Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Moi, j'aime pas la mer

Couverture du livre Moi, j'aime pas la mer

Auteur : Françoise Xenakis

Date de saisie : 10/01/2007

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Ramsay, Paris, France

Collection : Ramsay poche. Récit, n° 23

Prix : 5.50 €

GENCOD : 9782841148509

Sorti le : 10/01/2007

Sylvain Elie - 27/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 08/02/2007

Pendant plus de quarante-cinq ans, chaque été, Françoise Xenakis a vécu un enfer. lannis, son mari, ne délaissait la musique que pour sa seconde passion, le kayak en haute mer. Mais pas seul. En famille. Afin que «son bonheur soit complet», disait-il. Tout le temps et par tous les temps, ramer, ramer à longueur de journée. Et quand, enfin, une crique, apparaissait à l'horizon, il fallait qu'elle soit déserte pour que femme et enfant puissent se prélasser au soleil. Sinon, lannis Xenakis remettait son fier esquif à flots, et vogue la galère. Qu'importe si, dans la manoeuvre, le bébé prenait l'eau en même temps que le barda familial. Il faut dire que le maître avait été champion olympique de la catégorie.
Bref, Françoise Xenakis, qui aimait inconditionnellement son immense musicien de mari, le haïssait chaque été.

Une écriture iconoclaste, un ton gouailleur que l'on retrouve toujours avec bonheur. Une histoire vraie devenue un grand classique.

Françoise Xenakis, écrivain et journaliste, a notamment dirigé les pages littéraires du journal Le Matin et a donné une chronique littéraire pendant plus de vingt-cinq ans dans Les Mots de Françoise Xenakis sur France 2. Elle est l'auteur de vingt et un romans, dont Regarde, nos chemins se sont croisés (Albin Michel. 2002) et une magnifique biographie. Danielle Mitterrand, ou la petite fille qui voulait être Antigone (Ramsay. 2006), déjà best-seller.


  • Les courts extraits de livres : 08/02/2007

La mer est calme. Ramons depuis l'aube. Il va être quatre heures. N'avons rien vu, pas un bateau, pas une crique, pas un chemin assez large pour mener à un village. Il chante, il est le maître de la mer et nous l'offre, rien que pour nous, les seuls objets de chair qu'il aime et puis là, au détour d'une pointe, une baie noire de monde et en rang, à notre hauteur, une trentaine de voiliers apprenant à faire la manoeuvre.
«Cordage à bâbord, bâbord nom de dieu.» Il est là le moniteur, pectoraux huilés, arc-boutés à l'avantageuse dans son petit youyou. De ses deux mains, il tient le porte-voix. Il se faufile entre les voiliers apprentis (qui le dirige ?)
«Déroulez le foc, enroulez la misaine.»
«La misaine.»
«Et moi, moi monsieur, comment qu'elle est ma voile, et moi et moi, vous me dites jamais rien.»
Rouges, bruns, cloques, boutonneux, beaux, belles, ils peinent, espèrent un merveilleux «eh, eh, c'est pas mal ça mon petit», rien que pour eux, yeux mordorés du capitaine rivés aux leurs...
«Allez, c'est fini, on rentre. Si demain on a le temps, on ira en mer, au large.»
Treize jours qu'ils apprennent à plier, déplier les voiles, les descendre, les remonter. Ils sont là pour quinze jours.


  • Les courts extraits de livres : 08/02/2007

Nous sommes sur la plage. Enjambons des corps.
«Cette année, le service est nul. L'année dernière, le soir, les garçons étaient en veste blanche. Bientôt ils seront complètement nus. Ce qu'ils ont ou rien... c'est même gênant quand ils se penchent et puis c'est sale...»
«Et puis, l'après-midi, on pouvait s'asseoir aux tables. Ici, c'est défendu.»
«Le sable est moins fin, y a des bouts de verre, y pourraient ratisser. Et ça fait trois dîners sans viande... Poisson, poisson d'accord mais avec ce qu'on paie...»
«M'mamman, j'ai faim Maman.»
Presque tous portent au cou des colliers. Surtout les hommes.
Perles noires, violettes, vertes, en bois me semble-t-il.
«M'mamman, M'maman, je voudrais un collier.»
M'adresse à un monsieur qui d'après les cercles qu'il a autour du cou est un gradé.
«Pardon, monsieur, savez-vous où je pourrais trouver un peu de nourriture ? Nous avons été bloqués par la tempête... petit bateau...
- Combien de mètres votre cotre ?»
- Mon quoi ? Oh c'est un petit kayak à rames avec une petite voile...»
La paupière tombe sur l'oeil, la bouche rejoint le menton qui est assez important, il se détourne. Je ne suis pas une yacht-woman mais une fauchée ou une folle qui rame avec une petite cuillère à moka dans la mer. (Je pense la même chose que vous, monsieur.) Il ajoute pourtant : «Le restaurant est fermé. Voyez au Zoum Zoum, mais vous n'avez pas de perles, ça m'éton-nerait que l'on vous y...» «Pardon, madame, le Zoum Zoum ?» «C'est tout simple...


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia