Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Correspondance. Volume 1, 1809-1835

Couverture du livre Correspondance. Volume 1, 1809-1835

Auteur : Honoré de Balzac

Préface : Roger Pierrot | Hervé Yon

Date de saisie : 19/10/2006

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Bibliothèque de la Pléiade, n° 528

Prix : 62.50 €

ISBN : 978-2-07-011818-2

GENCOD : 9782070118182

Sorti le : 19/10/2006

Charlotte Etasse - 23/01/2007


  • Les présentations des éditeurs : 05/12/2006

Les lettres de balzac et celles de ses correspondants 1809-1835

Introduction

Chronologie

Note sur la présente édition

Notes

Répertoire des correspondants

Ce premier volume de la Correspondance de Balzac, qui en comptera trois, couvre la période 1809-1835. Le jeune auteur se cherche, il prévoit que rien ne sera facile - «génie ou sans génie, je me prépare des chagrins» - mais il compte sur l'avenir : «Mlle la Gloire me récompensera. Ce sera un mouchoir de poche qui essuiera bien mes pleurs». Un moment, il renonce à la littérature pour l'imprimerie - «j'ai oublié l'homme de lettres, il a fait place à l'homme de lettres de plomb» -, mais fait une faillite retentissante et se remet aussitôt à écrire pour payer ses dettes : «Je vais reprendre la plume et il faut que l'aile agile du corbeau ou de l'oie me fasse vivre et m'aide à rembourser ma mère». Dès lors, «hébété de travail», il se décrit lui-même comme «une espèce de mécanique à littérature»; il ne cessera plus de labourer «champs cérébraux, vignes littéraires, et bois intelligentiels». Cela ne l'empêchera pas de fréquenter les salons les plus en vue, d'envisager une carrière politique et de courtiser quelques duchesses. Peu à peu, le personnel complet de sa fresque se profile, et les nombreuses admiratrices qui lui écrivent ne seront pas sans donner quelques accents à telle ou telle de ses héroïnes. Très vite, l'architecte de La Comédie humaine a conscience de l'importance de son oeuvre : «J'ai un diamant de cent cinquante carats, mais comme on ne peut pas me le payer, je le scie et j'en vends les parties.» Sur cette oeuvre les lettres de Balzac apportent un irremplaçable témoignage ; par endroits, le lecteur a le sentiment que (pour paraphraser Aragon) «un roman commence sous ses yeux» ; et, à chaque page, il entre dans l'intimité de l'un des plus grands créateurs qu'ait connu la littérature française.
Les lettres de Balzac, réunies ici avec celles de ses correspondants, permettent de découvrir la «vie de feu» d'un homme à la recherche constante de l'absolu, grand amour et grand oeuvre. Près d'un demi-siècle après celle des «Classiques Garnier», cette nouvelle édition est enrichie de nombreuses lettres nouvelles.

Édition établie par Roger Pierrot et Hervé Yon. Numéro 528 de la collection.


  • Les courts extraits de livres : 09/06/2009

Je ne peux, mon cher Honoré, trouver d'expressions assez fortes pour te peindre la peine que tu me fais ; tu me rends vraiment malheureuse, quand en faisant tout pour mes enfants, je devrais attendre d'eux mon Bonheur.
Le bon, l'estimable Mr Gancer m'a dit que tu étais en Version le 32e ! ! !...
Il m'a dit que l'autre jour tu avais encore fait quelque chose de fort condamnable, alors je suis privée de tout le plaisir que je me proposais pour demain; tu penses bien que le 32e du Lycée ne peut prendre part à la fête de Charlemagne qui fut un grand homme réfléchi et aimant le travail : adieu à toutes mes jouissances si je suis souvent privée de réunir mes enfants, je suis si heureuse quand je les ai tous autour de moi que mon fils commet un grand crime envers l'amour filial quand il se met dans le cas de ne pas venir embrasser sa mère.
Je devais t'envoyer chercher à 8 heures du matin, nous devions déjeuner et dîner ensemble, faire de nos bonnes causettes instructives, ton peu d'application, ta légèreté, tes fautes me condamnent à te laisser à ta pension. Quel vide pour mon coeur ! que cette journée va me paraître longue. Je cache à ton père ta mauvaise place, car tu ne sortirais sûrement pas lundi, malgré que cette sortie soit tout entière pour l'utilité et nullement pour ton plaisir. Le maître de danse viendra demain à 4 et demie. Je t'enverrai chercher et te ferai reconduire après la leçon, je manquerais aux devoirs que m'impose mon amour pour mes enfants si j'agissais autrement avec toi. Adieu cher Honoré, pense demain à la peine que j'éprouve, fais en sorte qu'elle soit la dernière.

Je t'embrasse.


Le Recteur de l'Académie Royale d'Orléans, À M. de Balzac (Honoré) qui a remporté un prix et un accessit, en 3e au Lycée de Tours.
Monsieur, j'ai l'honneur de vous informer que Sa Majesté, pleine de confiance en votre fidélité et dans votre dévouement à Sa Personne et pour récompense de vos succès, vous autorise à porter la Décoration du Lys.

Recevez, Monsieur mes sincères félicitations.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia