Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. La Cène secrète

Couverture du livre La Cène secrète

Auteur : Javier Sierra

Traducteur : Carole d' Yvoire

Date de saisie : 04/01/2007

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Pocket, Paris, France

Collection : Pocket. Best, n° 13005

Prix : 6.60 €

GENCOD : 9782266163224

Sorti le : 04/01/2007

Celia Nogues - 12/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 30/01/2007

Tout le génie de Léonard de Vinci, l'artiste, le savant et le magicien, éclate dans cette fresque qu'il achève dans un monastère de Milan en 1497. On s'émerveille et on s'inquiète car cette Cène, si peu conforme aux Evangiles, cacherait bien des secrets... Pourquoi ces gestes et ces attitudes si étranges, ces signes et ces lettres dissimulés ?
Vite informé, le Vatican, qui ne manque pas d'espions, dépêche un enquêteur auprès du maître quand surviennent deux meurtres sans doute liés à son chef-d'oeuvre. Comme Savonarole et Botticelli, Vinci inclinerait-il vers l'occultisme et l'hérésie ? L'énigme qui se révèle peu à peu a de quoi embarrasser le plus strict des inquisiteurs romains.
Fiction ? Quatre siècles plus tard, cette découverte étonne et trouble encore.


  • Les courts extraits de livres : 30/01/2007

L'Augure...

Il était la pièce maîtresse et manquante de ce casse-tête.
Mais son nom mérite une explication... En plus de mes avertissements au pape et aux plus hautes instances de mon ordre sur le risque d'hérésie que courait le duché de Milan, une autre source d'informations abondait dans mon sens. Il s'agissait d'un témoin anonyme, bien renseigné, qui envoyait chaque semaine à notre Maison de la Vérité des lettres très détaillées pour dénoncer la mise en place d'une gigantesque opération occulte sur les terres du More.
Ses missives commencèrent à arriver à l'automne 1496, quatre mois avant la mort de donna Béatrice. Elles étaient adressées au siège de notre ordre à Rome, le monastère de Santa Maria sopra Minerva, où elles étaient lues et considérées avec dédain, comme l'oeuvre d'un pauvre diable obsédé par les prétendues déviations doctrinales de la maison Sforza. Je n'accuse personne. Nous vivions des temps de folie et une lettre d'un visionnaire de plus ou de moins importait peu à nos pères supérieurs.
Enfin, à presque tous...
Ce fut l'archiviste de notre maison mère, un homme voûté, qui me parla des écrits de ce nouveau prophète lors d'un chapitre général.
- Vous devriez les lire, m'avait-il dit. En les voyant, j'ai tout de suite pensé à vous.
Je me souviens encore de son ton exalté.
- C'est curieux, avait-il poursuivi, elles sont écrites par un homme qui partage vos peurs, père Leyre. Un prophète apocalyptique, cultivé, très versé dans la grammaire, comme la chrétienté n'en avait pas vu depuis frère Tanchelmo de Amberes.
- Frère Tanchelmo ?
- Oui, vous savez bien, ce vieux fou qui, au XIIe siècle, dénonça l'Église et l'accusa d'être devenue un bouge dans lequel les prêtres vivaient en concubinage. Notre Augure ne va pas jusque-là, mais à mon avis, d'après le ton de ses lettres, je crois qu'il ne tardera pas à le faire.


  • Les courts extraits de livres : 30/01/2007

Ce moine à l'aspect chétif avait raison. Les feuillets jaunis et fins à la calligraphie impeccable, rassemblés dans un coffret de bois portant le sceau de riservatto, se référaient avec une insistance obsessionnelle à un plan secret pour convertir Milan en une nouvelle Athènes. Je soupçonnais bien quelque chose de ce genre depuis longtemps. Le More, comme les Médicis avant lui, faisait partie de ces dirigeants superstitieux qui croyaient que les Anciens possédaient des connaissances plus avancées que les nôtres. Son idée n'était pas nouvelle : avant que Dieu punisse le monde par le Déluge, l'humanité avait profité d'un âge d'or prospère que les Florentins d'abord et le duc de Milan maintenant voulaient réinstaurer à tout prix. Pour l'obtenir, ils n'hésiteraient pas à laisser de côté la Bible et les préjugés de l'Église, puisque, en cette époque de gloire lointaine, Dieu n'avait pas encore créé d'institution qui le représentât.
Mais ce n'était pas tout. Les lettres de l'Augure insistaient sur le fait que la pierre angulaire de ce projet était en train de se mettre en place sous notre nez. Si ses dires étaient vrais, la ruse du More était réellement infinie. Son plan pour convertir son fief en capitale de la renaissance philosophique et de la science des Anciens s'appuyait sur une base déconcertante : notre propre couvent à Milan ! Rien de moins.
L'Augure avait réussi à me surprendre. J'ignorais qui se cachait derrière ces accusations, mais il les avait portées plus loin que je ne l'aurais jamais osé. Comme me l'avait dit l'archiviste, il semblait avoir des yeux partout. Non seulement à Milan mais à Rome même, puisque certaines de ses missives mentionnaient un étrange Augur dixit en guise d'en-tête. À quelle sorte de messager avions-nous affaire ? Qui, à part un homme très introduit dans la Curie, pouvait savoir comment les secrétaires de Béthanie l'avaient surnommé ?
Aucun de nous ne détenait la réponse.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia