Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. De la culture en Amérique

Couverture du livre De la culture en Amérique

Auteur : Frédéric Martel

Date de saisie : 16/11/2006

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : NRF Essais

Prix : 32.00 €

ISBN : 978-2-07-077931-4

GENCOD : 9782070779314

Sorti le : 16/11/2006

Charlotte Thomas - 07/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 27/11/2006

Parmi les lieux communs les mieux ancrés, celui-ci figure en bonne place : les États-Unis sont le pays de l'argent roi, la France est la nation de la culture.
La chose méritait examen.
Frédéric Martel a donc entrepris une grande enquête, sans précédent, sur la vie culturelle aux États-Unis. Il a rencontré des acteurs de la vie culturelle (cinéastes, galeristes, auteurs, théâtreux, danseurs, conservateurs, critiques, etc.) dans les villes qui nous paraissent des métropoles culturelles, mais également sur les campus, dans les États ruraux ou les parcs de loisirs - forme avérée, aussi, de la culture de masse. Il a épluché les dispositions fiscales, rencontré les fonctionnaires des administrations, publiques et privées, de la culture, plongé dans les archives fédérales des grandes présidences (Kennedy, Johnson, Roosevelt, Reagan, etc.).
Il en résulte un tableau riche en nuances et qui vient ébranler nos certitudes.
Car si les États-Unis n'ont pas de Ministère de la Culture, ils ont une politique culturelle. Et si le Ministère de la Culture n'est nulle part, la vie culturelle est partout.

Ancien attaché culturel aux Etats-Unis, Frédéric Martel est l'auteur de Le rose et le noir. Les homosexuels en France depuis 1968 (Le Seuil, 1996) et récemment de Theater. Sur le déclin du théâtre en Amérique (La Découverte, 2006).



  • La revue de presse Jean-Gabriel Fredet - Le Nouvel Observateur du 14 décembre 2006

Les Etats-Unis n'ont pas de ministère de la Culture, mais une vraie politique culturelle. C'est ce que, après avoir sillonné le pays, Frédéric Martel démontre dans un essai passionnant. D'où vient la puissance de la culture américaine ? Pourquoi fascine-t-elle les plus ardents des antiaméricains ? Peut-on reprocher aux Etats-Unis à la fois leur impérialisme culturel et leur absence de culture ? Question subsidiaire pour les Français, qui ont du mal à imaginer un monde sans Etat : comment ce pays, réputé allergique au débat intellectuel et enclin à confondre culture et divertissement, peut-il rayonner sans bureaucratie ? Si l'exception culturelle française - volonté de préserver la création artistique des forces du marché - reste un mystère pour les Américains, comment expliquer aux Français l'exception américaine où le ministère de la Culture n'est nulle part tandis que la vie culturelle est partout ?
Récemment, Bernard-Henri Lévy s'y est essayé. Sans convaincre : périple superficiel, vision impressionniste. L'Amérique effleurée. «Moi, je me base sur les chiffres», assène Frédéric Martel, auteur d'une volumineuse enquête sur le sujet. Il a sillonné le pays, interrogé les acteurs et fouillé les archives pendant ses quatre années d'attaché culturel à Boston.


  • La revue de presse Claude Allègre - L'Express du 30 novembre 2006

La culture est un élément essentiel de compétition dans la mondialisation, non seulement dans ses aspects commerciaux, mais également dans la production de fictions et de rêves. Pour comprendre les mécanismes du magistère croissant qu'exerce la culture américaine sur le monde, la lecture du livre de Frédéric Martel De la culture en Amérique me paraît essentielle.


  • La revue de presse Paul-François Paoli - Le Figaro du 16 novembre 2006

Frédéric Martel, sociologue, a passé près de cinq ans outre-Atlantique comme attaché culturel à l'ambassade de France à Boston. Il a enquêté de New York jusqu'en Californie, du Michigan au Texas. Rencontré des centaines de responsables et étudié le fonctionnement des fondations culturelles qui fourmillent dans ce pays, sans oublier les universités. Son livre est parfois touffu, toujours intéressant. En traçant, à gros traits, l'histoire du développement culturel de ce pays depuis Jefferson jusqu'à G. W. Bush, il montre comment les élites politiques ont finalement soutenu le monde des arts, sans toujours les aimer, dans un pays fondé par des protestants puritains qui les jugeaient au mieux futiles, au pire dangereux. Étonnant paradoxe !


  • La revue de presse - Le Monde du 17 novembre 2006

Le titre de ce livre, au-delà de l'ambitieuse référence à Tocqueville, annonce un sujet que l'on croit connaître. La culture américaine, c'est Hollywood, la musique rock, le théâtre de Broadway, l'industrie du divertissement. Un modèle dominant, que l'on consomme, admire ou rejette. Fausse piste. L'Amérique des industries culturelles n'est pas le sujet de Frédéric Martel. Son propos est de démonter les rouages de la culture américaine, ses structures et son financement : qui donne l'argent, combien et comment, avec quels effets ?...
Tout cela ne fait pas une politique culturelle mais bien un "système culturel" que Frédéric Martel décrypte point par point. Aussi curieux que cela paraisse, aucun autre livre, même aux Etats-Unis, n'a traité de la question. Sa force est d'être une enquête et non un essai...
"Sans doute le modèle américain n'est-il pas exportable, conclut Frédéric Martel. Mais son extraordinaire souplesse lui donne un gros avantage dans le monde actuel en pleine mutation. En tout cas, il faut cesser de le sous-estimer." Sur ce plan aussi son livre est une réussite.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia