Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Journal d'un lecteur, 2002-2004

Couverture du livre Journal d'un lecteur, 2002-2004

Auteur : Jean Chalon

Date de saisie : 04/01/2007

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Plon, Paris, France

Prix : 19.50 €

GENCOD : 9782259205108

Sorti le : 04/01/2007

Julien Daillière - 29/01/2007


Emmanuelle Cousin - 23/01/2007


  • Les présentations des éditeurs : 17/01/2007

Mardi 1er janvier 2002

J'ai passé toute la journée à lire. Je lis, je lis, je lis sans arrêt. Je vais droit aux passages que j'aime dans les livres qui, maintenant, depuis un demi-siècle, m'accompagnent, me soutiennent, et me donnent un avant-goût de ce que sera, là-haut, le paradis des lecteurs où j'entrerai, accueilli par mes idoles, Racine, Balzac, Sand, Colette, pour ne nommer que ces quatre-là. Mon quatuor jouera pour moi une musique céleste semblable à celle qui naît de leurs meilleures pages. Ce concert durera toute l'éternité.

Mercredi 29 décembre 2004

Pour oublier les horreurs actuelles, je me suis réfugié, une fois de plus, dans les livres qui tapissent les murs de ma chambre. Natalie Barney, Louise de Vilmorin, Germaine Beaumont, Anna de Noailles, Vita Sackville-West, Remy de Gourmont, Philippe Jullian, François Augiéras, Jean Lorrain, Jean Cocteau, ils sont tous là. Ce sont mes sources de vie, mes remparts contre le désespoir, mes potions magiques.

Biographe d'Alexandra David-Néel, Marie-Antoinette, George Sand, Natalie Barney, Liane de Pougy, Thérèse de Lisieux, Colette, Jean Chalon est aussi l'auteur d'un journal dont il a déjà publié les quatre premiers volumes : Journal d'Espagne, Journal de Paris, Journal d'un biographe, Journal d'un arbre. Michel Tournier écrivait à son auteur : «C'est le contraire d'un journal intime. Il faudrait inventer pour toi le "journal intime", c'est-à-dire braqué sur les autres.»



  • La revue de presse Dominique Guiou - Le Figaro du 1er février 2007

Il peut s'éprendre d'une rose et ne pas s'en offusquer. «Peut-on tomber amoureux d'une rose ? Oui ! Sinon, à quoi servirait que fleurissent les roses en été ?» Le ton de ce Journal est donné. Amoureux d'une rose, ami des nuages, confident d'un olivier ou d'un platane, copain du lézard, de la pie et de la tourterelle... Rien ne nous étonne, venant de ce poète qui a eu la chance de garder l'esprit d'enfance ! Mais, soyons justes, c'est la littérature qui occupe l'essentiel du temps de cet aimable et subtil lettré. Les notations sur les écrivains qu'il vénère (Balzac et Racine, ses «deux phares essentiels», Colette, sa «deuxième mère»), les livres qu'il est en train de lire, les articles qu'il doit remettre au Figaro, l'écriture de la biographie, pardon de l'hagiographie de Lola Flores, ou encore le dîner avec un ami romancier dont les héroïnes de Balzac sont l'unique et merveilleux sujet de conversation, constituent le savoureux pêle-mêle d'un écrivain jamais en manque de traits d'esprit...
Si la vie est une tragédie, surtout n'en faisons pas un drame. Avec lui, une minute où l'on n'a pas fait un bon mot est une minute de perdue !...
Dans son ermitage du XVIIe arrondissement, au milieu des livres, des tableaux et des lettres de ses chères disparues, Jean Chalon retrouve comme par magie le jeune homme malicieux, ardent, tout feu tout flamme, avec ce subtil mélange de grande culture et de naturel absolu, qui charma Florence Jay Gould et Louise de Vilmorin au point qu'elles le choisirent pour ultime confident.


  • Les courts extraits de livres : 17/01/2007

Lundi 14 janvier 2002

Mon appartement est envahi par les livres. Il y en a partout, les murs de ma chambre en sont tapissés, il y en a sur le rebord des cheminées, sous les lits et les commodes. Dans la salle à manger, les étagères d'une crédence qui devraient être chargées de compotiers et de carafes ont cédé la place aux albums. Passionné par George Sand, je feuillette souvent l'album de Marie-Noëlle de Grandy et d'Anne Dion-Tenenbaum, L'Art de vivre à l'époque de George Sand qui a paru chez Flammarion à la fin du siècle dernier. On en apprend de belles sur les belles dames de cette époque !
En 1830, Madame prend un bain tous les huit jours. C'est peu. Il est vrai qu'elle se lave la figure et les pieds, et rien d'autre, chaque jour. Ce n'est pas beaucoup quand même. Si elle ne s'attarde pas dans sa baignoire, Madame s'amarre à son écritoire de style néogothique et écrit inlassablement des lettres à ses amies, en attendant d'aller au bal. Sand qui ne partage pas le goût de ses contemporaines pour le bal, c'est en rechignant qu'elle se rend à ceux qui se donnent à l'Hôtel de Ville, se livre, elle aussi, à cette frénésie de la correspondance.
Au fond, cet art de vivre est surtout un art de conjurer le mortel ennui qui règne alors en France et qui conduira, plus tard, Emma Bovary jusqu'au suicide. Cet ennui profond se reflète sur les visages des portraits reproduits dans cet album. (...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia