Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Pieds nus, en smoking

Couverture du livre Pieds nus, en smoking

Auteur : Frédérique Traverso

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Belfond, Paris, France

Collection : Littérature française

Prix : 16.00 €

GENCOD : 9782714442871

Sylvain Elie - 27/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 09/02/2007

Quand j'en ai vraiment par-dessus la tête, je cuis un crabe. J'abandonne tout, absolument tout, pour courir chez le poissonnier, où je choisis mon crustacé avec le plus grand soin. Il doit avoir une belle couleur, réagir à la stimulation et peser un bon kilo. Sitôt rentrée chez moi, je m'enferme avec lui dans la cuisine. [...]Je surveille toujours avec attention cette cuisson pleine de promesses. Une heure en tête-à-tête avec mon crabe. À le décortiquer à ma façon, presque cérémonieuse, à le dépouiller de ses chairs succulentes et nacrées, à recueillir son corail et ses oeufs. Une heure entière à le savourer des yeux, du nez, des doigts, de la langue. Une étrange félicité s'empare de moi pendant que je dispose assiette, saladier, casse-noix, solide couteau et longue pince sur la table.
J'ai fait poser un verrou sur la porte de la cuisine. La cuisine est mon domaine. Ainsi que le jardin...

Elle est femme au foyer, mère de jumeaux qu'elle trouve affreusement laids. Ce soir, elle reçoit dans sa villa cossue les collègues et le patron de son mari. Pas question de commettre la moindre erreur, l'époux compte bien décrocher une promotion à la fin du repas. Mais toutes les bonnes volontés du monde ne peuvent rien quand le cauchemar s'invite à dîner...
Porté par une écriture cocasse et corrosive, Pieds nus, en smoking livre un récit singulier, décalé mais lucide. Une satire sociale hilarante sur la déprime des cadres et le baby-blues.

Frédérique Traverso vit à Lyon. Lauréate de la bourse Thyde-Monnier et finaliste du prix du Premier Roman pour Les Voyoutes (Grasset, 1998), elle a publié L'Ombre d'un capitaine en 2003 aux éditions du Rocher. Pieds nus, en smoking est son troisième roman.


  • Les courts extraits de livres : 09/06/2009

Dans leur parc installé sur la terrasse, les jumeaux, qui se disputaient un jouet, se mirent à hurler et je fus obligée de m'écarter. Le dos appuyé contre le mur en pierre blanche de la maison, le visage offert au soleil de juin, je tentai de rassurer mon mari. Depuis notre mariage, deux ans plus tôt, j'avais pris l'habi­tude de faire face à de nombreux dîners impromptus. Mais Paul me prévenait quelques heures à l'avance afin de me permettre de tout organiser. Cependant, si j'étais angoissée, je savais que cela ne pouvait pas mieux tomber. Durant la matinée, un somptueux civet de lièvre avait mijoté à la cuisine. La veille, j'avais décongelé la bête et préparé la marinade. Ce plat était destiné au déjeuner familial du len­demain, où nous devions recevoir ma mère et son nouveau mari, ainsi que mon frère, encore célibataire. Tant pis, je n'avais pas le choix et devais m'adapter à la situation. Très jeune j'avais montré de l'intérêt pour la cuisine et, à vingt-cinq ans à peine, j'étais devenue une bonne cuisinière. Ce civet, à n'en pas douter, allait sauver mon dîner.


  • Les courts extraits de livres : 09/02/2007

Une fois mon crabe au réfrigérateur, je mis à décongeler deux blocs de pâte feuilletée puis rassemblai divers ingrédients. L'enjeu est crucial, me répétais-je avec une impatience fébrile. A présent, mes belles provisions me paraissaient insuffisantes. Cette peur de manquer qui toujours m'assaillait en pareille situation avait tourné à l'obsession au fil des mois, et j'étais incapable de m'en défaire puisque à chacun de mes dîners elle se révélait en partie justifiée. Car les gens, il faut bien le dire, ont l'habitude de dévorer. J'avais beau être prévoyante, il arrivait souvent que quelque chose fût sur le point de manquer. Les gens ont un appétit féroce, rien ne les arrête, leur faim est insatiable, ils dévorent et se remplissent, comme mus par une exigence primitive, ils trouvent mille raisons de le faire.
La pâte feuilletée n'étant pas tout à fait prête, je retournai sur la terrasse.
- Olivia ! criai-je.
Elle se trouvait sous le saule du jardin, per­chée sur la balançoire. Je courus jusqu'à elle, tandis qu'elle levait sur moi ses grands yeux verts. Une fois de plus, je me dis qu'elle se montrait étonnamment réservée pour une ado­lescente de quinze ans.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia