Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Ibanez, le rugby à bout de bras

Couverture du livre Ibanez, le rugby à bout de bras

Auteur : Frédéric Brandon | Jean Cormier | Raphaël Ibanez

Illustrateur : Frédéric Brandon

Date de saisie : 25/01/2007

Genre : Sports

Editeur : Rocher, Monaco, France

Collection : Collection Danielle Pampuzac

Prix : 22.00 €

GENCOD : 9782268061535

Sorti le : 25/01/2007

Célia Nogues - 27/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 15/02/2007

L'histoire d'une rencontre entre trois compagnons d'un même voyage. Trois hommes différents vont devenir le trio complice d'une aventure livresque innovante. Trois mousquetaires dont le d'Artagnan n'est autre que le ballon du quotidien, autrement dit la vie rassembleuse et pleine de rebonds, qu'ils se renvoient mutuellement. Pour retracer le portrait de cet atypique personnage à multiples facettes qu'est Raphaël Ibahez, rugbyman et fier de l'être.

Raphaël Ibahez, le joueur de rugby
Capitaine des vice-champions du monde 1999, qui a repris les galons contre la Nouvelle-Zélande en novembre 2006, en course pour une troisième Coupe du Monde. «Un grand compagnon de campagne, un leader philosophe», comme le décrit Fabien Galthié. Un capitaine auquel, selon Jean Cormier, «le Bleu de France va si bien, en connivence avec ses yeux, avec le clair horizon d'une vie harmonieusement équilibrée, avec la couleur des eaux plus ou moins profondes où il traque la truite, l'esprit libre». Et un père de famille de déjà quatre enfants. Il a libéré, dans ses notes personnelles manuscrites, un Raphaël intime, né de l'émotion provoquée par les illustrations de Frédéric Brandon.

Frédéric Brandon, le peintre
Peintre contemporain, rattaché au mouvement de la nouvelle figuration.
Il a mis en images les idées et les mots de Raphaël Ibahez, à partir de situations qui ont marqué sa vie. Ce dernier a réagi sur les peintures proposées, entraînant de nouvelles illustrations, dans une suite de passes croisées entre le rugbyman, le peintre et le «plumitif».

Jean Cormier, «le plumitif»
Journaliste-écrivain ; grand reporter au Parisien ; biographe du Che ; co-auteur, avec Pierre Albaladejo, du Livre d'or du rugby ; réalisateur de cinéma. Il a retracé le parcours exceptionnel de Raphaël Ibahez, ce rugbyman latin «sang pour sang», densifié à l'anglaise aux Wasps de Londres. Entre peintures et notes manuscrites, son texte chaleureux court, selon ses mots, «comme un gave plus ou moins tranquille».


  • Les courts extraits de livres : 15/02/2007

À Séville, un petit matin où l'on étouffait dans le car aménagé en dortoir, les anciens étaient sortis faire leur toilette dans le bassin du jardin public de la célèbre place d'Espagne. Avec la vision, que je voulais poétique, de la mousse à raser flottant dans les bassins à l'eau cristalline. Pendant ce temps, notre coiffeuse attitrée, ma mère, Janine, coupait les cheveux des femmes. Mes yeux de gamin de dix ans encore dans le sommeil, je regardais, aussi attendri qu'amusé, le tableau d'une famille de Gitans prenant ses aises... la mienne. Puis Mayoune, très branché corrida à Dax, nous permit de visiter l'élevage des toros d'Alvaro Domec. Pour moi, le souvenir d'une oasis de beauté, avec des palmiers et des plantes superbes... parmi elles, des adolescentes en maillot de bain au bord de la piscine. Oh là, là... à cet âge, ça éveille !» Tout en apprivoisant son nouveau territoire, Raf regarde sa montre : «On est bien, pas de problème...» Il reprend : «Avant les Fêtes de Dax, mon père, avec ses amis Pagnot, Palombe et Jean-Claude Darrieu, nous em­menait voir les taureaux à leur arrivée dans les corrales. Là, je les admirais, un à un. Confronté à chacun d'eux, à sa hauteur derrière la talenquère. À vrai dire, le côté artistique concernant le matador m'intéresse moins. Peut-être, sans vraiment le savoir, parce que étant originaire du nord de l'Espagne, non loin de Santander, on est plus "toro" que "torero"... En fait, je suis surtout un adepte des courses landaises.» Nous y reviendrons. Re­prenons l'expédition vers le sud. Sur la plage incandescente de Torremolinos, un gag faillit tourner au drame. L'attention de toute la qua­drilla qui se baigne est attirée par un chapeau de paille seul sur les vagues. Sans la moindre tête à protéger. «Le problème est que le chapeau appartenait à mon grand-père qui, à près de 70 ans, se sentant pousser des nageoires, fit quelques brasses avant de couler. Les oncles l'ont sorti de là, et un bon coup de rosé glacé a remplacé allègrement la flotte ingurgitée...Avant de parvenir sur la côte sauvage marocaine, où j'ai pris mon premier bain de minuit...»


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia