Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Klaus Schlesinger ou L'écriture de l'histoire : Berlin & l'Allemagne, 1937-2001

Couverture du livre Klaus Schlesinger ou L'écriture de l'histoire : Berlin & l'Allemagne, 1937-2001

Auteur : Daniel Argelès

Date de saisie : 01/05/2017

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d'Ascq, France

Collection : Lettres et civilisations étrangères. Mondes germaniques

Prix : 31.00 €

ISBN : 9782757415887

GENCOD : 9782757415887

Sorti le : 20/04/2017

  • Les présentations des éditeurs : 01/05/2017

L'histoire mouvementée de l'Allemagne au XXe siècle a profondément marqué l'existence et l'oeuvre de l'écrivain (est)-berlinois Klaus Schlesinger (1937-2001). Auteur critique de RDA exilé à l'Ouest dans les années 1980, «sauteur de Mur» ayant évolué dans les milieux alternatifs de Berlin-Est comme de Berlin-Ouest, Schlesinger échappe par son itinéraire aux classifications trop étroites. A travers une quinzaine de romans et nouvelles, il fait un tableau passionnant de soixante ans d'histoire, du national-socialisme et des ruines de l'après-guerre à la division Est-Ouest, la chute du Mur et la réunification. Ses récits abordent cette histoire «par le bas», décrivant l'existence des petites gens au quotidien ou se plaçant au contraire au coeur de l'événement historique (mai 1945, août 1961, novembre 1989). Ils interrogent l'héritage des crimes nazis, la place de l'individu dans le socialisme réel, le capitalisme ou la guerre froide, les possibilités et les limites des utopies alternatives, le travail de la mémoire et de l'identité dans les ruptures du siècle. L'écriture de Schlesinger privilégie les marges et les hétérotopies, les espaces liminaux du passage entre Est et Ouest, de la mémoire, de la rencontre avec d'autres soi-même. La fiction devient ainsi un lieu privilégié d'appréhension et de construction de soi dans l'histoire.

Cet ouvrage est la première monographie consacrée en France à cet auteur encore peu connu et peu traduit, dont l'oeuvre mérite d'être découverte.

Daniel Argelès est maître de conférences en allemand à l'École polytechnique (Palaiseau) et membre du CEREG (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, EA 4223).


  • Les courts extraits de livres : 01/05/2017

Extrait de l'introduction

L'écrivain Klaus Schlesinger naît dans le Prenzlauer Berg, à Berlin, le 9 janvier 1937. Il y décède le 11 mai 2001, à l'âge de 64 ans.
Derrière cet énoncé d'apparence simple se cache toute la difficulté pour qui souhaite qualifier d'un seul adjectif de nationalité l'auteur (et l'oeuvre) dont il sera question ici. Car, d'une date à l'autre, Klaus Schlesinger aura connu pas moins de cinq régimes de souveraineté : l'Allemagne national-socialiste, l'Allemagne occupée, la RDA, où il vit de 1949 à 1980, la RFA et Berlin-Ouest, où, en rupture avec le régime communiste, il s'établit de 1980 à 1991, la nouvelle Allemagne qui se met en place dans la décennie qui suit la chute du Mur et la réunification. Or l'expérience des métamorphoses politiques de l'Allemagne de la deuxième moitié du XXe siècle et les ruptures qu'elles ont entraînées n'ont pas seulement marqué son existence : elles sont également au coeur de son écriture et de son oeuvre. Écrivain né durant le «Troisième Reich», écrivain de Berlin-Est, écrivain de RDA, écrivain de Berlin-Ouest, écrivain de l'Allemagne divisée puis de l'Allemagne réunifiée : Klaus Schlesinger aura été tout cela, sans jamais d'ailleurs se résumer ni vouloir se résumer à une de ces identités ni à leur problématique subsumption nationale.
Au fil d'une demi-douzaine de romans et d'une douzaine de nouvelles, auxquels il faut ajouter des reportages, des essais et des scénarios, Klaus Schlesinger a brossé un tableau passionnant des 60 dernières années du siècle précédent. Ses textes reviennent sur plusieurs moments clefs de l'histoire allemande et mondiale : la chute de Berlin le 2 mai 1945, l'insurrection du 17 juin 1953, la fermeture des frontières de la RDA le 13 août 1961, la chute du Mur le 9 novembre 1989. Us montrent des hommes et des femmes aux prises avec elle : dans l'expérience directe des événements (la capitulation de Berlin devant l'arrivée des troupes soviétiques, l'annonce de la mort d'Hitler) ; dans les moments du choix (voter ou pas la grève le 17 juin 1953, choisir entre Est et Ouest le 13 août 1961) ; dans l'expérience au quotidien d'un système politique ou d'une constellation géopolitique (les nouvelles des années 1970 parlent de la vie à l'Est et des conditions de la guerre froide, les textes des années 1980 de la spéculation immobilière à Berlin-Ouest ou de la condition d'exilé entre Est et Ouest) ; dans leurs tentatives de comprendre le passé (les protagonistes des textes des années i960 interrogent le passé national-socialiste, ceux des trois récits des années 1990 reviennent sur l'histoire est-allemande et allemande des années 1940 à 1990).
Ces expériences sont le plus souvent modelées sur celles de Schlesinger lui-même : une petite enfance sous le «IIIe Reich», marquée par la fascination pour le Führer, une adolescence dans le Berlin en ruines de l'après-guerre, placée sous le signe de la défaite, de la disparition de son père au front et du choc de la découverte des crimes nazis, la vie d'apprenti puis de laborantin dans la ville divisée mais encore ouverte des années 1950, le choc de la fermeture des frontières en août 1961,1a vie à l'ombre du Mur et dans le socialisme «réellement existant», la quête de marges de manoeuvre littéraires, politiques et personnelles jusqu'au durcissement du régime communiste autour de l'affaire Biermann en 1976, l'exil à l'Ouest dans le sillage de son exclusion de l'Union des écrivains de RDA en 1979, l'expérience du Berlin-Ouest alternatif des années 1980 (en particulier le mouvement des squatters), la surprise et les désorientations de la chute du Mur et de la réunification, la question des compromissions pendant le socialisme, avec en particulier la découverte des 2000 pages du dossier de surveillance monté contre lui et son entourage par la Stasi, la question du double passé allemand et de l'avenir de la nouvelle Allemagne.
L'écriture de cette histoire allemande a valeur représentative. En abordant ce demi-siècle sous l'angle de son impact sur les individus, Klaus Schlesinger s'est confronté tour à tour à quelques-unes de ses questions les plus centrales : l'héritage du passé national-socialiste, le sort de l'individu dans le socialisme, le capitalisme ou la guerre froide, les possibilités et les limites des utopies alternatives, la question de la mémoire et de l'identité dans les grands bouleversements historiques. C'est là que s'ancre la valeur de cet écrivain : ni «auteur est-allemand» à l'instar d'une Christa Wolf ou d'un Heiner Müller, ni «auteur allemand» comme un Gunter Grass ou un Peter Schneider, Klaus Schlesinger aura été un auteur difficilement classable mais important des questions identitaires et mémorielles qui ont travaillé son pays et sa ville dans la deuxième moitié du XXe siècle.
Aussi sa place mérite-t-elle d'être réévaluée. La chose a commencé en Allemagne, où sont parus ces dernières années, notamment à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort, une biographie {Klaus Schlesinger. Die Biographie, Köhler 2011), un ouvrage collectif (Leben in Berlin, Leben in vielen Welten, Argelès, Köhler et Kostka 2012b) et une monographie sur la première moitié de son oeuvre {Das journalistische und literarische Werk von Klaus Schlesinger i960 bis 1980, Kostka 2015). Ce n'est pas encore le cas en France, où il reste à découvrir, seuls quelques textes ayant été traduits en français à ce jour. Cet ouvrage entend y remédier partiellement.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia