Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Yvon le typhon : l'histoire du père Yvon (1888-1955)

Couverture du livre Yvon le typhon : l'histoire du père Yvon (1888-1955)

Auteur : Alain Guellaff

Date de saisie : 13/02/2007

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Ancre de marine, Saint-Malo, France

Prix : 25.00 €

ISBN : 2-84141-213-X

GENCOD : 9782841412136

Sorti le : 13/02/2007

François Attia - 02/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 21/02/2007

Voici l'histoire véridique de la vie du Père Won, un homme d'Eglise au destin exceptionnel, bravant la mort, le danger et la haine des nantis pour améliorer le sort des damnés de la mer.

Le Père Yvon : "Abbé Pierre des terre-neuvas ?" Entre le Père Yvon et l'Abbé Pierre la comparaison s'impose.

Voilà deux hommes d'Eglise, deux hommes d'action, animés par une foi profonde, une capacité d'indignation illimitée devant le sort fait aux miséreux, deux "battants", doués d'une indomptable énergie pour transformer leur mission apostolique en action concrète pour soulager la misère du monde. Des "grandes gueules" qui savent utiliser tous les moyens pour faire un magnifique tapage en faveur des déshérités. Deux esprits libres qui, sans remettre en cause leur foi, leur engagement devant Dieu, n'hésiteront pas à ruer dans les brancards lorsque la hiérarchie de l'Eglise tentera de brider leur généreux élan dans le service des hommes. Mais la comparaison s'arrête là... Le Père Yvon est bon vivant, l'Abbé Pierre est un ascète. Et le combat du Père Yvon n'a pas pour cadre les ors de la République, l'Assemblée Nationale, les studios de télévision, les salles de rédaction...

Plongé à vingt ans dans l'enfer des tranchées de la Grande Guerre comme brancardier, il entame un voyage au bout de l'horreur qui l'a peut-être amené, lui, homme de Dieu, à tuer ses semblables... Décoré pour sa bravoure, blessé, il est rendu à la vie civile et fait aussitôt scandale par l'énergie militante des sermons qu'il délivre dans les paroisses de Bretagne.

Commence l'aventure qui l'a rendu célèbre. Aumônier de la Grande Pêche, il financera l'armement d'un navire d'assistance médicale et morale pour les terre-neuvas. Par le livre, la caméra, le Père Yvon n'aura de cesse de témoigner, de dénoncer, contre les armateurs, le sort fait aux "bagnards" de la mer. Il finit par indisposer sa hiérarchie qui l'envoie aux Indes, d'où il ramènera des films d'une grande portée ethnologique.

A ce destin exceptionnel, il manquait une grande biographie. Fruit d'une minutieuse recherche, le livre d'Alain Guellaff fera date. La profonde sensibilité de l'auteur, son ironie chaleureuse, ne cache ni les interrogations, ni la sympathie pour l'homme que fut le père Yvon. Tout mécréant qu'il soit, Alain Guellaff partage avec le capucin des océans une profonde foi en l'homme.


  • Les courts extraits de livres : 21/02/2007

Tapi derrière un tronc, lance-pierre armé, Jean-Marie retenait sa respiration. Il regarda Moisan, lui fit signe de ne pas bouger. Oreilles dressées vers les bruits de la garenne, le lapin attendait d'entrer dans la lumière de fin d'automne. Moisan n'en put plus, une branche craqua, le lapin disparut à couvert. Jean-Marie se jeta sur Moisan et le bourra de coups. Quand l'angélus sonna au clocher de Guengat, les vaches marchaient devant eux, les pis gonflés, et les deux enfants étaient redevenus les meilleurs copains du monde. Le chemin s'ouvrit sur la ferme de Kernogant, chacun retrouva son chez soi, les vaches, leur étable, Moisan, le penty des journaliers et Jean-Marie, la maison du mest René Le Quéau, son père.

Le soir, après le bénédicité, la conversation des aînés s'anima autour de la soupe de lait. Le capitaine Alfred Dreyfus venait d'être arrêté par la police militaire et accusé de trahison au profit de l'Al­lemagne et déjà les bruits couraient qu'il s'agissait d'une machination. La France était encore sous le choc de la défaite de 70, les Le Quéau, aussi. Des treize enfants attablés, Jean-Marie était le sixième. Il écouta sans tout saisir. Même à bientôt 6 ans, les mots relents antisémites sont difficiles à comprendre. Les aînés, Pierre et Eugène, en cours de noviciat, lui expliquèrent avec des mots d'enfants que Jean-Marie traduisit par :

- Mais c'est injuste !

La soirée traîna, les Le Quéau profitèrent d'être pour une fois tous ensemble, se serrèrent autour de l'âtre, les sujets furent plus légers, Jean-Marie raconta le lapin raté par la faute de Moisan, et son père lui dit qu'il lui faudra bien en venir un jour à des activités plus sérieuses.

- Qu'aimerais-tu faire plus tard ?

- Moi, je voyagerai.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia