Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Hannibal Lecter : les origines du mal

Couverture du livre Hannibal Lecter : les origines du mal

Auteur : Thomas Harris

Traducteur : Bernard Cohen

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Policiers

Editeur : Albin Michel, Paris, France

Collection : Thrillers

Prix : 21.50 €

ISBN : 978-2226176639

GENCOD : 9782226176639

Claire Lamarre - 19/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 02/01/2007

Pourquoi un petit garçon comme les autres devient-il un monstre ? Après le mythique Silence des Agneaux, Thomas Harris révèle enfin dans son nouveau roman, le secret des origines d'Hannibal Lecter, le criminel le plus fascinant du thriller moderne, incarnation absolue du Mal.

Thomas Harris a créé dans Dragon rouge, Le Silence des agneaux et Hannibal, le héros le plus effrayant et le plus fascinant du thriller contemporain : Hannibal Lecter, véritable incarnation du mal.



  • La revue de presse Marie-Françoise Leclère - Le Point du 11 janvier 2007

Ce qui se passe alors dépasse l'entendement...
Encore une fois on saluera l'extraordinaire talent de Thomas Harris, écrivain ombrageux qui de loin en loin nous envoie dans la figure un roman époustouflant. Né en 1940 dans le sud des Etats-Unis, littéraire de formation, ancien journaliste d'Associated Press, horrifié par un monde où tout n'est plus que viande, il s'est effacé derrière sa créature. On marche. Et le film arrive le 7 février !


  • La revue de presse Christine Rousseau - Le Monde du 12 janvier 2007

Monstre/gibier, monstre/chasseur, policier trouble... une fois encore, Thomas Harris reprend une formule qui lui est chère pour mener un efficace chassé-croisé entre des criminels de guerre reconvertis en trafiquants, un jeune psychopathe affamé de vengeance, déjà raffiné dans l'exécution de ses desseins, et un policier dont la soif de justice cache mal les hantises...
Si les amateurs d'hémoglobine resteront un peu sur leur faim, les autres se délecteront de ce roman pimenté d'une intrigue amoureuse et de clins d'oeil littéraires. Poursuivant à travers le psychisme de son héros son exploration du mal, Thomas Harris parvient, en renouant avec la veine du Silence des agneaux, à nous rendre presque attachant ce serial killer, aussi glaçant que fascinant...


  • La revue de presse Baptiste Liger - L'Express du 4 janvier 2007

Comment cet homme qui nous ressemble a-t-il pu tomber dans l'anthropophagie ? Cette interrogation n'a pas échappé aux éditeurs et producteurs hollywoodiens. C'est pourquoi le «père» d'Hannibal, l'écrivain Thomas Harris, s'est remis au travail pour nous raconter aujourd'hui les débuts de son personnage phare - les Anglo-Saxons appellent cela un prequel...
Moins «gore» qu'Hannibal, ce retour aux sources troublera peut-être les fans. L'intrigue a perdu la précision des autres volets. Le jeune Lecter fascine moins que celui qu'il va devenir (passons sur une vision un rien caricaturale de l'Hexagone). Mais, parce qu'on les relie à la trilogie, on dévore ces Origines du mal. Thomas Harris s'amuse joyeusement avec les situations malsaines et les clins d'oeil littéraires à travers de courts chapitres qui évoquent les feuilletons grand-guignolesques d'antan. Surtout, Harris multiplie les bons mots - parfois difficilement traduisibles - et égratigne nos repères moraux. Histoire de nous rappeler que l'homme est un Hannibal politique...


  • Les courts extraits de livres : 02/01/2007

La première chose
Que j'ai comprise :
Le temps, c'est une hache qui résonne
Dans du bois.

Philip Larkin

Hannibal le Sombre (1365-1428) construisit le Château Lecter en cinq ans, à la sueur des soldats qu'il avait fait pri­sonniers à la bataille de Zalgiris. Le jour où son étendard fut hissé au faîte des tours enfin achevées, il fit rassembler les captifs dans le potager et, hissé sur l'échafaud pour les haranguer, annonça aux captifs qu'ils pouvaient rentrer chez eux, ainsi qu'il l'avait promis. Un grand nombre d'entre eux choisirent de rester à son service, cependant, car ils étaient bien nourris par leur nouveau seigneur.
Cinq siècles plus tard, Hannibal Lecter, huit ans et huitième du nom, se trouve dans ce même potager en compagnie de Mischa, sa petite soeur. Ils sont occupés à lancer du pain aux cygnes noirs qui passent sur les eaux tout aussi noires des douves. Mischa, qui tient son frère par la main pour garder son équilibre, manque son but à plusieurs reprises. De grosses carpes agitent les feuilles des nénuphars, obligeant les libellules à s'égailler dans les airs.
Bientôt, le mâle dominant de la troupe aborde la rive et s'avance sur ses courtes pattes vers les enfants, qu'il défie en stridulant. Le cygne connaît Hannibal depuis toujours mais il ne les charge pas moins, et ses grandes ailes d'ébène leur masquent une partie du ciel.
- Oh, Annibal ! gémit Mischa en se cachant derrière la jambe de son frère.
Hannibal lève les bras à l'horizontale, ainsi que son père le lui a appris, son allonge accrue par les branches de saule qu'il a prises dans ses mains. L'oiseau s'arrête pour étudier cette envergure plus considérable que la sienne, puis retourne à l'eau et à son repas.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia