Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La cité des hérétiques

Couverture du livre La cité des hérétiques

Auteur : Federico Andahazi

Traducteur : Isabelle Taudière

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Ed. Héloïse d'Ormesson, Paris, France

Prix : 21.00 €

GENCOD : 9782350870359

Charlotte Etasse - 23/01/2007


  • Les présentations des éditeurs : 09/06/2009

Chartres, 1350, la belle Christine s'éprend d'Aurélien, troublé par sa ressemblance avec le Christ, mais celui-ci rejoint les ordres à l'issue de leur seule nuit d'amour. Pour le reconquérir, Christine le persuade que la pureté de leurs sentiments ne contrarie en rien l'amour de Dieu. Ensemble, ils partent fonder en Espagne, une "cité de l'Amour" où prospère les valeurs des textes Saints et qui dénonce l'hypocrisie religieuse des puissants.
Menacé par ce projet, Geoffroy de Charny, le père de Christine, décide de liquider les deux amants : il lance une troupe armée à leurs trousses mais, séduit par la beauté surnaturelle d'Aurélien, s'en empare vivant afin de modeler une reproduction du Christ d'après ses traits.
Federico Andahazi tisse un scénario aussi rocambolesque que plausible de l'origine du saint suaire. Habile pastiche du Cantique des Cantiques et des romans de Croisés, La Cité des hérétiques se lit comme un grand roman d'aventures médiéval dans les terres impitoyables de la Chrétienté.
Best-seller en Amérique latine, La Cité des hérétiques est restée plus de 10 semaines numéro un sur la liste des best-sellers en Argentine.

Psychanalyste argentin, né en 1963 à Buenos Aires, Federico Andahazi a connu le succès dès son premier roman, L'Anatomiste (1998) primé et aussitôt condamné par le jury du prestigieux prix "Jeune littérature" pour pornographie. Pour La Villa des Mystères (2000) et le Secret des Flamands (2005), il tire également son inspiration de faits historiques controversés auxquels il apporte un éclairage littéraire et sulfureux.


  • Les courts extraits de livres : 15/01/2007

Dans la solitude de sa cellule, Aurélien, encore blême d'horreur, prit sa plume et écrivit :

Ma Dame,

Depuis que j'ai fait retraite dans ce monastère au pied de l'abîme, chaque jour me paraît une nouvelle épreuve que l'Eternel place sur mon chemin. Par instants, mon esprit vacille et je crains de m'effondrer. Loin de me tremper le caractère, chaque pas m'est plus pénible et chancelant. Mon âme oscille au bord d'un gouffre d'incertitudes. Je ne suis sûr que d'une chose : je n'ai pas renoncé à votre amour que pour être le témoin des actes les plus répugnants qui, au nom du Seigneur, se jouent derrière le secret de ces murs. Il se peut que je n'aie pas la force du grand Augustin et que, indigne de son saint nom, je ne mérite pas de me réclamer de sa doctrine. Je me dois de vous avouer qu'à aucun moment je n'ai réussi à vous oublier; votre souvenir hante jour après jour ma raison et voile parfois ma grande ambition : servir le Très-Haut. Mais lorsque je vois mes frères en religion succomber à leurs plus vils instincts, aux pires bassesses de la chair, l'image de votre beau visage m'évoque la pureté des anges.

Aurélien releva les yeux ; les turpitudes qui faisaient l'ordinaire de ses jours depuis son arrivée au monastère, sept mois plus tôt, s'imposèrent à son esprit. Il laissa sa plume raconter par le menu comment ceux-là mêmes qui, pendant la journée, n'avaient à la bouche que chasteté, abstinence, vertu et probité, s'empressaient dès le soir venu de s'insinuer dans les cellules voisines pour en ressortir un peu plus tard, rajustant leur chasuble moite et souillée, encore pantelants, la face empourprée. Puis ils déchaînaient sur leur dos écorché la fureur du fouet, dans la folle illusion d'expier leurs fautes. Tout cela, Aurélien le savait. Mais la vue de ce garçon innocent, livré à la débauche bestiale du frère Dominique, avait dépassé tout ce qu'il pouvait tolérer. Aurélien confiait ses indignations à la femme qu'il aimait ou, plus justement, à la femme qu'il s'efforçait de ne plus aimer : Christine. Il replongea sa plume dans l'encrier et poursuivit (...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia