Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le management bienveillant

Couverture du livre Le management bienveillant

Auteur : Yves Desjasques | Philippe Rodet

Préface : Pascal-André Dumont

Date de saisie : 02/03/2017

Genre : Entreprise

Editeur : Eyrolles, Paris, France

Prix : 14.90 €

ISBN : 9782212566710

GENCOD : 9782212566710

Sorti le : 09/02/2017

  • Le courrier des auteurs : 22/02/2017

1) Qui êtes-vous ? !
Un auteur, les écrivains savent écrire et les auteurs essayent de faire passer des idées.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Les comportements bienveillants sont susceptibles d'aider à renouer avec le désir - le désir de bien faire, de réussir, de se dépasser - et à favoriser l'entraide.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
La bienveillance est l'indicateur d'un monde encore humain ou sera l'indicateur d'un monde à nouveau humain.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La flute enchantée de Mozart

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Convaincre que les comportements bienveillants aident à trouver la voie du bonheur, de la santé et du succès.

6) Savez-vous à quoi «servent» les écrivains ?
Les écrivains aident à rêver, y compris les auteurs...


  • Les présentations des éditeurs : 02/03/2017

«Le management ne peut être autre que bienveillant. Le Docteur Philippe Rodet démontre, au croisement de sa double expérience de médecin urgentiste et de consultant en management, combien la personne humaine a besoin de bienveillance pour vivre et donner le meilleur d'elle-même. Si elle ne reçoit pas suffisamment de bienveillance, sa nature se rebelle : le niveau de stress augmente et la motivation baisse. Au contraire, si elle en reçoit abondamment, elle s'épanouit : le niveau de stress baisse et la motivation augmente. Le regard avisé du médecin sait en plus déceler et mettre au jour le jeu subtil des hormones à l'origine de ces réactions humaines.
Yves Desjacques, DRH d'un grand Groupe, en quête d'un management toujours plus humain, s'est appuyé sur les démonstrations du Docteur Philippe Rodet pour expérimenter dans son entreprise une nouvelle manière de diriger, de manager, plus respectueuse de ce qu'est en vérité la personne humaine. Les changements et progrès sont en marche.»

Don Pascal-André Dumont

Homme engagé, Philippe Rodet a parcouru le monde pour sauver des vies dans des pays parfois en guerre. Il a dû apprendre à maîtriser le stress lié aux urgences pouvant être vitales, et ces expériences lui ont appris à mesurer la force du désir, celui d'aider autrui. Aujourd'hui, en tant que consultant, il oeuvre à transférer la force de vie née de son parcours au monde de l'entreprise.

Yves Desjacques, DRH Groupe, est reconnu pour ses engagements sociaux, sociétaux et environnementaux. Convaincu que la place de la personne humaine dans l'entreprise est essentielle, il agit pour développer à la fois te bien-être et l'engagement de celle-ci.


  • Les courts extraits de livres : 02/03/2017

CHAPITRE 1

Pourquoi parler de management bienveillant ?

On parle de plus en plus de bienveillance, et ce n'est pas un hasard. Que ce soit à l'échelle de l'entreprise ou au niveau de la société, des comportements bienveillants sont de plus en plus perçus comme indispensables. Ne sont-ils pas ceux qui s'expriment de manière pratiquement spontanée à travers le réflexe de solidarité instinctive - nombre de personnes portent secours à celui qui est en détresse en cas d'accident... - et le réflexe d'intérêt général - des personnes réfléchissent à l'amélioration de problématiques de pans de la société de manière fortuite ?

Dans le cadre de l'entreprise, de tels comportements existent et peuvent être cultivés.

Dans un cas comme dans l'autre, le but est d'aider autrui.

Un concept adapté au contexte..

Depuis 2008, nous assistons à la fois à une progression franche du nombre de concitoyens qui ressentent du stress et à une forte baisse de la motivation.

Des chiffres édifiants

Ainsi, 60% des Français se disent aujourd'hui soumis à des facteurs de stress, contre 40% en 20067.

Une étude de l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité) évalue le coût social du stress dans notre pays entre 2 et 3 milliards d'euros par an. Le BIT (Bureau international du travail) estime que l'absentéisme, le turnover et la «perte de qualité» liés au stress représentent 3 à 4% du PIB des pays industrialisés.

S'agissant de la motivation, on assiste à l'inverse à une baisse dans les pays européens, et plus particulièrement en France.

Le 16e baromètre de climat social publié par la CECOS faisait apparaître fin 2015 une chute de la motivation des salariés (- 12 % en un an, passant de 60 % à 48 %) et une perception d'un stress régulier pour 53% des salariés et 68% des managers.

Pour sa part, une enquête de l'Ifop conduite en 2014 sur «les Français et le travail» montre que 56 % des Français - dont 65 % des catégories dites populaires - considèrent que le travail est «une contrainte nécessaire pour subvenir à [leurs] besoins». Ils étaient 49% à exprimer cette perception en 2006.

Cette même enquête montre que 53% des Français (et 60% des catégories «populaires») estiment que leur travail n'est pas reconnu à sa juste valeur.

Il est en outre frappant de constater que la France occupe l'avant-dernière place (sur 65 pays) dans le baromètre mondial WIN/ Gallup de la confiance en l'avenir, publié le 31 décembre 2014.

Une enquête qui a porté sur 12 500 salariés, répartis dans 17 pays, publiée sur le site de France Info le 29 février 2016, montre que la France se classe dernière sur le plan de la motivation de ses salariés.

D'une manière générale, la motivation est plus forte dans les pays émergents (Inde, Chine, Mexique, Afrique du Sud) que dans les pays d'Europe (Belgique, Espagne, France). Dans les premiers, en effet, le pourcentage de salariés très engagés varie de 10 à 28%, alors qu'en Europe, il oscille entre 5 et 7%. Le pourcentage de salariés fortement désengagés s'y situe entre 4 et 10% alors qu'en Europe, il va de 14 à 18%. Enfin, dans les pays émergents, le pourcentage de démotivation se place entre 20 et 31 % alors qu'en Europe, il varie de 46 à 54%.

La question de la motivation des salariés en Europe et plus particulièrement en France s'avère donc plus que jamais d'actualité.

(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia