Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Un bébé enfin ! ; de l'infertilité à la maternité : un chemin inspirant au coeur de la naissance

Couverture du livre Un bébé enfin ! ; de l'infertilité à la maternité : un chemin inspirant au coeur de la naissance

Auteur : Réjane Ereau

Préface : Laurent Gounelle

Date de saisie : 28/11/2016

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : G. Trédaniel, Paris, France

Collection : Ouvrez votre esprit

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782813209894

GENCOD : 9782813209894

Sorti le : 18/11/2016

  • Le courrier des auteurs : 15/02/2017

1) Qui êtes-vous ? !
Hmf. Voyons. Un vélo, des Doc Martens. Les cheveux en bataille, un sac qui déborde... Je m'appelle Réjane Éreau, je suis auteure, journaliste de presse écrite, réalisatrice de reportages audiovisuels. Je parle, peu. J'écoute, beaucoup. J'observe, pas mal. Je filme, parfois. Je scribouille, tout le temps. Je questionne, j'explore, je ressens, je confronte, je conte. En l'espace de 15 ans, j'ai contribué à de nombreuses publications sur le thème du voyage, de l'innovation sociale, de la diversité culturelle, des traditions spirituelles et du développement personnel. J'ai écrit des ouvrages parlant de chocolat, de rock alternatif, d'identités plurielles, d'optimisme et, tout récemment, de maternité. Mon bébé, enfin ! vient de paraître aux éditions Guy Trédaniel. Récompensée par l'ONU, sollicitée par le Conseil de l'Europe, mais jamais plus heureuse qu'assise sur un bout de trottoir. Du monde entier, au coeur du monde (merci Cendrars).

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Ce livre parle de la maternité, de ses aléas, de ce que nous avons à en apprendre. Et de la manière dont on pourrait, sans doute, mieux l'accompagner. Il part d'un fait divers : la médecine occidentale m'avait annoncé que je ne pourrais jamais avoir d'enfant. Que toute tentative de procréation assistée serait inutile. Circulez, rien à faire, rien à tenter ! Huit mois plus tard, pourtant, j'étais enceinte... Que s'était-il passé ? Qu'avaient donc omis les spécialistes ? Pendant cette période, à quoi m'étais-je ouverte ?
La question n'a rien d'anecdotique : dans les pays industrialisés, l'infécondité augmente de façon inquiétante - au point que certains médecins se demandent si, dans un demi-siècle, nous serons encore capables de nous reproduire naturellement. Que nous arrive-t-il, bon sang ? Dans ce livre, je reviens sur mes pas, rencontre d'autres femmes, interroge des experts de la fertilité, des psychothérapeutes, des praticiens d'approches alternatives... Esquissant en filigrane une nouvelle écologie de l'être.
Poursuivant mon voyage initiatique au coeur de la naissance, j'ai découvert combien concevoir un bébé, le porter, le mettre au monde et s'occuper de lui peut être source de révolution. On prend la maternité comme allant de soi, mais est-ce vraiment le cas ? A l'heure où les grossesses pathologiques se multiplient, où les burn-out maternels sortent du bois, il y a matière à s'interroger. Comment accueillir une âme ? Et que faire des bouleversements que son arrivée peut susciter ? Qu'avons-nous à en apprendre ?
De l'Inde à Bali, de sagesses traditionnelles en avancées scientifiques, ce livre, au final, est une réflexion sur la vie, les forces qui l'animent, et la manière dont on en prend soin.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Une ? Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! (Merci Cyrano). J'hésite... Peut-être une citation du Dr Christophe Massin, médecin psychiatre et psychothérapeute : «Si on considère la naissance simplement en termes techniques, on méconnaît une réalité bien plus subtile.» Ou un extrait du témoignage de Son Éminence Gyalwa Dokhampa, maître contemporain du bouddhisme tibétain : «Un enfant nous renseigne sur l'amour que nous avons reçu et sur celui que nous donnons.» A moins de laisser la parole à Laurent Gounelle, qui signe la préface du livre : «Une passionnante quête initiatique à la découverte de nous-mêmes et des grands principes qui régissent la vie.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Pourquoi pas un mash-up entre Mala Vida, de la Mano Negra, et Gayatri Mantra, de Deva Premal et Miten ? Rock'n'roll et méditatif.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Ce que l'arrivée de mon fils a radicalement modifié, c'est ma perception de l'être. Tout, de sa conception miracle au début de la parentalité, en passant par la grossesse et l'accouchement, a été source de prise de conscience. Adieu la vision que je me faisais de moi-même, ainsi que des mécanismes qui régissent nos corps et nos existences ! Ce livre est donc en priorité le partage d'une expérience et d'un cheminement, à même d'ouvrir la réflexion sur la façon dont nous appréhendons la vie et dont nous l'accueillons. Il offre un témoignage concret et des pistes d'espoir aux couples confrontés à la difficulté de devenir parents, ainsi qu'aux femmes bousculées par la naissance de leur enfant - mais qui peinent à en parler, du fait de l'injonction sociale au bonheur de la maternité. Il est un plaidoyer pour une nouvelle approche de la naissance, ainsi qu'une interrogation sur les forces qui dominent nos sociétés, et celles dont nous nous sommes coupées.

6) Savez-vous à quoi «servent» les écrivains ?
A dépeupler les forêts ? A encombrer les rayons des libraires ? A raconter tout haut les petites histoires qu'on se murmure tout bas, ou celles dont on n'ose pas, seuls, tirer entièrement le fil. A exprimer, à transmettre. A toucher, dépayser, inspirer. A tendre un miroir, créer une résonance. A nous rappeler que le monde est vaste et l'existence singulière. Pour qu'un livre existe, il faut abattre un arbre. D'un autre côté, les écrivains sont peut-être une sorte de paysans. Ils bêchent leur propre terre et plongent dans leur humus pour planter des graines dont les fruits, un jour, viendront nourrir quelqu'un. Mon kif, à titre personnel, est de raconter des histoires qui réveillent la sensation d'être vivant. Que ça vibre, que ça pulse, que ça donne envie d'essayer, d'imaginer, de créer ! De teinter notre quotidien d'une part de magie.


  • Les présentations des éditeurs : 15/02/2017

«Une passionnante quête initiatique à ta découverte de nous-mêmes et des grands principes qui régissent la vie.» Laurent Gounelle

La médecine occidentale avait dit à Réjane Éreau qu'elle n'aurait jamais d'enfant. Huit mois plus tard, elle est enceinte... Comment expliquer ce miracle ?

L'auteure, au fil des pages, raconte son parcours, ponctué de rencontres avec des femmes de tous horizons, mais aussi avec des spécialistes de la naissance et de la fertilité, des psychothérapeutes, des maîtres spirituels, des praticiens d'approches alternatives - ayurveda, hypnose, méditation, chamanisme... -, esquissant au gré de son enquête une nouvelle écologie de l'être.

Poursuivant son odyssée au coeur de la maternité, elle plonge dans l'intime pour souligner combien concevoir un bébé, le porter, le mettre au monde et s'occuper de lui peut être source de révolution intérieure et d'évolution. Comment accueillir une âme ? Qu'avons-nous à y apprendre ?

Un récit captivant et inspirant pour toutes les femmes... et les hommes aussi !

Réjane Éreau est journaliste en presse écrite et audiovisuelle depuis quinze ans. Reporter en France et à l'international, elle a été récompensée par l'ONU pour son travail sur les questions de diversité culturelle. Elle explore aussi les thèmes de l'innovation sociale, du développement personnel et de la spiritualité.


  • Les courts extraits de livres : 15/02/2017

Extrait de l'introduction

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vit une femme qui peine à devenir mère ? Avez-vous déjà imaginé les doutes, les remises en question, la culpabilité, le poids des regards, la béance du vide, la morsure de l'échec qui lui sautent à la gorge et la font vaciller ?
Ne prenez pas cette mine contrite : la maternité est loin d'être un passage obligé. Pour certaines, se révéler infécondes s'avère un soulagement - même s'il n'est pas toujours socialement correct de l'admettre. Pour les autres, ne pas parvenir à mettre en route une grossesse peut devenir un abysse sans fond, une déstabilisation totale de ce qu'elles croyaient être, maîtriser et connaître. Soudain, elles se découvrent fragiles, défaillantes, amputées d'une partie de leur identité. Elles se pensent jugées, pointées du doigt, mises au ban des «vraies femmes», celles qui enfantent «comme il se doit», dans la plénitude et la sérénité.
Ça devrait être tellement naturel d'être maman ! Ça devrait aller tellement de soi, de concevoir un bébé, de le porter avec bonheur, de lui donner naissance stoïquement, de s'occuper de lui avec béatitude et dévouement ! Ça devrait, oui, mais...
Je connais le sujet. En fille indépendante, dotée d'un parcours personnel et professionnel considéré comme exemplaire, je pensais contrôler toutes les manettes de mon existence et pouvoir la planifier comme bon me semblerait. Jusqu'au jour où la médecine occidentale m'a annoncé que mes chances d'être enceinte étaient très proches du néant. Circulez ; rien à faire, rien à tenter ! Et pourtant... Quelques mois plus tard, j'étais enceinte, naturellement.

Face à l'incroyable, un monde s'est ouvert. J'allais vite découvrir que mon voyage initiatique ne faisait que commencer.
Souvent, on prend la maternité pour acquise. Un gamète mâle, un gamète femelle, quelques minutes de contact, charnel ou in vitro, et en avant ! Chaque jour dans le monde, trois cent quatre-vingt mille bambins pointent leur nez. Cent trente-neuf millions par an. Soixante et onze millions de «C'est un garçon». Soixante-huit millions de «C'est une fille». Dans les quarante secondes que vous venez de consacrer à ces lignes, cent soixante-seize enfants sont nés. Quoi de plus banal ?
La vie, pourtant, ne va pas forcément de soi. Pour qui peine à la donner, elle redevient ce qu'elle est : précieuse, mystérieuse, en équilibre sur un fil. A bien y réfléchir, quels en sont les arcanes ? La question n'a rien d'anecdotique : dans nos contrées, l'infécondité ne cesse d'augmenter. Dans les pays industrialisés, près d'un quart des couples restent sans enfant après un an de tentatives sans contraception^. Au bout de deux ans, ils sont un sur dix à s'orienter vers une assistance médicale à la procréation. Leurs chances de grossesse varient alors entre 10 et 20 %.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia