Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Affaires étrangères. Volume 1, 1981-1988

Couverture du livre Affaires étrangères. Volume 1, 1981-1988

Auteur : Roland Dumas

Date de saisie : 17/01/2007

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Fayard, Paris, France

Prix : 24.00 €

GENCOD : 9782213630175

Sorti le : 17/01/2007

François Attia - 15/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 07/02/2007

«J'ai décidé d'écrire ce parcours à l'intention de mes contemporains pour le cas où ils auraient oublié ces méandres, et à celle des générations futures qui auront la curiosité de chercher comment tout ce qu'elles connaîtront a leur époque s'est produit, selon quels enchaînements, quels choix et quelles décisions, quelle fut la part des événements et quelle celle des hommes.
Ce récit comportera deux tomes, un pour chaque septennat de la présidence de François Mitterrand.

Voici le premier.

Montrer, dire, expliquer la signification de ces événements : tel est le souci de ce livre.
Plutôt qu'un long récit chronologique et pesant, j'ai sélectionné quelques grandes dates au souvenir oublié pour en montrer, en m'appuyant çà et là sur des documents inédits, l'environnement, le déroulement, les conséquences.
Ces dates sont autant de maillons qui, attachés les uns aux autres, constituent cette chaîne qui fait la politique étrangère.
Ce récit répond au voeu qu'exprimait l'ancien président de la République : "Prenez des notes pour que vous écriviez un jour ce que nous avons fait. Mieux vaut que cela soit réalisé par nous plutôt que par nos adversaires."
J'espère n'avoir pas trahi ce voeu, tout en ayant respecté le soin que l'on se doit de prendre, en pareille circonstance, avec l'objectivité.»

R. D.


  • Les courts extraits de livres : 09/06/2009


  • Les courts extraits de livres : 07/02/2007

«Un espoir pour le tiers-monde»

Le discours de Mexico 20 octobre 1981

Quatre mois après l'élection de François Mitterrand, la conférence de Cancún arrive à point nommé pour lui per­mettre d'exprimer une de ses ambitions profondes : contribuer à créer un nouvel équilibre Nord-Sud. Elle figure d'ailleurs en bonne place dans son programme. Et dès son discours d'investiture, il exprime formellement cette volonté : «La France aura à dire avec force qu'il ne saurait y avoir de communauté internationale tant que les deux tiers de la planète continueront d'échanger leurs hommes et leurs biens contre la faim et le mépris.»
Son intérêt pour le tiers-monde est profond et très ancien.
S'il y a un domaine où il emprunte des expressions à la rhéto­rique marxiste, c'est bien celui-là. Avant et après 1981, il ne perd jamais une occasion d'évoquer l'«échange inégal» et le pacte colonial. Pour le définir et le condamner, il a souvent recours à la vieille image du «renard libre dans le poulailler libre».
C'est en 1950, lorsqu'il fut nommé ministre de la France d'outre-mer, que François Mitterrand a découvert et immé­diatement aimé l'Afrique. Il croit alors possible de réformer le système colonial. Au cours des années, son regard sur ce continent a certes évolué. Mais sa considération pour l'Afrique et sa civilisation, son attachement au maintien d'une communauté France-Afrique sont restés toujours aussi forts, que ce soit lors de ses débuts politiques ou à la fin de son second septennat. Ses écrits, ses discours l'attestent. Il m'est arrivé de le constater de visu lorsque je l'ai accompagné en Afrique, comme cela fut souvent le cas. Sous la TV6 République, il joue un rôle essentiel auprès de certains chefs nationalistes africains qu'il réussit à arracher à l'influence communiste. Il participe aussi avec Gaston Defferre au pro­cessus qui marque une étape importante dans l'indépendance des anciennes colonies africaines.


  • Les courts extraits de livres : 07/02/2007

C'est au cours de ce même voyage que François Mitterrand rencontre Fidel Castro.
Dans les années 1970, il a ainsi, par le biais de l'Internatio­nale socialiste, de nombreux échanges avec plusieurs respon­sables de l'Amérique latine. Il tisse aussi des liens avec quelques intellectuels de gauche de la région, comme l'écri­vain Pablo Neruda qui s'empresse de l'inviter à l'ambassade du Chili à Paris lorsqu'il est nommé ambassadeur en France. Plus tard, en 1979, quand, au Nicaragua, le Front sandiniste de libération nationale réussit à s'emparer de la capitale, Managua, François Mitterrand, en tant que premier secrétaire du Parti socialiste français, fait dépêcher une aide d'urgence (10 000 dollars et des médicaments).
La réelle popularité qu'il acquiert dans cette région du monde rejoint celle qu'il a de longue date en Afrique. Elle est encore renforcée par les nombreux messages adressés depuis 1970 aux chefs d'État et de gouvernement africains, exprimant son souci des droits de l'homme, indissociable des problèmes de développement.
Son élection à la présidence de la République suscite un réel espoir dans les pays du Sud1. Elle signifie «la fin du mépris culturel envers le tiers-monde», selon les termes de l'ancien président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor. En effet, à une époque où le nouvel ordre économique mondial (NOEM) est souvent invoqué, François Mitterrand affirme que ce NOEM ne peut exister sans un NOCM (un nouvel ordre culturel mondial). Plus encore que l'égoïsme économique des pays du Nord, leur «mépris culturel» pour le tiers-monde est à l'origine du déséquilibre Nord-Sud.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia