Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Les papiers de Puttermesser

Couverture du livre Les papiers de Puttermesser

Auteur : Cynthia Ozick

Traducteur : Agnès Desarthe

Date de saisie : 08/02/2007

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Ed. de l'Olivier, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 21.00 €

ISBN : 2-87929-227-1

GENCOD : 9782879292274

Sorti le : 08/02/2007

CharlotteThomas - 03/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 11/02/2007

Ruth Puttermesser est une fonctionnaire américaine, placardisée par sa hiérarchie.
Pour laver son humiliation, elle crée un golem et, avec son aide, conquiert la mairie de New York. Sa carrière sera de courte durée... et plus dure sera la chute. Mais voici que Puttermesser tombe amoureuse d'un faussaire, ce qui n'est guère surprenant - ne se prend-elle pas elle-même pour George Eliot ? De nouveau, la désillusion succède à l'illusion. Et si Puttermesser se fait un sang d'encre, c'est qu'elle n'est peut-être rien d'autre qu'une créature de papier pour qui seul existe l'imprimé.
Entre Kafka et Cervantès, le roman victorien et l'imaginaire juif, Cynthia Ozick invente une mythologie moderne à l'humour dévastateur, une fable sur le pouvoir des mots et la folie de l'écriture.

Cynthia Ozick est née dans le Bronx en 1928. Elle a publié des recueils de nouvelles - Le Rabbi païen, Lévitation, Le Châle -, des romans - Le Messie de Stockholm, La Galaxie cannibale, Un monde vacillant qui a rencontré un grand succès critique et public - et des essais sur la littérature anglo-saxonne. Lauréate de la fondation Guggenheim, de l'American Academy and National Institute for Arts et du O'Henry Prize, elle collabore régulièrement au New Yorker et au New York Times.



  • La revue de presse Astrid Eliard - Le Figaro du 29 mars 2007

Quand une Icare en jupon veut échapper à la pesanteur du réel en vivant des aventures littéraires. Quand on pousse la porte du monde de Cynthia Ozick, il faut accepter qu'une héroïne s'appelle «couteau à beurre», sans que cela paraisse ridicule, ou qu'un golem conquiert en quelques semaines la mairie de New York. Il faut écouter les mensonges du narrateur, qui ne manque jamais une occasion de nous mener en bateau. Enfin, il faut prendre le risque de se retrouver les quatre fers en l'air, sous le choc d'une chute vertigineuse. L'auteur du Châle et d'Un monde vacillant écrit des romans sans fond, qu'on pourrait relire indéfiniment, leur découvrant sans cesse de nouveaux méandres, de nouvelles lumières. Les Papiers de Puttermesser est une comédie mi-grisante mi-sinistre en cinq actes, que Cynthia Ozick a écrite progressivement, de manière à grandir en même temps que son héroïne.


  • La revue de presse Samuel Blumenfeld - Le Monde du 9 mars 2007

Pourtant, Les Papiers de Puttermesser ne s'envisage jamais comme une légende. Cynthia Ozick l'a écrit comme un long reportage qui mène une femme d'un bureau étroit aux portes du paradis...
Le golem de la légende appartient à une époque ancienne où les miracles relevaient encore du mythe. Celui de Cynthia Ozick apparaît telle une évidence à laquelle l'auteur apporte toute sa rigueur journalistique pour nous montrer à quel point la mystique se révèle une solution pragmatique pour agir sur les problèmes du monde. Très peu de romanciers américains sont parvenus à intégrer avec autant de maturité et d'intelligence que Cynthia Ozick la tradition juive dans leur fiction. Le judaïsme brouille sans cesse la dualité entre le rationnel et l'irrationnel. Que ce soit dans la Bible, les commentaires ou le Talmud, les fables ou les paraboles ne sont jamais considérées comme relevant du domaine du fantastique.


  • La revue de presse André Clavel - L'Express du 8 février 2007

La petite fée de la littérature américaine nous entraîne dans un univers enchanté et surréaliste où cohabitent de vieilles légendes juives et le New York d'aujourd'hui. Chagall dans le Bronx...
Derrière cette histoire délirante, au dénouement sinistre, Cynthia Ozick dissimule une parabole passablement amère. Et fustige une époque où les rêveurs de la trempe de Ruth Puttermesser n'ont plus leur place, parce que les utopies ont été balayées de nos horizons. Un constat assez réaliste, dans un roman surréaliste qui risque de déconcerter les esprits cartésiens.


  • Les courts extraits de livres : 23/03/2007

La chute de Puttermesser, et l'histoire de la gent golem

Turtelman envoya sa secrétaire chercher Puttermesser. C'était une nouvelle secrétaire, une fidèle âme damnée osseuse et d'âge moyen, grisonnante et irascible, qu'il avait emmenée avec lui lorsqu'il avait quitté le département de l'Hygiène et de la Maintenance. Elle avait de gros sourcils remontant vers le milieu du front. «Ce n'est pas le moment idéal pour moi», se plaignit Puttermesser. C'était comme si Turtelman n'avait pas fait confiance au téléphone pour ce genre de missions. Puttermesser savait de quoi il avait besoin : il voulait ses lumières. Il était perplexe, désespéré. Sous ses dehors d'ambi­tieux démesuré, ce n'était qu'un garçonnet tout nu et tout peureux. Son bureau était niché juste à côté de la menaçante salle des ordinateurs, que l'on venait d'installer; tout le long des murs, les flancs durs des ordinateurs brillaient, mouchetés d'éclats lumineux. Puttermesser entendait, à travers une cloison, le vacarme velouté d'un millier de microprocesseurs en action, un chuchotis fin comme un fil, comme si les hommes de l'informatique, des types aux cheveux longs et en baskets, avaient installé des lyres sur les larges rebords de fenêtre en pierre de la mairie. Marchant aux côtés de l'âme damnée osseuse, Puttermesser se prit de pitié pour Turtelman : le maire avait réclamé des informations - des chiffres, des index, des données, des projections - et ce pauvre Turtelman, tout frais émoulu de son pseudo-apprentissage au pays de la détersion et de la décantation, ses lobes frontaux encore penchés sur les améliorations à apporter au matériel de balayage des rues, se tenait en retrait, stupéfié. Il n'avait pas de réponses pour le maire et n'avait aucune idée de l'endroit où ses fameuses réponses auraient pu se cacher; hélas, les questions elles-mêmes tombaient dans les oreilles de Turtelman comme si elles avaient été prononcées dans une langue étrangère.
La secrétaire poussa la porte du bureau de Turtelman, s'effaça pour laisser entrer Puttermesser et s'en alla, furieuse.
Pauvre Turtelman, songea Puttermesser.
Turtelman parla : «Vous êtes virée.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia