Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Marseille l'insolite

Couverture du livre Marseille l'insolite

Auteur : Mary Frances Kennedy Fisher

Traducteur : Béatrice Vierne

Date de saisie : 09/11/2006

Genre : Guides Tourisme, Voyages

Editeur : Rocher, Monaco, France

Collection : Anatolia

Prix : 22.00 €

ISBN : 978-2-268-06025-5

GENCOD : 9782268060255

Sorti le : 09/11/2006

Emma Barcaroli - 06/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 01/01/2007

Marseille l'Insolite

«Marseille vit, avec une vigueur unique qui, à l'évidence, fait peur aux races moins viriles. Ses habitants sont fiers d'être "différents". Les fous du flipper sont plus maigres et plus toxiques que n'importe où en Europe, croient-ils en vrais Marseillais, les putes sont plus putassières et les vieilles sorcières plus vieilles et plus sorcières que partout ailleurs dans le monde...
«Un sang chargé de vigueur religieuse coule dans les veines de ce corps collectif. Les catholiques et les autres chrétiens, les communistes, les libres penseurs, les Arabes, les gitans, tous reconnaissent l'existence de pouvoirs allant au-delà des questions qu'ils se posent.
«Bien entendu, dans un endroit aussi vieux et insolite que Marseille, on compte ferme sur des forces que l'on appelle, sans y regarder de trop près, occultes, ou mystiques, voire démoniaques.
«J'ai commencé par y passer une première nuit vers la fin de 1929 et depuis j'y suis retournée plus souvent même qu'on pourrait le juger raisonnable. Chaque fois que j'ai retrouvé Marseille, je me suis sentie rajeunir : un vrai miracle chronologique, assurément !
«Une des raisons qui me poussent à tenter, à présent, d'expliquer tout cela, est la suivante : quand je ne peux pas retourner à Marseille, pour des raisons physiques ou peut-être financières, je n'en reste pas moins si bien enrichie et encouragée par tout ce que j'ai connu là-bas que je devrais faire bisquer d'envie les têtes couronnées de plusieurs mondes. Je me vante, mais à juste titre. Quand on a vécu aussi profondément et aussi longtemps que moi à Marseille l'Insolite, on ne peut être que bénie des dieux.»

De M. F. K. Fisher (Albion, Michigan, 1908-Glenn Ellen, Californie, 1992) ont été publiés dans la collection Anatolia : Biographie sentimentale de l'huître, Le Fantôme de Brillat-Savarin, Une mariée à Dijon, L'Elixir d'amour, Un loup au dîner, Avise la fin, Le Petit Chien d'Aix-en-Provence et Nos belles années d'avant-guerre.


  • Les courts extraits de livres : 01/01/2007

La Canebière

La Canebière ou Can o'Beer, comme l'appellent depuis des lustres des légions de marins anglophones, est aujourd'hui une large et laide artère du vingtième siècle, qui survit dans la mémoire des marins en question davantage à cause de ce que leur offrent les ruelles des alentours que par ses propres mérites. Tel un gigantesque coup de rein, elle s'élève vers l'est, à partir du Vieux Port, en direction des collines blanches et dures sur lesquelles est bâtie une grande partie de Marseille et, en dépit de son absence de beauté qui confine au sinistre, elle grouille d'une vie qu'elle tire de la mer, de l'ancienne rivière dont elle suit le cours, des habitants qui se pressent sur ses larges trottoirs ou foncent entre ses feux de signalisation, à bord de tous les moyens de transport mécaniques connus des hommes.
Dès avant l'an 909, date à laquelle elle est mentionnée dans un document de l'abbaye Saint-Victor, la Canebière s'allongeait le long du lit de l'ancien cours d'eau sacré, le Lacydon ; ou alors peut-être est-ce depuis l'an 1667, lorsque Louis XIV fit construire des bâtiments le long du sentier que les cordiers avaient tracé, à force d'aller ramasser le chanvre sur ses rives marécageuses. Sur toute sa longueur, soit plus d'un kilomètre et demi, l'artère porta jusqu'en 1928 trois noms différents, à mesure qu'elle grimpait du Vieux Port jusqu'à la haute colline d'où Longchamp crache à présent le bienfait de ses eaux, venues remplacer celles encrassées et de moins en moins abondantes du Lacydon, qui s'efforçait depuis toujours de nettoyer ce petit port presque fermé de la Méditerranée, mer salée, mais presque exempte de marées.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia