Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Les rêves et la vie

Couverture du livre Les rêves et la vie

Auteur : Etienne Perrot

Date de saisie : 18/01/2007

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Dauphin, Paris, France

Collection : La Fontaine de Pierre

Prix : 22.00 €

ISBN : 2-7163-1333-4

GENCOD : 9782716313339

Sorti le : 18/01/2007

François Attia 100407 - 12/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 24/02/2007

Cette cinquième édition de cet ouvrage «LES RÊVES ET LA VIE» d'Etienne Perrot, suffit à dire l'intérêt du public à l'égard de ce livre.

«Les rêves sont la voie royale de l'inconscient» suivant l'expression de Freud, vérifiée dans toute son ampleur par le génie de C.G.Jung.

Partant de ces données, Etienne Perrot les a mises à l'épreuve sur les ondes de France Inter, avec Henri GOUGAUD et Jacques PRADEL. Pendant trente semaines, il a interprété des songes d'auditeurs. C'est le résultat de cette prodigieuse aventure qu'il présente ici. Cet ouvrage permettra au lecteur de suivre les épisodes de ce dialogue avec «l'âme française» et d'y vérifier le dynamisme transformant du symbole vivant.

On peut affirmer sans témérité de ce livre qu'il marque une date importante dans l'histoire de l'esprit contemporain. Il rénove et actualise «l'alchimie traditionnelle» et ouvre une issue à la psychanalyse dans l'impasse, par un retour à la véritable source : la profondeur de l'âme, mère des songes et «fontaine jaillissant en vie éternelle».


  • Les courts extraits de livres : 06/03/2007

Extrait de la préface

In nomine Merlini. (Arthurii reditus)
Au nom de Merlin. (Le retour d'Arthur)

Répondant à la demande du public, je mets à sa disposition les entretiens hebdomadaires réalisés sur les ondes de France-Inter avec Henri Gougaud et Jacques Pradel, du vendredi 10 novembre 1978 au vendredi 29 juin 1979, dans le cadre de leur émission Tout finit par être vrai. Bien que ces textes parlent d'eux-mêmes, il n'est sans doute pas inutile de fournir quelques précisions sur leur origine et leur portée.
Au commencement, il y eut le contact «fortuit» d'Henri Gougaud avec l'ouvrage de Marie-Louise von Franz : L'Ane d'or, interprétation d'un conte, publié au printemps de 1978 à La Fontaine de Pierre dans la traduction de ma femme, Francine Saint René Taillandier. Co-producteur avec Jacques Pradel de l'émission Ici l'ombre, qui succédait à celle, inspirée par les contes, du Grand Parler, Henri Gougaud a trouvé dans la psychologie de Jung, dont ce livre est une expression, la vérification de ses vues intuitives et le fondement de son évocation du monde de l'irrationnel. Il en a parlé à l'antenne et nous nous sommes rencontrés.
(...)
L'âme humaine, nous enseigne-t-elle, est grosse d'un devenir qui est à la fois transformation et accomplissement. Le mouvement qui le traduit a pour expression privilégiée le symbole, c'est-à-dire l'image jaillissant de la profondeur. Son mode de manifestation le plus normal est le rêve. Celui-ci, éclairé par une interprétation faite avant tout d'accueil lucide et aimant, change son contenu en conscience, c'est-à-dire en science et en sagesse cordiales, vitales. Chaque stade de développement devient un point de départ pour un nouvel élargissement dont le but est d'amener finalement l'individu à épouser de façon durable et quasi naturelle les rythmes profonds de son être, en sympathie avec ceux de l'univers, faisant de lui un miroir du monde, un microcosme reflétant le macrocosme, ce qui correspond à l'une des descriptions données de leur Pierre par les anciens alchimistes - Le courrier de France-Inter offrait l'occasion de mettre à l'épreuve, sur une large échelle, des données si audacieusement remplies d'espérance. Sur le plan immédiat, la possibilité se présentait de ne pas laisser sans écho l'attente anxieuse des auditeurs et, s'il y avait là un risque, la détresse psychique générale incitait à le courir.
(...)
En décembre 1976, la télévision avait présenté des séances «junguiennes» d'interprétations de rêves. Deux jours plus tard, les participants s'étaient retrouvés au micro de Radio-France avec un représentant d'une autre école pour répondre, en direct, aux questions des auditeurs. On s'attendait à un débat académique entre praticiens d'orientations diverses. Au lieu de cela, ce fut un véritable raz-de-marée, des appels au secours venant de tous les coins de France et provoquant l'engorgement des standards téléphoniques. Le fond du puits d'angoisse, brutalement dévoilé, faisait apparaître la cruelle insuffisance du bon sens médical, quelles qu'en fussent les lettres de noblesse «scientifique».


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia