Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Théories-didactiques de la lecture et de l'écriture : fondements d'un champ de recherche en cheminant avec Yves Reuter

Couverture du livre Théories-didactiques de la lecture et de l'écriture : fondements d'un champ de recherche en cheminant avec Yves Reuter

Auteur : Cora Cohen-Azria | Ana Dias-Chiaruttini

Date de saisie : 12/06/2017

Genre : Education, Pédagogie

Editeur : Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d'Ascq, France

Collection : Acquisition et transmission des savoirs. Education et didactiques

Prix : 25.00 €

ISBN : 9782757415801

GENCOD : 9782757415801

Sorti le : 27/05/2017

  • Les présentations des éditeurs : 12/06/2017

Ana Dias-Chiaruttini est maitre de conférences à l'université de Lille. Spécialiste du débat interprétatif, ses travaux se situent en didactique du français et portent sur l'enseignement de la lecture, de la littérature et plus récemment sur l'histoire des arts. Elle s'intéresse aux approches interdisciplinaires de la réception.

Cora Cohen-Azria est maitre de conférences HdR à l'université de Lille. Ses recherches se structurent autour de deux axes : la muséologie des sciences et la didactique des sciences. Elle a, entre autres, collaboré au Dictionnaire des concepts fondamentaux des didactiques (De Boeck).

Ce recueil est intitulé Théories-didactiques de la lecture et de l'écriture, comme un clin d'oeil aux lecteurs avertis reprenant à une lettre près - le «s» à didactiques - le nom de l'équipe de recherche qu'Yves Reuter a fondée, connue sous l'acronyme de Théodile. Il regroupe les contributions de vingt chercheurs de renommée nationale et internationale dans le champ des didactiques, mais aussi de celui de la psychologie et de la sociologie pour rendre hommage aux travaux d'Yves Reuter.

Les auteurs se sont emparés de débats concernant les fondements de la didactique du français, les concepts, les contours des disciplines scolaires, les dimensions épistémologiques ou encore les enjeux de cette discipline de recherche. Ces contributions contrastées retracent ainsi non seulement les objets et les questionnements qui ont jalonné les travaux d'Yves Reuter mais aussi les enjeux qui traversent le champ des didactiques.


  • Les courts extraits de livres : 12/06/2017

Chemin faisant avec Yves Reuter

Ana Dias-Chiaruttini
Université de Lille - Théodile-CIREL 4354

Cora Cohen-Azria
Université de Lille - Théodile-CIREL 4354

Un héritage n'étant jamais naturel, on peut hériter plus d'une fois, dans les lieux et à des moments différents, choisir d'attendre le temps le plus approprié, qui peut être le plus intempestif - en écrire selon différentes lignées, et signer ainsi sur plus d'une portée. Jacques Derrida, Spectre de Marx, 1993, p. 266.

Les recueils d'hommages se multiplient ces temps-ci dans le domaine de la didactique du français, signe du temps qui passe, signe aussi que la discipline de recherche s'est installée dans le champ universitaire et que le temps des bilans d'étapes est venu. Il nous revient d'identifier les apports qui ont contribué à fonder cette discipline de recherche, à la fois connue (parfois mal-reconnue), identifiée, identifiable, somme toute encore institutionnellement fragile, nécessitant vigilance méthodologique et rigueur théorique. Pour continuer à écrire l'histoire de cette discipline de recherche, il faut sans cesse interroger ses fondements et les choix théoriques qui sont faits, oubliés, écartés...
Yves Reuter a fortement contribué au développement de ce champ par ses travaux, par les concepts qu'il a développés, mais aussi par la création de l'équipe Théodile et le dialogue entre les didactiques qu' il y a permis, loin de tout dogmatisme. Théodile, créée en 1991, est l'une des premières équipes de didacticiens du français à être affiliée aux sciences de l'éducation. En effet, les didacticiens du français étaient - et le sont encore pour une grande partie d'entre eux - rattachés à des UFR (Unités de Formation et de Recherche) et à des laboratoires en sciences du langage ou en Lettres. Il faut voir dans ce rattachement de l'équipe Théodile aux sciences de l'éducation, le projet scientifique de son fondateur et de ses collaborateurs de l'époque, d'affirmer l'autonomie de la didactique du français à l'égard des disciplines dites de référence, et de la constituer par là même comme une discipline de référence de la matière français (Halte, 1992). L'appartenance aux sciences de l'éducation, la transversalité des thèmes de recherche retenus, ainsi que la détermination d'Yves Reuter ont contribué au développement d'un collectif de didacticiens de disciplines scolaires diverses et de fait, cela est venu enrichir le projet d'une didactique comparée ou d'un espace de dialogues entre didactiques.
Pour rendre hommage au fondateur de Théodile et à ses travaux, nous avons choisi la forme des Mélanges sans découpage thématique. Nous avons privilégié l'hétérogénéité des contributions laissant percevoir une progression chronologique des thématiques abordées pour embrasser et mettre à l'honneur la diversité et la vitalité des débats, des problématiques et des influences de ses travaux sans aucune quête d'exhaustivité ou de formalisme. L'hétérogénéité n'est cependant ni synonyme ni source d'éclatement ou de disparité, les contributeurs se sont emparés des discussions amorcées, parfois même suscitées par Yves Reuter, pour engager de nouveaux débats et de nouvelles réflexions.
Le titre de l'ouvrage s'ancre dans cette dynamique. Théories - didactiques de la lecture et de l'écriture déplie l'acronyme de l'équipe de recherche fondée par Yves Reuter. Toutefois apparaît une différence significative, le substantif didactique est ici au pluriel, pour souligner la pluralité des approches didactiques mises en débat, sans démarche surplombante de l'une ou de l'autre.
A travers les chapitres, les regards portés sur le passé ne sont empreints d'aucun regret, d'aucune nostalgie. Ils sont inscrits dans le présent, et, avec Yves Reuter, ils posent les questions de l'avenir de ce champ de recherche.

Christophe Niewiadomski offre aux lecteurs l'analyse d'un entretien clinique mené avec Yves Reuter. Ce dernier a accepté de se prêter au jeu, sans connaitre d'ailleurs le contexte de cet ouvrage. Leur amitié permet une proximité certaine, rendant la tâche d'écriture parfois plus difficile pour l'auteur. Les qualités techniques de l'interviewer nous permettent d'accéder à une part du discours d'Yves Reuter qui aurait été sans aucun doute difficile à mobiliser dans un autre cadre. Il nous est alors donné à voir un regard singulier porté sur son propre cheminement, les mots posés pour le dire rendant compte de ce parcours individuel fait de recherches et d'entreprises collectives.
André Petitjean retrace le parcours du didacticien au sein de la revue Pratiques où ce dernier s'est engagé très jeune et y est resté fidèle en coordonnant un nombre important de numéros. La succession des thématiques laisse percevoir l'évolution du questionnement de l'enseignant agrégé de Lettres, du formateur d'enseignants puis du chercheur en sciences de l'éducation. Ce faisant, c'est aussi la contribution de la revue Pratiques au développement du champ de recherche de la didactique du français qui se dessine laissant percevoir le rôle de l'engagement militant des premiers chercheurs en didactique du français.
(...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia