaître soi-même, ou plus modestement, d'essayer... Prendre la mesure de notre liberté de conscience, des obligations que cela impose et que nous ne sommes que des virgules, des poussières d'étoiles dans l'univers. Le voyage du narrateur en franc-Maçonnerie est à lui seul, une allégorie, dont le récit est rendu vivant par son témoignage et ses dialogues. On l'aura compris, dans ce roman, la Franc-Maçonnerie n'est qu'un prétexte...

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"La vie, obligeant parfois à mille circonvolutions pour nous ramener en notre centre à la vitesse de l'éclair. Il serait bien que je me souvienne de ce détail..."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Brassens : Le petit joueur de flûteau :
"Le petit joueur de flûteau Menait la musique au château, Pour la grâce de ses chansons, Le Roi lui offrit un blason. Je ne veux pas être noble, Répondit le croque-note. Avec un blason à la clé́, Mon la se mettrait à gonfler, On dirait par tout le pays, Le joueur de flûte a trahi..."

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'humanité - au sens d'un langage à partager - à reconquérir et d'abord, avec soi. Et peut-être réfléchir à l'idée comme l'aurait dit Voltaire, que pour une si belle horloge, il faut bien peut-être qu'il y ait un horloger.

6) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
Rainer Maria RILKE "Lettres à un jeune poète" pour l'idée de cette transmission discrète mais prégnante, toujours bienveillante et consolante, préservant l'espérance.

7) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
Partager les paysages du coeur et de la mémoire.





11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
Les derniers phares dans une mer agitée. Merci à eux.


  • Les présentations des éditeurs : 29/06/2016

En suivant pas à pas le narrateur, pénétrez avec lui dans le monde étrange de la Franc-Maçonnerie.
À quoi sert-elle ? Qu'y fait-on ? Quels sont ses secrets et mystères ?
Loin des clichés évoquant la Franc-Maçonnerie, l'auteur nous livre son journal intime comme un voyage.
D'abord un idéal qui l'emporte, ensuite une réalité qui le nourrit, puis au terme, son changement en profondeur...
Témoignage sincère d'un homme cherchant le sens de sa propre vie dans cette étonnante aventure humaine, dont le premier secret est d'apprendre à se connaître sois-même.


  • Les courts extraits de livres : 29/06/2016

Il était une fois...

Au sol, les pavés brillaient du reflet de cette lueur verte que diffusent les lampadaires urbains lorsque la nuit est installée. Mon pas était assuré. Malgré la pluie, on était loin dune ambiance Singing in the rain d'autant que j'avais oublié de prendre le parapluie. Seul, le bruit des talons des rares passants pressés de rentrer chez eux, m'accompagnait.
Ce soir-là, je me rendais à cette convocation reçue par courrier quelques jours auparavant. L'adresse du rendez-vous donné n'était en fait qu'à une dizaine de minutes de marche de mon domicile...

À l'heure dite, j'étais arrivé. Le 33 donnait sur une cour sombre qu'il fallait franchir sans aucune indication apparente. Bon, il est vrai que je ne m'attendais pas à une enseigne sur laquelle aurait été inscrit «Franc-Maçonnerie, bienvenue au club», mais quand même, c'était plus que discret. Je jetais un dernier coup d'oeil de vérification à la convocation. J'étais bien au bon endroit, mais un passage de son contenu me paraissait encore plus mystérieux à cet instant : Monsieur, veuillez trouver ci-après notre invitation à vous rendre... /...pour un passage sous le bandeau...». Qu'est-ce ce passage sous le bandeau signifiait vraiment ? Pris par le temps et mon travail, je n'avais pas eu le temps de me renseigner à ce sujet, ni même de passer dans une librairie spécialisée comme je me l'étais promis.

Trop tard pour reculer, je sonnai. Un bip déclencha l'ouverture de la grande porte, je pénétrais dans les lieux. Dans le hall, quelques vitrines exposaient des objets maçonniques ; un des types qui empruntaient un grand escalier l'air très affairé, me jeta : «Salut mon Frère !». Je me demandais où je mettais les pieds. Mon frère ? Frère de qui ? De quoi ? Ça démarrait fort, il ne manquait plus que ce soit une secte.
Il avait dû se rendre compte de sa méprise et rectifia : «Monsieur, c'est pour quoi ?». Je lui indiquai que j'avais été convoqué. Il acquiesça aussitôt en ajoutant :
- Attendez ici, quelqu'un va venir vous accueillir. J'attendis patiemment. L'idée de repartir me traversait l'esprit quand arriva un grand gaillard à la voix douce et posée :
- Bonjour, je m'appelle Bernard, nous sommes heureux de vous recevoir, je vous propose un verre de bienvenue en salle humide.

«Salle humide», ça m'a fait penser «cave» ou «cachot». Il faut dire que j'étais mûr pour penser n'importe quoi à ce moment-là. Intrigué sans être inquiet, je me trouvais un peu plus rassuré lorsqu'on accéda au bar après une porte battante. C'est ça la «salle humide», le restaurant et le bar ! Son éclairage chaleureux m'invitait à m'avancer autant que les mines réjouies de ceux qui étaient là.

(...)


  • L’amour des livres, avec Bonnelecture.fr : 29/06/2016

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Celle du monde des rêves et des espérances de l'humanité


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia