Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le parfum d'Adam

Couverture du livre Le parfum d'Adam

Auteur : Jean-Christophe Rufin

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Flammarion, Paris, France

Prix : 20.00 €

ISBN : 978-2081201231

GENCOD : 9782081201231

Julien Daillière - 29/01/2007


  • Les présentations des éditeurs : 11/01/2007

Juliette est une jeune militante écologiste, fragile et idéaliste.
Elle participe à une opération commando pour libérer des animaux de laboratoire. Cette action apparemment innocente va l'entraîner au coeur d'un complot sans précédent qui, au nom de la planète, prend ni plus ni moins pour cible l'espèce humaine. L'agence de renseignements privée " Providence ", aux Etats-Unis, est chargée de l'affaire. Elle recrute deux anciens agents, Paul et Kerry, qui ont quitté les services secrets pour reprendre des études, l'un de médecine, et l'autre de psychologie.
Leur enquête va les plonger dans l'univers terrifiant de l'écologie radicale et de ceux qui la manipulent. Car la défense de l'environnement n'a pas partout le visage sympathique qu'on lui connaît chez nous. La recherche d'un Paradis perdu, la nostalgie d'un temps où l'homme était en harmonie avec la nature peuvent conduire au fanatisme le plus meurtrier. Du Cap-Vert à la Pologne, du Colorado jusqu'aux métropoles brésiliennes, Le parfum d'Adam est un thriller planétaire haletant.
Mais ce roman d'aventures est aussi un voyage littéraire, où l'on retrouve les portraits, les paysages et l'humour qui ont fait le succès de L'Abyssin ou de Rouge Brésil.

Avant de connaître le succès littéraire avec ses romans (L'Abyssin, Rouge Brésil - prix Goncourt 2001 -, Globalia...), Jean-Christophe Rufin a été médecin, pionnier de l'action humanitaire " sans frontières ". Il a été sollicité à plusieurs reprises pour mener des opérations secrètes, notamment dans le cadre de libération d'otages (en Afrique et dans les Balkans). En créant une intrigue au croisement de la médecine et de l'espionnage, il explore deux mondes qu'il connaît de l'intérieur et qui ont de plus en plus de liens entre eux. Mais il utilise son expérience pour en faire une pure fiction, à la force narrative et descriptive peu commune.



  • La revue de presse Laurent Seksik - Le Point du 8 février 2007

Dans son nouveau roman, «Le parfum d'Adam», Rufin se risque au roman d'espionnage. Devant la couverture annonçant un «thriller écologique», on se demande quelle mouche a pu piquer l'auteur de «L'Abyssin». On comprend vite. Ce livre qui reprend à la perfection les codes du genre - page turner obligé, suspense haletant, événements qui s'entassent dans un dénouement toujours repoussé - rassemble les fidèles obsessions de l'auteur : le héros sans attache, la traversée des mondes, le goût de l'imaginaire, la lutte du Bien contre le Mal...
Le récit de cette équipée est passionnant- on songe parfois au remarquable film «L'armée des douze singes» -, il fait frémir en même temps qu'il porte à la réflexion. Rufin réussit son coup. On pense aux plus grands, à Greene, à Le Carré. Avec, de surcroît, la touche du French author, cette manière propre à Rufin, à la fois didactique et légère, de faire comprendre les enjeux, d'exposer une autre vision du monde, de montrer, derrière le mot, l'humain.


  • La revue de presse Claire Julliard - Le Nouvel Observateur du 8 février 2007

Rufin aime à se glisser dans la littérature de genre pour éclairer des réalités actuelles. Il avait choisi la SF pour évoquer la mondialisation («Globalia») ; l'espionnage lui permet de cerner un autre phénomène menaçant. Comme toujours, l'écrivain mêle à la fiction des bribes de son expérience personnelle. Il a en effet participé à des opérations secrètes dans le cadre de libération d'otages en Afrique et dans les Balkans. L'attrait de son dernier roman, qui confirme son imagination fertile, tient donc en grande part à la solidité des données sur lesquelles il se fonde.


  • La revue de presse Delphine Peras - Lire, février 2007

Si l'écologie a le vent en poupe, Jean-Christophe Rufin ne craint pas de souffler une violente bourrasque avec son nouveau roman, Le parfum d'Adam, qui est aussi son premier thriller...
A 54 ans, l'auteur de Rouge Brésil, prix Goncourt en 2001, prouve qu'il connaît ses classiques, John le Carré et George Orwell autant que James Bond. Mais Jean-Christophe Rufin met également à profit sa longue expérience de french doctor - notamment au sein de Médecins sans frontières - dans ce roman d'espionnage très habilement ficelé, solidement documenté et servi par des personnages forts, ne serait-ce que les deux protagonistes féminines. Si la plume s'attarde parfois trop souvent sur le décor, l'action et le suspense l'emportent. Ce Parfum d'Adam, aux effluves nauséabonds, incite surtout à méditer les dérives idéologiques de l'écologie mais aussi les questions que ces dérives soulèvent.


  • La revue de presse Gilles Martin-Chauffier - Paris-Match du 4 janvier 2007

Je vous préviens tout de suite, c'est une histoire de terrorisme bactériologique. La tarte à la crème du thriller apocalyptique que je n'achète jamais. Sauf que celui-là, je vous jure que vous ne le lâcherez pas. Au début, on assiste à la destruction d'un laboratoire de recherche biologique vandalisé par une jolie écolo française, toute émue de libérer un ouistiti, une souris et un chat. Rapidement, le conte fleur bleue tourne au film d'horreur...
Grâce à Rufin, haut fonctionnaire habitué à fréquenter les cercles du pouvoir, tout sonne atrocement vrai. C'est à la fois un grand roman policier et un passionnant reportage. On est vite à mille lieues des utopies généreuses où de gentils militants battent la campagne. La lutte contre la pauvreté dans le tiers-monde tourne au combat contre les pauvres. Soudain, une certaine écologie révèle son visage affolant. On ne supprime plus les gens pour leurs opinions, leur race ou leur territoire mais, tout simplement, parce qu'ils sont en trop. C'est du cannibalisme new wave, accompli par de pauvres naïfs manipulés qui atteignent l'orgasme en regardant le soleil se coucher sur le désert. Quand on referme ce livre, on ne voit plus du même oeil les politiques qui beurrent leur programme d'une bonne couche d'écologie.


  • Les courts extraits de livres : 17/01/2007

Atlanta, Géorgie.

Le sujet se tenait assis, penché vers l'avant. Les deux mains gantées palpaient doucement le bas de son dos. Elles repérèrent un creux entre deux saillies de vertèbres. La fine aiguille, longue d'une douzaine de centimètres, y pénétra lentement. Il n'y eut pas un cri, pas un tressaillement. Le liquide céphalo-rachidien, clair comme l'eau d'une source, se mit à couler goutte à goutte dans les tubes à essais que tendait l'infirmière. Une fois le prélèvement terminé, le docteur Paul Matisse retira lentement l'aiguille, la jeta dans un haricot en carton et se leva.
Il ôta ses gants en faisant claquer le latex et les jeta à leur tour dans le haricot. Une main sur l'épaule du malade, il pressa amicalement ses muscles. Autant il avait été précautionneux pendant l'examen, autant il se montrait vif et bourru maintenant que tout était fini.
- Allez, Nat, tout ira bien. Reste à plat ventre et repos toute la journée. Il faut boire beaucoup, surtout.
Le patient était un Portoricain d'une vingtaine d'années au teint mat et aux cheveux noirs en bataille. Il sourit, mais quand il pensa de nouveau à ses jambes inertes son regard s'assombrit. L'idée qu'il allait sans doute rester paraplégique toute sa vie l'avait de nouveau envahi. Tout à l'heure, on le ramènerait dans sa chambre et il pourrait de moins en moins échapper à l'évidence. Ses trois voisins de lit étaient comme lui : des victimes d'accidents de voiture ou de moto, de chutes sportives, de traumatismes en tout genre.
Paul Matisse regarda sa montre : onze heures et quart. Le temps pressait. Il feuilleta le cahier de visites : encore deux malades à voir.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia