Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Guide de survie dans un monde instable, hétérogène, non régulé

Couverture du livre Guide de survie dans un monde instable, hétérogène, non régulé

Auteur : Pierre de Lauzun

Préface : Général Jean-Bernard Pinate

Date de saisie : 24/03/2017

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Terra Mare, Saint-Cloud

Prix : 18.00 €

ISBN : 9782918677338

GENCOD : 9782918677338

Sorti le : 01/02/2017

  • Le courrier des auteurs : 29/03/2017

1) Qui êtes-vous ? !
Pierre de Lauzun essayiste, dirigeant d'associations professionnelles (banque)
2) Quel est le thème central de ce livre ?
Nous entrons dans un monde de plus en plus hétérogène, imprévisible et sujets à des crises et bouleversements majeurs multiples ; dans ce contexte la communauté nationale est notre point de solidarité et de référence principal.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Une communauté humaine à notre époque est plus proche d'un esquif sur une mer agitée que d'un promeneur dans une campagne paisible et stable»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La Polonaise héroïque de Chopin.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le besoin simultané de se préparer à de grandes surprises déstabilisantes et de tenir ferme ce qui est solide et fiable.


  • Les présentations des éditeurs : 29/03/2017

L'observation convergente de nombreux champs de la vie collective montre qu'on est entré dans un système mondial bien moins régulé que celui que nous avons connu encore il y a peu. Il y a moins de références communes et moins de crans d'arrêt. Nous sentons tous que ce monde est instable, et peut aller dans des directions variées et imprévisibles. Ce qui est tout à fait nouveau. Le monde de la première mondialisation avant 1914, dominé par une Europe sûre de soi, était à sa façon considérablement plus régulé qu'aujourd'hui (même si cela ne l'a pas empêché d'exploser en 1914). Le monde d'après-guerre, polarisé par la guerre froide, vivait sous une menace permanente mais était lui aussi relativement régulé dans ce cadre. Avec la fin de l'URSS, on nous a expliqué qu'on avait trouvé, dans le triomphe de la démocratie libérale, la formule, la fin de l'histoire, un ordre définitif. C'est le contraire qui s'est produit. Le monde d'aujourd'hui est de moins en moins régulé au sens vrai du terme - alors même qu'il accumule les réglementations et les contraintes. Ht l'interaction entre des forces qui sont plus hétérogènes et moins régulées qu'autrefois y est plus grande et plus rapide que précédemment. Un monde ainsi animé par une grande agitation, aléatoire et irrégulière, est par nature instable. Que faire dans un tel contexte ? Distinguer d'abord les niveaux. La reconstruction est le premier point. Elle doit se faire par la base, par retour aux solidarités premières et aux valeurs essentielles. Cela dépend de chacun; et c'est fondamental pour reconstruire une société porteuse de sens, dans le cadre de communautés dont la principale et de loin au niveau politique est à vue humaine la nation. L'autre priorité est, au niveau global, la recherche réaliste de la paix. Au vu des incertitudes de l'époque, cela suppose de ruser intelligemment avec une situation qui, sur ce plan aussi, s'analyse comme une fuite en avant instable. Mais aussi d'accepter la lutte quand il le faut. Ht donc garder le moral, ce qui nous renvoie aux solidarités et valeurs communes.

Pierre de Lauzun (X et ENA) est dirigeant d'associations professionnelles. Il est également l'auteur de nombreux ouvrages : Finance : un regard chrétien (Éditions Embrasure), prix international Centesimus annus (Vatican); Philosophie de la Foi (Éditions Arjalas) ; La finance peut-elle être au service de l'homme ? (Éditions DDB) ; L'avenir de la démocratie (Éditions FX de Guibert); L'économie et le christianisme (Éditions FX de Guibert) ; Christianisme et croissance économique (Éditions Parole et Silence); Euro, vers la fin de la monnaie unique ? (Éditions TerraMare)...


  • Les courts extraits de livres : 29/03/2017

Extrait se l'introduction

Bienvenue dans le nouveau système mondial : instable, hétérogène, non régulé

L'observation convergente de nombreux champs de la vie collective montre qu'on est entré dans un système mondial bien moins régulé que celui que nous avons connu encore il y a peu. Il y a moins de références communes et moins de crans d'arrêt. Nous sentons tous que ce monde est instable, et peut aller dans des directions variées et imprévisibles. Ce qui est tout à fait nouveau. Le monde de la première mondialisation avant 1914, dominé par une Europe sûre de soi, était à sa façon considérablement plus régulé qu'aujourd'hui (même si cela ne l'a pas empêché d'exploser en 1914). Le monde d'après-guerre, polarisé par la guerre froide, vivait sous une menace permanente mais était lui aussi relativement régulé dans ce cadre. Avec la fin de l'URSS, on nous a expliqué qu'on avait trouvé dans le triomphe de la démocratie libérale, la formule, la fin de l'histoire, un ordre définitif. C'est le contraire qui s'est produit. Le monde d'aujourd'hui est de moins en moins régulé au sens vrai du terme - alors même qu'il accumule les réglementations et les contraintes. Et l'interaction entre des forces qui sont plus hétérogènes et moins régulées qu'autrefois y est plus grande et plus rapide que précédemment. Un monde ainsi animé par une grande agitation, aléatoire et irrégulière, est par nature instable.

L'expérimentation anarchique

La remarque va de soi en matière commerciale ou financière : l'interaction entre peuples, entre forces, entre systèmes, est désormais considérable et décisive pour la vie des populations ; mais la régulation au niveau mondial en est au mieux artisanale ou embryonnaire, et souvent inexistante ou inefficace. D'où une anarchie des normes et la mise en concurrence de systèmes économiques et sociaux très différents et aux règles mutuellement opaques. En outre l'expérimentation continue. Au coeur de la régulation de l'économie, prenons la monnaie, qui est l'étalon de base de la vie économique. On a pris une liberté totale à l'égard de toute référence objective. Or quel sens a un étalonnage sans référence objective ? Les banques centrales, désormais, font ce qu'elles veulent, dans une fuite en avant éperdue. La fluctuation des changes n'a aucune raison de se réduire, bien au contraire, et nul ne connaît la valeur future de cette monnaie produite à foison. Ceci, plus les mouvements de capitaux, plus la concurrence des systèmes, explique la relative instabilité de l'économie mondiale, et par là des sociétés humaines, dans une inégalité croissante mais de moins en moins comprise, et les risques de crises, notamment financières ou écologiques.

En même temps le retour à une forme d'autarcie nationale sur le modèle de l'après-guerre est irréaliste. Cela ne signifie pas qu'on doive en rester à un libre-échange exalté, au sens actuel : il y a bien des raisons pour envisager une protection relative bien plus marquée qu'aujourd'hui. Mais nos économies sont difficilement concevables sans un niveau appréciable d'échange et de division du travail, et dans une fermeture totale aux mouvements de capitaux. Dès lors, quelles que soient les mesures qu'un pays prend chez lui, il ne peut échapper à l'influence de phénomènes économiques ou financiers qui se chiffrent en milliers de milliards. Non seulement d'ailleurs au niveau économique, mais aussi politique. Les énormes migrations en cours en témoignent de façon spectaculaire. Et que dire du rôle que jouent les centaines de milliards de rente pétrolière, disponibles pour la propagation planétaire d'un islam radical ?


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia