Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Patrick Roegiers

Couverture du livre Patrick Roegiers

Auteur : Alain Goldschmidt

Date de saisie : 21/02/2007

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : Luce Wilquin, Avin, Belgique

Collection : L'oeuvre en lumière

Prix : 25.00 €

ISBN : 2-88253-333-0

GENCOD : 9782882533333

Sorti le : 21/02/2007

Sylvain Elie - 05/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 25/02/2007

La monographie

Né à Ixelles en 1947, Patrick Roegiers fut, au coeur des années 70, l'un des représentants les plus actifs du jeune théâtre belge. Comédien, metteur en scène, animateur infatigable du Théâtre Provisoire, où il monte notamment Topor, Pinter et Rezvani, il voit sa vie basculer en 1983, lorsqu'une obscure décision administrative lui supprime ses subventions. Irrévocable­ment, il décide de quitter la Belgique et de s'installer en France, où il se consacrera désormais à l'écriture. D'abord critique photographique pour Le Monde, il entame avec Beau Regard, son premier roman (1990), une étonnante aventure fictionnelle qui se poursuit encore aujourd'hui.
Conçu comme un voyage au long cours à la découverte des continents imaginaires et luxuriants de cet enfant du théâtre mué en amoureux fou des mots et de la langue, cet essai se propose de cartographier ces rivages fictionnels qui bruissent d'une vie intense et multiforme. Par la diversité des préoccupations intellectuelles qui la sous-tendent, par la cohérence des obsessions qui s'y manifestent et par la volonté constante de façonner une «langue parallèle» à fleur de pages, cette oeuvre romanesque a quelque chose d'un diamant noir, fascinant et baroque. Mêlant des grilles de lectures variées et adaptées, de la mythologie à la sémantique en passant par la psychanalyse, cet ouvrage vous propose, sinon de percer tous les mystères de ce captivant corpus romanesque, du moins d'en saisir l'esprit et d'en goûter la substantifique moelle.

L'auteur
Licencié en journalisme et en sciences politiques, «liseur» impénitent à la curiosité insatiable, Alain Goldschmidt a publié de nombreux articles critiques consacrés à la littérature, au théâtre et à la musique. Rédacteur en chef du magazine @croches, il est également l'auteur d'un Dictionnaire des solidarités, écrit en collaboration avec le philosophe Pierre Ansay.


  • Les courts extraits de livres : 25/02/2007

La mécanique complexe du corps me fascine et, comme Bacon, je suis toujours à la rois ébloui et terrifié lorsque je passe devant une boucherie. Au fond, c'est le monde secret du dedans qui min trique.»
Cet attrait pour l'univers qui se déploie à l'intérieur des corps est une constante dans toute l'oeuvre fictionnelle de Patrick Roegiers : c'est ce qui relie des oeuvres aussi différentes en apparence que Beau Regard et Le Cousin de Fragonard ou qui forme passerelle entre L'Horloge universelle et La Géométrie des sentiments. Se met également en place au fil d'une oeuvre cyclique une dialectique de création-destruction, qui apparaît plus clairement lorsqu'on appréhende le corpus romanesque dans sa continuité chronologique, ce qui constituera l'option de cet essai. Du dépeçage des homards de Beau Regarda la création d'oeuvres d'art que sont les écorchés de Fragonard, on retrouve en fin de compte une même interrogation centrale qui renvoie aussi, sur un plan plus personnel, à l'expérience et au parcours de Patrick Roegiers. Comment faire pour créer à partir de quelque chose qui a été détruit ? Comment prendre appui sur une scène de carnage (ce qui reste sur la table à l'issue du repas), pour polir en perfectionniste du style une oeuvre qui, d'emblée, tranche par un ton neuf, inquiétant ? Comment surmonter l'éviction brutale du champ théâtral où il fut actif de façon si personnelle et déterminante en Belgique, jusqu'à la destruction, par voie administrative, de son Théâtre Provisoire en 1982 ?" Et comment sublimer cette perte irrémédiable en une oeuvre faite de la chair des mots, théâtre de papier où tous les sens se donnent rendez-vous ? C'est la question centrale que l'on retrouve, bien évidemment transposée et quasiment méconnaissable, des cette première charge fictionnelle que fut Beau Regard.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia