Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. De chair et d'âme

Couverture du livre De chair et d'âme

Auteur : Boris Cyrulnik

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Odile Jacob, Paris, France

Prix : 21.90 €

ISBN : 978-2-7381-1841-7

GENCOD : 9782738118417

  • Le courrier des auteurs : 19/05/2007

«... J'aime beaucoup la sortie d'un livre, parce que c'est le moment de rencontrer des gens, des libraires et des lecteurs, dans des librairies. D'une part, l'odeur de la librairie est affolante, l'odeur de l'imprimerie. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est bouleversant. Peut-être parce que ça rappelle des souvenirs de mon enfance, quand je lisais comme un fou, sous le drap du lit avec une lampe, parce que dans des institutions, on n'avait pas le droit de lire. Beaucoup d'enfants ont fait ça, et ces lectures volées ont donné une sensation de plaisir aux lectures. Puis, à l'adolescence, j'ai failli me faire coller en médecine, parce que je préférais lire qu'étudier la médecine. Et je pense qu'il y a une notion presque d'addiction à la lecture. Et puisqu'il y a des gens qui se font interdire de casino, peut-être faudra-t-il interdire un jour des gens de librairie. Mais je crois qu'il ne faudra surtout pas le faire, parce que c'est un grand bonheur. Quand je vois travailler les libraires, je suis toujours étonné de voir à quel point c'est un métier musculaire. Je croyais que c'était un métier intellectuel, eh bien pas du tout : ils font des poids et haltères avec des tonnes de livres, ils grimpent sur des échelles, et ça explique sûrement leur extrême beauté physique. Je pense que c'est un rôle important, parce que ce sont des médiateurs entre des gens qui veulent écrire et des gens qui veulent lire. Et c'est eux qui donnent cet aspect vivant, c'est eux qui orientent vers certains livres, et c'est eux aussi qui peuvent mettre en éclairage certains livres et mettre à l'ombre d'autres livres. Donc, je pense que c'est une fonction très importante. J'aimerais que cette profession se développe et que l'aspect commercial ne prenne pas le premier plan. J'aime beaucoup bavarder avec les libraires parce qu'ensuite, ils m'expliquent l'envers du décor de la littérature et qu'ils me racontent comment certains auteurs se comportent dans la vie quotidienne. Ce sont des choses à ne pas dire en public, mais je trouve ça très amusant de voir l'envers de la façade de certains grands auteurs, je trouve ça très intéressant. Donc fréquenter les libraires à l'occasion de la sortie d'un livre - et le dernier c'est : De chair et d'âme -, c'est toujours un grand plaisir et un grand moment de bonheur...»

(Propos recueillis par téléphone)


Emma Barcaroli - 06/02/2007


Boris Cyrulnik - 25/10/2006


  • Les présentations des éditeurs : 09/10/2006

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est aussi directeur d'enseignement à l'université de Toulon. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, qui ont tous été d'immenses succès, notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards, Parler d'amour au bord du gouffre.

«On peut découvrir en soi, et autour de soi, les moyens qui permettent de revenir à la vie et d'aller de l'avant tout en gardant la mémoire de sa blessure.
Les chemins de vie se situent sur une crête étroite, entre toutes les formes de vulnérabilité.
Être invulnérable voudrait dire impossible à blesser. La seule protection consiste à éviter les chocs qui détruisent autant qu'à éviter de trop s'en protéger. Chaque âge possède sa force et sa faiblesse et les moments non blessés de l'existence s'expliquent par notre capacité à maîtriser, voire à surmonter, ce qui, en nous, relève, dans un constant remaniement, du biologique, de l'affectif et de l'environnement social et culturel.
Le bonheur n'est jamais pur. Pourquoi faut-il que, si souvent, une bouffée de bonheur provoque l'angoisse de le perdre ? Sans souffrance, pourrait-on aimer ? Sans angoisse et sans perte affective, aurait-on besoin de sécurité ? Le monde serait fade et nous n'aurions peut-être pas le goût d'y vivre.» B. C.

Ce livre fonde une nouvelle biologie de l'attachement.

Il explique pourquoi, pour chacun d'entre nous, la vie est une conquête permanente, jamais fixée d'avance. Ni nos gènes ni notre milieu d'origine ne nous interdisent d'évoluer. Tout reste possible. Un message d'espoir, plein de tendresse et d'humanité.



  • La revue de presse Olivier Delcroix - Le Figaro du 28 décembre 2006

Son livre veut fonder une «nouvelle biologie de l'attachement», en tenant compte des dernières avancées scientifiques dans le domaine des neurosciences. Et l'on suit avec enthousiasme les raisonnements limpides de ce merveilleux médecin de l'âme qui nous explique pourquoi, pour chacun d'entre nous, la vie est une conquête permanente, jamais jouée d'avance...
Néanmoins, comme le cerveau est en permanence remanié, «pétri» par les interactions affectives, Cyrulnik affirme que ni nos gènes ni notre milieu d'origine ne nous interdisent d'évoluer. Tout reste donc possible. À ce message d'espoir, plein de tendresse et d'humanité, celui qui écrivit Les Vilains Petits Canards ajoute un autre axiome : «Pour trouver le bonheur, il faut risquer le malheur. Si vous voulez être heureux, il ne faut pas chercher à fuir le malheur à tout prix. Il faut plutôt chercher comment - et grâce à qui - l'on pourra le surmonter.» Quand un jeune cavalier tombe de cheval, la meilleure façon de le guérir de ce «petit traumatisme», est de renfourcher la bête immédiatement.


  • Les courts extraits de livres : 09/10/2006

La résonance : trait d'union entre l'histoire de l'un et la biologie de l'autre

Un trait morphologique ou une conduite génétiquement déterminée détermine à son tour les réponses parentales. Mais les répliques adaptatives dépendent de la signification que le parent attribue à ce trait. L'apparence morphologique ou comportementale de l'enfant éveille un souvenir dans l'histoire parentale et cette évocation organise la réponse affective avec laquelle le parent enveloppe son petit. Un segment de réel vibre différemment selon la structure du milieu. Un trait anatomique ou tempéramental, un geste ou une phrase résonnent différemment selon la signification qu'ils prennent dans un esprit et pas dans un autre, dans une culture et pas dans une autre.
Les jumeaux réalisent des expérimentations naturelles, parfaitement éthiques puisque ce n'est pas l'observateur qui les a construites. Quand madame Deb... a mis au monde ses deux jumelles, elle ne savait pas qu'elles seraient si différentes. Dès les premiers jours, la jeune mère a constaté que l'une était douce et faisait avec ses mains de jolis mouvements de danseuse javanaise, alors que l'autre, vive, fronçait les sourcils et sursautait au moindre bruit. Elle décida d'appeler la danseuse quelque chose comme «Julie la Douce» et la fonceuse, «Giuletta la Vive». Puis elle expliqua à son mari que «Julie la Douce» aurait besoin de plus d'affection que «Giuletta la Vive» qui lui semblait costaude. Le mari accepta cette prédiction qui se réalisa sous forme d'interactions différentes avec chaque bébé. Julie la Douce fut très entourée puisque sa douceur signifiait pour la mère qu'elle avait besoin d'affection, et Giuletta la Vive fut tenue à distance. Un jour, le mari déclara à sa femme qu'il avait l'impression qu'elle ne s'occupait pas de la même manière des deux jumelles. Madame Deb... expliqua que cette différence était nécessaire puisque Julie la Douce était plus vulnérable. Elle ajouta : «Je me vois, moi, petite. Alors je la prends automatiquement dans mes bras... Giuletta est plus forte, elle a moins besoin de moi... Elle me laisse plus d'espace... Quand elle pleure, je lui dis simplement : " Dors. "»


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia