Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le chaos, la complexité et l'émergence de la vie

Couverture du livre Le chaos, la complexité et l'émergence de la vie

Auteur : John Gribbin

Traducteur : Laurence Decréau

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Flammarion, Paris, France

Collection : Nouvelle bibliothèque scientifique

Prix : 23.00 €

ISBN : 978-2-08-210541-5

GENCOD : 9782082105415

Charlotte Etasse, élève du Cours Florent


  • Les présentations des éditeurs : 29/10/2006

Quels points communs entre un séisme, un embouteillage et les taches du léopard ? entre la forme d'une fougère et celle des côtes de Norvège ? entre la naissance d'une tornade et l'apparition de la vie ?Tous ces phénomènes se caractérisent par une complexité qui a longtemps laissé la science traditionnelle perplexe. C'est seulement dans les années 1970 qu'elle leur trouve un début d'explication : la théorie du chaos était née.

Souvent incompréhensible pour les non-scientifiques, ou jugée contradictoire avec la science classique, cette théorie repose en fait sur deux idées d'une «simplicité profonde» : l'hypersensibilité de certains systèmes à leurs conditions initiales et les rétroactions qui accompagnent parfois leur évolution. Contrairement à ce qui a été trop souvent dit, la théorie du chaos ne remet pas en question les lois de Newton, découvertes voilà plus de trois cents ans. Les récentes avancées montrent même qu'elle permet d'éclairer les comportements a priori inexplicables de la météo, des marchés boursiers, des séismes, des populations... Véritable révolution dans notre façon de comprendre et d'interpréter la science contemporaine, cette théorie a mené les chercheurs à deux doigts de percer l'ultime mystère : l'origine de la vie.

C'est ce que nous explique John Gribbin, en relatant quatre siècles de découvertes scientifiques, de la mécanique classique à la biologie moléculaire, de Galilée à James Lovelock. L'auteur du Chat de Schrödinger se révèle plus alerte que jamais, son propos d'une pédagogie et d'une clarté remarquables.

Docteur en astrophysique, John Gribbin enseigne à Cambridge. Il est l'auteur de nombreux ouvrages scientifiques destinés au grand public, notamment Le Chat de Schrödinger (Champs-Flammarion, 1994) ; À la poursuite du Big Bang (Champs-Flammarion, 1992) ; La Terre-serre (Robert Laffont, 1992).


  • Les courts extraits de livres : 29/10/2006

À l'origine de ses travaux, une découverte datant de 1583. Galilée est alors étudiant en médecine à Pise. Un jour qu'il s'ennuie pendant un sermon à la cathédrale, il fixe du regard un lustre qui oscille et entreprend de mesurer la durée des oscillations avec son pouls. Il s'aperçoit alors que la durée d'une oscillation est invariable, que l'arc parcouru par le lustre soit long ou court. Grâce à d'autres expériences, Galilée comprendra que cette durée dépend de la longueur du pendule, non de l'amplitude du mouvement : c'est le principe de l'horloge à balancier. Sans aller jusqu'à fabriquer une horloge (il en dessina une, que son fils réalisa plus tard), Galilée se servit des mouvements d'un pendule pour mesurer le temps lorsqu'il étudia le comportement d'une boule roulant le long d'un plan incliné.
Les expériences qu'il mit au point pour y parvenir donnent une illustration à la fois de son intelligence et de ce qu'est la méthode scientifique. Son objectif était d'étudier la chute des corps, afin de déterminer l'effet de la gravité sur le mouvement. Mais les boules tombaient trop vite pour qu'il puisse observer leur mouvement. En les faisant rouler sur un plan incliné, il comprit qu'il obtenait ainsi une version étirée dans le temps, ralentie, de leur chute. C'est grâce à ce dispositif qu'il fit ses découvertes sur l'accélération.
La vitesse d'un objet vous dit quelle distance il parcourt en un certain laps de temps - par exemple, une seconde. Une vitesse constante de 9,8 mètres par seconde signifie qu'à chaque seconde le mobile parcourt 9,8 mètres. Mais Galilée s'aperçut que les objets qui tombaient (ou les boules qui roulaient sur leur plan incliné) allaient de plus en plus vite, leur vitesse augmentant à chaque seconde. Fait décisif : ses expériences montraient que cette augmentation était toujours la même, de seconde en seconde. C'est ce que l'on appelle l'accélération uniforme. Une accélération uniforme de 9,8 mètres par seconde à chaque seconde signifie qu'à la première seconde l'objet parcourt 9,8 mètres ; à la deuxième, il en parcourt 19,6 ; à la troisième, 29,4, et ainsi de suite. Si je choisis cette valeur, c'est que 9,8 mètres par seconde est très précisément l'accélération que subit un objet, à la surface de la Terre, en tombant sous l'effet de la gravité. La donnée temps intervenant deux fois, on dit de l'accélération qu'elle est un «effet de second ordre», alors que la vitesse est un «effet de premier ordre». Et cette accélération due à la gravité explique - pour en revenir à notre propos initial - le comportement des pendules.
Mais ce n'est pas tout. Galilée fit une autre découverte, en rapport étroit avec le sujet qui nous occupe dans ce livre : il s'aperçut que le mouvement des boules sur leur plan était légèrement ralenti par des frottements.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia