Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Fracas

Couverture du livre Fracas

Auteur : Pascale Kramer

Date de saisie : 08/02/2007

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Mercure de France, Paris, France

Collection : Bleue

Prix : 14.00 €

ISBN : 978-2-7152-2776-7

GENCOD : 9782715227767

Sorti le : 08/02/2007

Claire Lamarre - 01/06/2007


Xavier Brossard - 09/05/2007


Nathalie Brutiaux - 13/04/2007


Emma Barcaroli - 27/02/2007


  • Les présentations des éditeurs : 17/02/2007

Il y eut deux sonneries, puis un petit voyant rouge s'alluma sur le poste du séjour, comme une perle poussée aux reflets du jardin dans les vitres. Son père avait dû décrocher dans le bureau. Valérie attendit de savoir si c'était Justin, puis se retourna vers le rocher dont la présence lui causa une stupeur presque vierge.

Lendemain de déluge dans la villa californienne des parents de Valérie. Les éboulements ont dévasté la région. En équilibre instable, un gros rocher menace de,s'écraser dans le jardin. Venue aider pour le week-end, Valérie observe l'étrange comportement de sa mère effaçant méthodiquement les traces de la catastrophe sous l'oeil distrait de son mari. Si le danger qui plane sur la famille est bien réel, il vient d'autres séismes, plus intimes, déclenchés dans la matinée par le coup de fil annonçant l'accident de Cindy, la jeune fille qui garde les neveux de Valérie... et l'arrivée de son frère.

Pascale Kramer est née à Genève en 1961. Elle a publié sept romans dont Les Vivants, Retour d'Uruguay et L'adieu au Nord.



  • La revue de presse Nathalie Crom - Télérama du 23 mai 2007

Sans un mot de trop, sans un temps mort, sans une hésitation : Fracas, le nouveau roman de Pascale Kramer, est comme la corde tendue d'un arc - avec ce que cela suppose de perfection et de violence potentielle. Violence, puisque le sujet de Fracas est la famille, ce «noeud de vipères», ce haut lieu névrotique que le roman moderne explore sans jamais en épuiser les maléfices...
La rigueur formelle et la froideur que s'impose la romancière donnent à son récit une tension surprenante, une sécheresse saisissante comme une gifle. Du grand art.


  • La revue de presse Mohammed Aïssaoui - Le Figaro du 26 avril 2007

Un déluge, la Californie, une jeune fille dans le coma : voilà pour le décor et l'intrigue. Mais, dans ce nouveau roman de Pascale Kramer, le lieu comme les événements importent peu, ou si peu. Tout est à l'intérieur des personnages, dans leurs gestes, les mots qu'on laisse s'échapper, voire les non-dits...
Pascale Kramer sait visiblement que, dans ce genre d'histoires (il y a de l'adultère, des secrets, des tensions), à vouloir tout montrer, on finit par ne plus rien voir. Elle excelle dans l'esquisse des petits gestes et observe avec finesse un imperceptible relâchement des épaules, une veine battant à une tempe ou le tremblement nerveux d'un genou. Les portraits sont succincts - «Elle avait été belle et intense» -, mais cela suffit ; quelques mots, presque elliptiques, en disent plus long. Le reste n'est que littérature. L'étonnant est que ce texte dépouillé, ciselé à l'extrême, n'est pourtant pas dénué de lyrisme.


  • La revue de presse Jean-Louis Ezine - Le Nouvel Observateur du 5 avril 2007

L'auteur de «Retour d'Uruguay», des «Vivants» et de «l'Adieu au Nord» est, en fait, l'un des plus singuliers et des plus talentueux écrivains d'atmosphère de la littérature d'aujourd'hui. Donc l'un des plus rares. On en veut pour preuve son nouveau roman, «Fracas», où Pascale Kramer livre une épure, à la fois intense et dépouillée, de sa promptitude à saisir les tensions entre les êtres et de son goût pour les ambiguïtés...
Rage, désolation, gâchis rongent les coeurs et y creusent de sombres hypothèses tandis que, littéralement, on sauve les meubles, hissés sur des parpaings. Il en va souvent ainsi avec les catastrophes : ce que la nature commence, c'est la peur qui le termine... Et l'intrigue va son chemin, comme une lézarde qui s'élargit. Un éblouissant exercice de style.


  • Les courts extraits de livres : 17/02/2007

Le raclement d'un seau la fit revenir sur ses pas. Sa mère était levée, en bottes déjà, les cheveux à peine défroissés de la nuit. Elle regarda Valérie s'extraire prudemment du fatras agglutiné en travers des buissons. Dans la pelouse à côté de la piscine, une barrière bricolée en scotch brun et piquets de bambou délimitait une bande interdite dans l'exact prolongement de la masse de pierre. C'était l'oeuvre de son père. Comment cet homme qui avait vu souffrir tant d'enfants sous le froid dur de son stéthoscope avait pu conserver assez d'inno­cence pour penser qu'une bande de scotch suffirait à décourager l'imprudence ? Cette absurde cons­truction devait irriter sa mère autant qu'elle. Pour­tant elles ne se permettraient aucune ironie, tout comme elles ne s'embrasseraient pas, selon une habitude de retenue qui remontait à l'adolescence de Valérie et qui, en un sens, les rapprochaient.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia