Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La couleur du deuil

Couverture du livre La couleur du deuil

Auteur : Ravi Shankhar Etteth

Traducteur : Etienne Menenteau

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Policiers

Editeur : Liana Levi, Paris, France

Collection : Policier

Prix : 18.00 €

GENCOD : 9782867464393

Nathalie Bruthiaux - 22/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 24/01/2007

Lorsqu'un diplomate malgache est assassiné à New Delhi dans des circonstances mystérieuses (et très probablement scandaleuses), l'ambassadeur fait appel à son vieil ami Jay Samorin, un ancien dessinateur aux méthodes plutôt inhabituelles. En cherchant à démasquer le meurtrier aussi rapidement et discrètement que possible, Samorin se heurte à l'officier de police en charge de l'affaire : le commissaire adjoint Anna Khan, récemment transférée du Cachemire, où elle menait un combat un peu trop zélé contre les terroristes présumés. Chacun d'entre eux a ses raisons d'être obsédé par la question du mal : le père de Samorin, un pilote décoré pendant la guerre, fut pendu pour le meurtre de sa mère, tandis que le mari d'Anna a été tué par les Moudjahiddins du Cachemire.
Liés bien malgré eux, l'amateur éclairé et la professionnelle endurcie vont s'attaquer à un écheveau mêlant corruption, prostitution et pratiques médicales plus que louches. La piste qu'ils suivent, semée de dangers, est marquée par d'anciens et profonds mystères. Elle conduit, à travers les recoins les plus sombres de leur passé, à un lieu indéfinissable et hanté appelé «le village des veuves».

L'auteur
Né en 1960 dans le Kerala, il est directeur du magazine SPICE (groupe Indian Today). Il est aussi dessinateur de presse et graphiste. Auteur d'un recueil de nouvelles sur les fantômes publié en Inde, il a écrit deux romans : The Tiger by the River et La couleur du deuil. Il vit à New Delhi et écrit actuellement son nouveau roman.
Après avoir connu un important succès en Inde La couleur du deuil a paru en Espagne, Turquie, Argentine, Hollande.


  • Les courts extraits de livres : 24/01/2007

C'était la fortune de Radama Zafy qui avait décidé l'assassin, dans son jeune âge, à entrer à son service dans sa villa de Toamasina au bord de la mer. Il se souvenait de la première fois où il avait vu son bienfaiteur, assis sur un immense siège en bambou dans la véranda qui donnait sur la plage, au milieu des cris des mouettes qui piquaient dans les vagues miroitantes. Sur la table, il avait reconnu du koba, un gâteau de riz à la banane. Zafy avait dû voir l'appétit poindre, car un petit sourire lui avait échappé. Quant à lui, il avait regardé Zafy bien en face, de ses doux yeux noisette bordés de cils sombres. (...)

L'assassin tira fort sur sa cigarette. Il se sentait enfin libre. Au fil des ans, il n'avait eu de cesse de s'acquitter, au prix d'une solitude analogue à celle d'une concubine tenue secrète, de sa dette envers Zafy, en accablant de caresses une peau vieillissante et jamais rassasiée... Il n'était pas habitué à tuer.
«Qui l'est ?» se demanda-t-il en écrasant sa cigarette dans le cendrier en cristal posé auprès du lit.
En règle générale, les assassins ne sont pas, comme Jack l'Eventreur, des individus habités par un démon insatiable, que l'on ne saurait apaiser qu'en versant le sang. Ce sont des gens ordinaires, devenus des assassins par hasard, pour protéger un être menacé ou pour venger leur innocence perdue. Mais le souvenir du meurtre resterait toujours tapi, comme au fond d'une grotte inhospitalière, un dragon que l'on pouvait à tout moment faire sortir.
«Je ne suis pas un monstre», eut-il la tendresse de se dire, tout bas, en glissant la paume sur sa joue, effleurant du bout des doigts la frange de ses cheveux rebelles, jouant avec la commissure de ses lèvres.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia